• Menu
  • Menu
Musée de Paume - Paris

Le Musée du Jeu de Paume à Paris

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » France » Paris » Le Musée du Jeu de Paume à Paris
0
(0)

Niché au cœur du Jardin des Tuileries, le Musée du Jeu de Paume (ou Galerie nationale du Jeu de Paume) est un secret bien gardé qui fera le plus grand bonheur des amoureux d’art et de photographie. C’est d’ailleurs l’un des musées préférés du Capitaine Ulysse à Paris ! 🤫

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Paris ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la capitale. À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Le Musée du Jeu de Paume en quelques mots

Cap au cœur du Jardin des Tuileries

Tout comme le Musée de l’Orangerie, situé à quelques pas, le Musée du Jeu de Paume prend ses quartiers dans l’un des espaces verts les plus célèbres de Paris : l’incomparable Jardin des Tuileries.

Le musée est aussi situé à deux pas de bon nombre de sites et monuments emblématiques de la capitale française : la Place de la Concorde, le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay ou encore la Place Vendôme.

Musée de Paume - Paris

Petite histoire de la Galerie nationale du Jeu de Paume

Les courts de jeu de paume du Jardin des Tuileries

L’édifice accueillant aujourd’hui le Musée du Jeu de Paume voit le jour en 1861, soit une petite dizaine d’années après la construction de l’orangerie des Tuileries (abritant aujourd’hui le Musée de l’Orangerie), dont il est conçu pour être le pendant.

Son nom, le musée le doit à la fonction première du bâtiment… Ce dernier est en effet construit pour abriter des courts de jeu de paume. « Quésaco ? », vous direz-vous peut-être !

Eh bien le jeu de paume n’est nul autre que l’ancêtre d’un sport bien connu aujourd’hui… Une idée ?… Eh oui, il s’agit bien du tennis !

De terrain à de sport à musée, il n’y a qu’un pas

Le bâtiment abritant l’actuel Musée du Jeu de Paume, de style Second Empire, est converti en espace d’exposition au début du 20ème siècle.

Le Musée du Jeu de Paume présente alors des collections d’art moderne et contemporain mettant en avant des artistes internationaux.

Joueurs de paume au 16ème siècle

Le Musée du Jeu de Paume pendant la Seconde Guerre Mondiale

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Musée du Jeu de Paume est vidé de ses collections (qui sont transférées au Château de Chambord) pour stocker des œuvres d’art confisquées à des collectionneurs privés par le régime nazi avant d’être envoyées vers l’Allemagne.

Fort heureusement, Rose Valland, résistante et attachée de conservation au Musée du Jeu de Paume, répertorie minutieusement les œuvres d’art saisies pendant l’Occupation. Pendant la guerre, elle est en contact régulier avec les résistants et les Alliés pour s’assurer que les convois ferroviaires transportant des œuvres d’art et les sites de stockage soient épargnés.

À la fin de la guerre, elle permet de retrouver les œuvres envoyées en Allemagne pour les restituer aux mains des Alliés.

Le Musée du Jeu de Paume après la Seconde Guerre mondiale

Du lendemain de la Seconde guerre mondiale à 1986, le Musée du Jeu de Paume expose des œuvres impressionnistes, qui seront plus tard transférées au Musée d’Orsay.

En 1991, après cinq ans de fermeture, la Galerie nationale du Jeu de Paume devient musée consacré à l’art moderne et contemporain.

En 2004, il change à nouveau son fusil d’épaule pour devenir l’espace d’exposition dédié à la photographie, au cinéma et aux multimédias que l’on connaît aujourd’hui.

Depuis 2010, le Musée du Jeu de Paume travaille à des expositions temporaires en collaboration avec la ville de Tours que amoureux de photographie peuvent découvrir dans l’enceinte du Château de Tours.

En 2020-2021, le Musée du Jeu de Paume ferme pour travaux. Il rouvre ses portes en septembre 2021.

Visiter le Musée du Jeu de Paume de Paris

Vous ne trouverez pas à la Galerie nationale du Jeu de Paume de collections permanentes. D’une superficie de 1 200 m2, ce dernier est en effet un espace entièrement dédié à des expositions de photographies temporaires, au rythme de trois expositions par an.

Le Musée met à l’honneur des photographes et vidéastes de renom ou plus confidentiels. Parmi les expositions emblématiques de ces dernières années, citons par exemple les rétrospectives consacrées à Gary Winogrand, Philippe Halsman ou encore Dorothea Lange.

Retrouvez toute la programmation du Musée du Jeu de Paume directement sur son site internet ici.

Pour information, le Musée du Jeu de Paume dispose également d’une très belle boutique/librairie où les amoureux de photographies pourront s’en donner à cœur joie !

L’été, le café-terrasse Rose Bakery, surplombant le bassin octogonal des Tuileries, offre un refuge idéal pour un moment de détente après avoir écumé les expositions du musée.

Jeu de Paume - exposition chefs d'oeuvre du MOMA
Max Burchartz | chefs d’oeuvre du MOMA (2021)

Informations pratiques

Accès au Musée du Jeu de Paume

Le Musée du Jeu de Paume est situé dans le Jardin des Tuileries, du côté de la Place de la Concorde.

Les stations de métro les plus proches sont les stations Concorde (lignes 1, 8, 12) et Tuileries (ligne 1). De nombreux bus (lignes 42, 45, 52, 72, 73, 84, 94, arrêt Concorde) – ainsi que des bus touristiques à arrêts multiples – font également halte à proximité du musée.

Les bus touristiques à arrêts multiples font également halte à proximité du Musée du Jeu de Paume.

Horaires du Musée du Jeu de Paume

Le Musée du Jeu de Paume est ouvert tous les jours de la semaine à l’exception du lundi :

  • De 11h à 21h le mardi
  • De 11h à 19h du mercredi au dimanche

Il est fermé les 1er mai, 14 juillet et 25 décembre.

Tarif de la Galerie nationale du Jeu de Paume

L’entrée est au prix de 10 € en tarif plein, 7,50 € en tarif réduit.

L’entrée est gratuite pour les étudiants et les moins de 25 ans le dernier mardi de chaque mois.

Des visites commentées gratuites sont proposées les mercredis et samedis à 12h30, sur présentation du billet d’entrée aux expositions.


👉  Évitez les files d’attentes à Paris : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Paris !

🛏️   Hébergement : Paris est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas. Pour réserver, le Capitaine vous recommande Booking. Des auberges de jeunesse bon marché aux palaces luxueux, tout y est. Côté localisation, tout dépend de votre budget et de vos envies. Si vous voulez éviter les quartiers les plus chers, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des 12ème et 13ème arrondissements, moins centraux, mais très bien reliés au centre de Paris. La Butte aux Cailles, avec ses airs de village en plein Paris, est d’ailleurs l’un des quartiers préférés du Capitaine. Si vous voulez en revanche poser vos valises dans un très bel hôtel parisien, le Capitaine vous donne son top 3 à Paris : le Saint-James, le Dokhan’s et le Le Metropolitan.

🎟️   Activités : pour vos visites et activités à Paris, le Capitaine vous conseille de jeter un coup d’œil au site GetYourGuide et Civitatis. Visites guidées, billets d’entrée, croisières, activités insolites : vous avez l’embarras du choix. Pour éviter les longues files d’attente devant les musées et monuments de la capitale, le Capitaine vous recommande par ailleurs d’opter pour des billets coupe-files réservables à l’avance.

⛵  Croisières : Que serait Paris sans la Seine ? Le Capitaine adore voguer sur le fleuve à la découverte des monuments emblématiques de la capitale, surtout à la tombée de la nuit. Pour retrouver une large sélection de croisières à Paris, c’est ici.

🎫   Citypass : Si vous passez plusieurs jours dans la capitale, il peut être intéressant d’investir dans un city pass donnant accès aux sites et monuments les plus emblématiques de Paris. Le gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

🚐   Transferts : les aéroports parisiens sont situés en dehors de la capitale et rejoindre le centre de Paris peut être quelque peu coûteux, y compris en transport en commun.
Si votre budget est serré, nous vous recommandons les navettes RATP qui vous déposent à Opéra depuis l’aéroport de Roissy et à Denfert-Rochereau depuis l’aéroport de Roissy.
Mais pour quelques euros de plus, vous pouvez réserver un transfert qui vous déposera directement à votre hôtel.
Si vous voyagez en groupe, cette option est d’autant plus intéressante et rentable. Pour en savoir plus, c’est ici.

🚌   Transports sur place : si Paris est une ville relativement dense qui se visite assez facilement à pied, vous aurez sûrement besoin d’utiliser les transports en commun pour explorer des coins de la capitale un petit peu plus excentrés. Pour éviter d’accumuler (et de perdre) les tickets de métro, il est possible d’opter pour un pass transport illimité, très pratique. Vous pouvez l’acheter directement à une borne dans une station de métro ou dans un guichet de la RATP.
Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus à arrêts multiples (audioguide inclus).
Si vous préférez le bateau, il existe aussi le batobus, une navette fluviale sur la Seine !

✈️  Vols, trains & bus : Paris est une ville facilement accessible en avion, en voiture, en train et en bus. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner, idéal pour dégoter les meilleurs prix. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez même comparer les tarifs sur plusieurs semaines pour trouver LE bon plan. Paris est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.


Crédits
Wikimedia Commons

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *