• Menu
  • Menu

Le Shakespeare’s Globe à Londres : un voyage dans l’Angleterre élisabéthaine

Accueil » Europe » Le Shakespeare’s Globe à Londres : un voyage dans l’Angleterre élisabéthaine

Avant tout, un peu d’histoire

Le songe d’une nuit d’été, Hamlet, Othello, MacBeth ou encore Romeo et Juliette : l’héritage laissé par Shakespeare est tout bonnement spectaculaire. Merveilleuses à lire, les pièces du célèbre dramaturge sont surtout un formidable spectacle.

Au XVIème siècle déjà, le public se presse en nombre pour assister aux représentations. Où cela ? Au Globe bien sûr ! Du moins c’est ce théâtre que l’histoire retiendra. Car Shakespeare n’y a pas toujours joué ses pièces.

L’histoire du Globe commence en 1598, là où se finit celle d’un autre théâtre, plus simplement baptisé Theatre (pourquoi faire compliqué !). Ce dernier, saisi par le propriétaire du terrain sur lequel il repose et pour lequel le bail est arrivé à expiration, est secrètement démantelé par la troupe de Shakespeare au moment des fêtes de Noël. En 1599, il est reconstruit sur la rive sud de la Tamise, à Southwark : le Globe est né.

Shakespeare y met en scène certaines de ses œuvres les plus emblématiques, parmi lesquelles Jules César, Othello et Hamlet.

Mais le Globe n’est pas à l’abri des risques du métier. Le 29 juin 1613, un canon de théâtre met le feu au Globe, qui brûle entièrement. Il est reconstruit l’année suivante, mais les puritains ordonnent sa fermeture en 1642. Deux ans plus tard, il est détruit pour faire plage à des logements.

En 1997, une réplique du théâtre ouvre ses portes, à 200 mètres environ de l’emplacement d’origine du Globe. Elle est construite avec les mêmes matériaux que ceux utilisés à l’époque de Shakespeare.

Le Globe, Shakespeare - Londres

Visiter le Shakespeare’s Globe 

En ce qui nous concerne, nous avons adoré le Globe de Shakespeare. La visite commence par un tour guidé d’une quarantaine de minutes environ. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire du théâtre et sur le célèbre dramaturge, ainsi que sur les us et coutumes de l’Angleterre élisabéthaine.

Notre guide était passionnante, passionnée et ravie de partager ses anecdotes. Saviez-vous par exemple qu’à l’époque, il n’y avait pas de décor sur scène ? Les spectateurs venaient pour écouter les pièces de Shakespeare plutôt que voir un véritable spectacle.

La visite guidée terminée, les visiteurs sont libres d’explorer l’exposition permanente à leur rythme. Costumes, instruments et accessoires sont exposés dans des vitrines, tandis que de grands panneaux explicatifs dévoilent l’envers du décor et invitent à découvrir le fonctionnement du théâtre à l’époque de Shakespeare.

Bref, en un mot : on recommande.

Assister à une représentation théâtrale au Shakespeare’s Globe

Le Shakespeare’s Globe n’est pas seulement un musée, c’est aussi un théâtre, qui continue de faire vivre les pièces du dramaturge. Des représentations ont lieu pendant les beaux jours (le théâtre est à ciel ouvert) : c’est l’occasion de se plonger dans l’univers des spectateurs élisabéthains !

Des places debout (5 £) et assises (23 £) sont disponibles à la vente directement sur le site du Globe. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Globe Shakespeare

Informations pratiques

Accès

L’actuel Shakespeare’s Globe est situé, comme son modèle, sur la rive sud de la Tamise. Il est facilement accessible à pied ou en métro. Les principales stations des alentours sont Blackfriars, Mansion House, London Bridge, Southwark et St Paul’s. Vous trouverez aussi des arrêts de bus proche du théâtre, notamment Blackfriars Bridge, Mansion House, Southwark Street et Southwark Bridge Road. Les bus à arrêts multiples qui sillonnent la capitale marquent également un arrêt à proximité du Globe.

Tarifs

La visite du Shakespeare’s Globe inclut la découverte des expositions permanentes ainsi qu’un tour guidé du théâtre. Comptez 17,00 £ par personne pour un adulte, £10 pour les enfants, £15,50 pour les visiteurs de plus de 60 ans et £13,50 pour les étudiants. Le théâtre propose également un tarif familial à 46 £.

Pour être certains d’avoir une place, vous pouvez aussi réserver votre billet à l’avance sur la plateforme GetYourGuide : c’est par ici.

Si vous êtes passionnés de Shakespeare et que la visite du Globe ne suffit pas à satisfaire votre insatiable curiosité, vous pouvez également réserver une visite guidée de 3 heures sur les traces sur célèbre dramaturge : ici.

Pour les plus gourmands, il existe même une troisième option : une visite du Globe suivie d’un afternoon tea dans la plus pure tradition anglaise. Pour en savoir plus, c’est ici.

Logo bons plans du capitaine
Hébergement
logo hotel

Pour réserver votre hébergement à Londres, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking. Des auberges de jeunesse aux hôtels de luxe, tout y est. Si votre budget est limité, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des quartiers de Paddington et Kensington : les tarifs y sont généralement meilleur marché que dans l’hyper-centre et la localisation est plutôt pratique. Si votre budget est moins serré, le Park Plaza London Riverbank est une option intéressante. Enfin, si vous voulez vous faire plaisir, le Capitaine vous recommande sans hésiter le Goring : une adresse emblématique et prestigieuse en plein coeur de la capitale.

Activités
logo activités

Pour vos visites et activités à Londres, pensez à GetYourGuide. Billets coupe-files, croisières, visites guidées, activités insolites… Vous y trouverez sans nul doute votre bonheur ! D’autant plus que Londres est une ville très touristique : pour éviter de perdre un temps précieux dans des fils d’attente, mieux vaut réserver ses visites à l’avance !

Citypass
logo citypass

Si vous passez quelques jours dans la capitale, le Capitaine Ulysse vous recommande d’investir dans un city pass qui donne accès aux monuments et attractions les plus emblématiques de la capitale. Il en existe deux : le London Explorer Pass et le London Pass (qui inclut en plus une journée de trajets illimités en bus à arrêts multiples). Les gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

Transferts
logo transferts

Londres est une ville tentaculaire et les aéroports sont situés en dehors de la capitale. Pour vous faciliter la vie, il est possible de réserver à l’avance un transfert jusqu’à votre hôtel. Une voiture vous attendra à l’aéroport à votre arrivée. Pour en savoir plus, c’est ici.

Transports sur place
logo transport

Compte tenu de l’étendu de la capitale londonienne, difficile de couper aux transports en commun. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont plutôt pratiques et faciles à naviguer. Pour éviter d’avoir à acheter des tickets au coup par coup, il est possible de réserver un pass transport illimité sur internet. Il est aussi possible d’opter pour un bus à arrêts multiples (avec audioguide) qui dessert les principaux sites et monuments de la ville.

Vols, trains, bus
logo vol

Pour se rendre à Londres, les options ne manquent pas : avion, bus, train ou encore ferry. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner : il vous permettra de trouver les meilleurs prix aux dates qui vous intéressent. Si vous êtes flexibles, il vous permettra même de comparer les prix sur plusieurs semaines afin de trouver LE bon plan. Londres est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus, dont l’Eurostar.

Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Le Shakespeare's Globe

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : / 5. Nombre de votes :

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *