• Menu
  • Menu
Jardin du Luxembourg - Paris

Le Jardin du Luxembourg à Paris

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » France » Paris » Le Jardin du Luxembourg à Paris
0
(0)

Envie de prendre un grand bol d’air frais entre deux visites au coeur de la capitale française ? Cap sur l’emblématique Jardin du Luxembourg : une oasis de tranquillité loin du bruit et de l’agitation !

Suivez le guide !

💡 Bons plans 💡

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Paris ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la capitale. À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Vous êtes à la recherche d’un hôtel à Paris ? N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux recommandations du Capitaine : Où dormir à Paris ? Conseils & recommandations

Petite histoire du Jardin du Luxembourg 

Au début du 17ème siècle, Marie de Médicis, veuve du roi Henri IV, décide de construire dans l’actuel 6ème arrondissement de Paris (alors très peu densément peuplé) un palais inspiré du Palais Pitti de Florence. 

Pour réaliser ce projet — qui comprend également la création de grands jardins à la française —, elle fait appel à l’architecte français Salomon de Brosse. La décoration du palais est quant à elle confiée à une pléiade d’artistes italiens, français et flamands renommés, dont nul autre que Pierre Paul Rubens. Vous trouverez aujourd’hui une partie de ces toiles au Musée du Louvre. 

La construction du palais et des jardins commence en 1612 et s’achève en 1630. Les jardins sont aménagés de manière très formelle, avec des allées rectilignes, des bassins et des fontaines. 

Au fil des siècles,le Jardin du Luxembourg connaît de nombreuses transformations. En 1635, André Le Nôtre, célèbre jardinier du roi Louis XIV, les réaménage en partie. 

À la Révolution, le Palais du Luxembourg est converti en prison — où sera notamment enfermé Danton — et le jardin est laissé à l’abandon. Les terres du Couvent des Chartreux voisin — plus de 20 hectares — fusionnent avec le Jardin du Luxembourg. 

Sous l’Empire, Napoléon Ier fait réaménager le jardin de sorte qu’il soit un lieu de jeu pour les enfants, avec notamment des kiosques et des voitures à chèvre ! 

Sous le Second Empire, le baron Haussmann empiète sur les jardins pour ses grands travaux d’urbanisme. 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Jardin du Luxembourg est réquisitionné par les Allemands qui y creusent de profonds blockhaus. Il est remis en état à la Libération. 

💡 D’où vient le nom du Jardin du Luxembourg ? 💡

Le Palais et le Jardin du Luxembourg tiennent leur nom de l’hôtel du Luxembourg, un ancien hôtel particulier à l’emplacement duquel ils ont été construits. Ce dernier appartenait à François de Piney-Luxembourg, un cousin éloigné de la Maison de Luxembourg, qui a donné son nom au Duché de Luxembourg. 

Fleurs du Jardin du Luxembourg

Visiter les jardins du Luxembourg 

Niché dans le 6ème arrondissement de Paris, le jardin du Luxembourg s’étend sur pas moins de 23 hectares entre le boulevard Saint-Michel, le boulevard Saint-Germain et la rue de Vaugirard.

Le jardin se partage en deux parties :

  • La première partie est constituée des jardins à la française, qui sont aménagés de manière très formelle, avec des allées rectilignes, des bassins et des fontaines. Cette partie des jardins comprend également une grande pelouse, des parterres de fleurs, des arbres et des buissons taillés en topiaire, ainsi que de nombreuses statues et sculptures.
  • La seconde partie des jardins est plus anglaise dans son style, avec des allées sinueuses, des arbres et des buissons plus libres et plus sauvages. 

Le Jardin du Luxembourg abrite par ailleurs plusieurs bâtiments emblématiques :

Le Palais du Luxembourg 

Construit au début du 17ème siècle, le Palais du Luxembourg abrite aujourd’hui le Sénat. De style classique, le bâtiment est construit en pierre de taille. Il suit un plan typique des châteaux français avec un corps de logis (= un bâtiment central) flanqué de deux ailes. L’entrée monumentale est surmontée d’un très beau dôme. 

À l’intérieur, le palais comprend de nombreuses salles de réception, de travail et de délibération, parmi lesquelles la Salle des séances (l’hémicycle où siègent les sénateurs), la Salle du Livre d’Or, la Chapelle, la Salle des conférences ou encore la magnifique bibliothèque.

💡 Informations pratiques 💡

Le Sénat est ouvert au public lors des Journées européennes du patrimoine, qui se tiennent chaque année le 3ème weekend de septembre. 

Jardin du Luxembourg - Palais du Luxembourg

Le Petit Luxembourg

Situé à l’ouest du Jardin du Luxembourg, le Petit Luxembourg (ou hôtel de la Présidence) est un hôtel particulier construit au 16ème siècle qui abrite aujourd’hui la résidence du Président du Sénat. 

Jadis appelé « Hôtel du Luxembourg », c’est cet hôtel particulier que Marie de Médicis acquiert au 17ème siècle pour faire bâtir sur ce domaine le Palais du Luxembourg. 

💡 Informations pratiques 💡

Il est possible de visiter le Petit Luxembourg une fois par an à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le 3ème weekend de septembre. 

Le Musée du Luxembourg

Niché dans une aile construite perpendiculairement à l’orangerie, au niveau de la rue de Vaugirard, le Musée du Luxembourg abrite des expositions artistiques temporaires autour de trois thèmes principaux :la modernité au 20ème siècle, la photographie et les artistes femmes.

💡 Informations pratiques 💡

Vous pouvez découvrir les expositions en cours au Musée du Luxembourg ici. Et pour acheter vos billets en ligne, c’est par ici

L’Orangerie

Située à l’ouest du Jardin du Luxembourg, l’Orangerie est nichée dans un beau bâtiment construit en 1839 sur les plans de l’architecte Alphonse de Gisors.

Elle abrite environ 180 plantes dont des agrumes (des bigaradiers principalement, dont certains vieux de 250 à 300 ans !), des palmiers-dattiers, des lauriers roses ou encore des grenadiers. 

Les serres du Jardin du Luxembourg 

Les serres du Jardin du Luxembourg sont à la fois un lieu de production de plantes pour la décoration des jardins et du palais, mais aussi un lieu de conservation permettant de continuer à faire vivre un patrimoine horticole datant du 19ème siècle. Les serres sont au nombre de trois, et abritent notamment des fougères, des bégonias, et une impressionnante collection d’orchidées. 

💡 Informations pratiques 💡

Comme le Palais du Luxembourg et le Petit Luxembourg, les serres du Jardin du Luxembourg sont ouvertes au public tous les ans à l’occasion des Journées du patrimoine. 

Autres points d’intérêt dans le Jardin du Luxembourg : 

  • Un rucher où s’essayer à l’apiculture sous la direction de la Société centrale d’apiculture
  • Le Pavillon Davioud qui accueille des cours (publics et gratuits) de l’école d’horticulture du Luxembourg ainsi que des expositions artistiques
  • L’ancien Hôtel de Vendôme, un hôtel particulier construit en 1707 qui accueille aujourd’hui l’emblématique École des Mines

Informations pratiques 

Accès

Le Jardin du Luxembourg est situé dans le 6e arrondissement de Paris, dans le quartier du Luxembourg (entre le Quartier latin, Saint-Germain-des-Prés et Montparnasse), à côté du Panthéon. 

Il est bordé par le boulevard Saint-Michel, le boulevard Saint-Germain et la rue de Vaugirard.

Le Jardin du Luxembourg est facilement accessible en métro. Les stations les plus proches sont Luxembourg (RER B), Saint-Sulpice (ligne 4), Mabillon (ligne 10) et Rennes (ligne 12). Le jardin est également accessible en bus : lignes 58, 84, 89, arrêt Musée du Luxembourg ; lignes 63, 70, 86, 96 arrêt Église Saint Sulpice. 

Horaires

Les horaires du Jardin du Luxembourg varient selon la saison. Vous trouverez ici les horaires détaillés. 


👉  Évitez les files d’attentes à Paris : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


👉  À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Paris !

🛏️   Hébergement : Paris est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas. Pour réserver, le Capitaine vous recommande Booking. Des auberges de jeunesse bon marché aux palaces luxueux, tout y est. Côté localisation, tout dépend de votre budget et de vos envies. Si vous voulez éviter les quartiers les plus chers, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des 12ème et 13ème arrondissements, moins centraux, mais très bien reliés au centre de Paris. La Butte aux Cailles, avec ses airs de village en plein Paris, est d’ailleurs l’un des quartiers préférés du Capitaine. Si vous voulez en revanche poser vos valises dans un très bel hôtel parisien, le Capitaine vous donne son top 3 à Paris : le Saint-James, le Dokhan’s et le Le Metropolitan.

🎟️   Activités : pour vos visites et activités à Paris, le Capitaine vous conseille de jeter un coup d’œil au site GetYourGuide et Civitatis. Visites guidées, billets d’entrée, croisières, activités insolites : vous avez l’embarras du choix. Pour éviter les longues files d’attente devant les musées et monuments de la capitale, le Capitaine vous recommande par ailleurs d’opter pour des billets coupe-files réservables à l’avance.

⛵  Croisières : Que serait Paris sans la Seine ? Le Capitaine adore voguer sur le fleuve à la découverte des monuments emblématiques de la capitale, surtout à la tombée de la nuit. Pour retrouver une large sélection de croisières à Paris, c’est ici.

🎫   Citypass : Si vous passez plusieurs jours dans la capitale, il peut être intéressant d’investir dans un city pass donnant accès aux sites et monuments les plus emblématiques de Paris. Le gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

🚐   Transferts : les aéroports parisiens sont situés en dehors de la capitale et rejoindre le centre de Paris peut être quelque peu coûteux, y compris en transport en commun.
Si votre budget est serré, nous vous recommandons les navettes RATP qui vous déposent à Opéra depuis l’aéroport de Roissy et à Denfert-Rochereau depuis l’aéroport de Roissy.
Mais pour quelques euros de plus, vous pouvez réserver un transfert qui vous déposera directement à votre hôtel.
Si vous voyagez en groupe, cette option est d’autant plus intéressante et rentable. Pour en savoir plus, c’est ici.

🚌   Transports sur place : si Paris est une ville relativement dense qui se visite assez facilement à pied, vous aurez sûrement besoin d’utiliser les transports en commun pour explorer des coins de la capitale un petit peu plus excentrés. Pour éviter d’accumuler (et de perdre) les tickets de métro, il est possible d’opter pour un pass transport illimité, très pratique. Vous pouvez l’acheter directement à une borne dans une station de métro ou dans un guichet de la RATP.
Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus à arrêts multiples (audioguide inclus).
Si vous préférez le bateau, il existe aussi le batobus, une navette fluviale sur la Seine !

✈️  Vols, trains & bus : Paris est une ville facilement accessible en avion, en voiture, en train et en bus. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner, idéal pour dégoter les meilleurs prix. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez même comparer les tarifs sur plusieurs semaines pour trouver LE bon plan. Paris est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.


Crédits Photos
Erin Johnson | Miguel C. | Sei F

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *