• Menu
  • Menu
Palais de Kensington © diamond geezer

Le Palais de Kensington et ses jardins : une résidence royale au cœur de Londres

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » Royaume-Uni » Le Palais de Kensington et ses jardins : une résidence royale au cœur de Londres
0
(0)

Niché au cœur des Jardins de Kensington (Kensington Gardens), le Palais de Kensington (Kensington Palace) invite à pénétrer dans l’univers énigmatique de la couronne britannique 👑

Le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte de cette résidence royale qui reste aujourd’hui encore la demeure d’illustres têtes couronnées. En route, matelots !

Petite histoire du Palais de Kensington

Les origines du Palais de Kensington

Remontons le temps jusqu’au début du 17ème siècle. En 1619, le comte de Nottingham jette son dévolu sur un petit manoir de style renaissance construit 14 ans plus tôt dans le village de Kensington (situé à l’époque hors de la capitale) et décide d’en faire sa résidence.

Soixante-dix ans plus tard, en 1689, le roi Guillaume d’ Orange (Guillaume III), fraîchement couronné, et son épouse, la reine Marie II, rachètent l’Hôtel de Nottingham. Asthmatique, le nouveau monarque britannique veut en effet prendre ses quartiers à la campagne, loin de l’atmosphère irrespirable de la capitale.

L’âge d’or du Palais de Kensington

Le couple lance de grands travaux pour faire du petit manoir un palais digne de la couronne britannique et confie la tâche au célèbre architecte Christopher Wren – connu, entre autres, pour avoir conçu la Cathédrale Saint-Paul de Londres.

Pendant les 70 années qui suivent, le Palais de Kensington (aussi appelé Kensington House) est le lieu de résidence de prédilection des monarques britanniques : la reine Anne, le roi George Ier et le roi George II.

En 1819, la future reine Victoria voit le jour au Palais de Kensington, où elle passera d’ailleurs les 18 premières années de sa vie, jusqu’à son accession au pouvoir en 1837. Le palais devient par la suite la résidence de membres secondaires de la famille royale.

Le Prince et la Princesse de Galles au Palais de Kensington

En 1981, le prince Charles et la princesse Diana prennent à leur tour leurs quartiers au Palais de Kensington. C’est là que leurs fils, William et Harry, passent les premières années de leur vie.

En 1992, le couple se sépare : le prince Charles quitte Kensington pour le Palais de Saint-James tandis que la reine Elizabeth autorise Lady Diana à rester au Palais de Kensington. C’est d’ailleurs devant les grilles du palais que de nombreux Britanniques viendront déposer des gerbes de fleurs à la mort de Lady D.  

😍 Les activités incontournables à Londres 😍

Le Palais de Kensington aujourd’hui

Aujourd’hui, le Palais continue d’être habité par de célèbres membres de la royauté britannique : le prince William et son épouse Kate, ainsi que leurs enfants, le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis.

Le palais devient également la résidence officielle du Prince Harry et son épouse Meghan Markle à la suite de leur mariage en 2018.

Palais de Kensington © diamond geezer

Visiter le Palais de Kensington et ses jardins

Le Palais de Kensington

Vous vous en doutez bien, seule une partie du Palais de Kensington – désormais inhabitée – est aujourd’hui ouverte au public. Vous ne croiserez donc ni le Duc ni la Duchesse de Cambridge durant votre visite !

Mais le Palais de Kensington reste une visite qui vaut sans aucun doute le détour et invite à remonter le temps à la découverte du quotidien d’illustres monarques d’autrefois. Vous pourrez ainsi explorer :

  •  Les appartements de la reine Marie II
  • Les appartements du roi George II, dont les magnifiques Escaliers du roi et la tout aussi incontournable Cupola Room
  • Les magnifiques jardins du Palais de Kensington (sunken garden)
  • Des expositions temporaires proposant de découvrir la royauté anglaise sous un nouvel œil

📅  Les expositions du moment à Kensington Palace  📅
 • Diana : Designing for a Princess, jusqu’au 26 avril 2020 : un regard nouveau sur la garde-robe élégante et novatrice de la Princesse Diana
 • Life Through a Royal Lens, du 15 mai 2020 au 3 janvier 2021 : une rétrospective fascinante invitant à (re) découvrir les photographies les plus emblématiques de la famille royale

Les jardins de Kensington

Situés à l’ouest de Hyde Park (dont font d’ailleurs plus ou moins partie), les jardins de Kensington s’étendent sur 1,1 km2. Si le temps est au beau fixe, le Capitaine Ulysse ne peut que vous recommander d’y faire une halte revigorante lors de votre séjour dans la capitale anglaise.

Pendant votre balade dans les jardins de Kensington, ne manquez pas :

  • Le mémorial du Prince Albert (Albert Memorial / Prince Consort National Memorial), érigé en mémoire de l’époux de la reine Victoria
  • La statue de Peter Pan, en hommage à l’œuvre du célèbre auteur écossais J.M. Barrie
  • La Serpentine Gallery, un musée d’art contemporain proposant des expositions temporaires mettant à l’honneur les œuvres d’artistes emblématiques, à l’image de Man Ray, Henry Moore, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat ou encore Jeff Koons
  • Les Jardins à l’Italienne, avec leurs jolies fontaines

🤓 Attention à la confusion 🤓
Ne confondez pas les jardins de Kensington (Kensington Gardens), qui sont libres d’accès, et le Sunken Garden, dont l’accès est payant et inclus dans le ticket d’entrée du Palais de Kensington.

Afternoon tea à Kensington

Construite par la Reine Anne en 1704, l’Orangerie (The Orangery en anglais) accueille aujourd’hui un café-restaurant tout ce qu’il y a de plus chic, particulièrement apprécié des gourmands pour son afternoon tea 100 % british.

Au menu : scones, marmelade et délices sucrés en tout genre. Un vrai bonheur !

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi saupoudrer ce moment gourmand d’une pincée de découverte en optant pour une visite guidée des jardins de Kensington incluant l’afternoon tea ! Pour en savoir plus, c’est ici.

Informations pratiques

Se rendre au Palais de Kensington

Le Palais de Kensington (Kensington Palace) est situé dans les jardins de Kensington (Kensington Gardens), à l’ouest de Hyde Park.

Les transports en commun les plus proche sont :

  • Métro : stations High Street Kensington (lignes District, Circle et Piccadilly) et Queensway (ligne Central)
  • Bus : lignes 70, 94 et 148 (arrêt sur Bayswater Road)/lignes 9, 49, 52, 70 et 452 (arrêt sur Kensington High Street)

Les bus à arrêts multiples qui sillonnent la capitale marquent aussi l’arrêt au Palais de Kensington.

Horaires du Palais de Kensington

Le Palais de Kensington est ouvert tous les jours de l’année, à l’exception des 24, 25 et 26 décembre. Les horaires varient selon la saison :

  • Du 1er mars au 31 octobre : de 10h à 18h (dernière entrée à 17h)
  • Du 1er novembre au 29 février : de 10h à 16h (dernière entrée à 15h)

Comptez 1h30 pour la visite en moyenne.

Tarifs du Palais de Kensington

Les tarifs du Palais de Kensington sont :

  • Adultes : 19,30 £
  • Enfants (5 à 15 ans) : 9,60 £
  • Seniors (+ de 65 ans), étudiants et jeunes (16-17 ans) : 15,40 £
  • Pack familial 1 (1 adulte + jusqu’à 3 enfants de 5 à 15 ans) : 28,90 £
  • Pack familial 2 (2 adultes et jusqu’à 3 enfants de 5 à 15 ans) : 48,30 £

Un don pour être ajouté au prix de votre billet d’entrée si vous le souhaitez.

Pour gagner du temps (et de l’argent), il est aussi possible de réserver vos billets en ligne : billets d’entrée pour le Palais de Kensington.

Sachez par ailleurs que l’entrée du Palais de Kensington est aussi incluse dans le London Pass. Ce dernier donne aussi accès à quelque 80 attractions londoniennes, parmi lesquelles bon nombre des monuments et activités les plus emblématiques de la capitale : la Tour de Londres, le Shard, l’Abbaye de Westminster, le London Bridge Experience, le Château de Windsor, une croisière sur la Tamise, une journée de visite en bus à arrêts multiples…

C’est donc une option assez incontournable si vous souhaitez écumer les grands monuments londoniens, d’autant plus que les entrées sont souvent chères et que vous rentabiliserez vite votre investissement !

Logo bons plans du capitaine
Hébergement
logo hotel

Pour réserver votre hébergement à Londres, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking. Des auberges de jeunesse aux hôtels de luxe, tout y est. Si votre budget est limité, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des quartiers de Paddington et Kensington : les tarifs y sont généralement meilleur marché que dans l’hyper-centre et la localisation est plutôt pratique. Si votre budget est moins serré, le Park Plaza London Riverbank est une option intéressante. Enfin, si vous voulez vous faire plaisir, le Capitaine vous recommande sans hésiter le Goring : une adresse emblématique et prestigieuse en plein coeur de la capitale.

Activités
logo activités

Pour vos visites et activités à Londres, pensez à GetYourGuide. Billets coupe-files, croisières, visites guidées, activités insolites… Vous y trouverez sans nul doute votre bonheur ! D’autant plus que Londres est une ville très touristique : pour éviter de perdre un temps précieux dans des fils d’attente, mieux vaut réserver ses visites à l’avance !

Citypass
logo citypass

Si vous passez quelques jours dans la capitale, le Capitaine Ulysse vous recommande d’investir dans un city pass qui donne accès aux monuments et attractions les plus emblématiques de la capitale. Il en existe deux : le London Explorer Pass et le London Pass (qui inclut en plus une journée de trajets illimités en bus à arrêts multiples). Les gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

Transferts
logo transferts

Londres est une ville tentaculaire et les aéroports sont situés en dehors de la capitale. Pour vous faciliter la vie, il est possible de réserver à l’avance un transfert jusqu’à votre hôtel. Une voiture vous attendra à l’aéroport à votre arrivée. Pour en savoir plus, c’est ici.

Transports sur place
logo transport

Compte tenu de l’étendu de la capitale londonienne, difficile de couper aux transports en commun. La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont plutôt pratiques et faciles à naviguer. Pour éviter d’avoir à acheter des tickets au coup par coup, il est possible de réserver un pass transport illimité sur internet. Il est aussi possible d’opter pour un bus à arrêts multiples (avec audioguide) qui dessert les principaux sites et monuments de la ville.

Vols, trains, bus
logo vol

Pour se rendre à Londres, les options ne manquent pas : avion, bus, train ou encore ferry. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner : il vous permettra de trouver les meilleurs prix aux dates qui vous intéressent. Si vous êtes flexibles, il vous permettra même de comparer les prix sur plusieurs semaines afin de trouver LE bon plan. Londres est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus, dont l’Eurostar.

Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Le Palais de Kensington - Pinterest

Crédits
diamond geezer

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *