• Menu
  • Menu
Maison de la Terreur - Budapest

La Maison de la Terreur à Budapest : histoire du totalitarisme en Hongrie

Accueil » Europe » Europe de l'Est » Hongrie » Budapest » La Maison de la Terreur à Budapest : histoire du totalitarisme en Hongrie
0
(0)

Créée en 2000 pour retracer l’histoire du totalitarisme en Hongrie, la Maison de la Terreur est sans doute le musée le plus controversé de Budapest.

Quelles sont les critiques des détracteurs du musée ? La Maison de la Terreur mérite-t-elle la visite ? Le Capitaine Ulysse vous explique tout !


Hébergement, vols, activités, citypass… 
Retrouvez toutes les suggestions du Capitaine dans la rubrique
Les bons plans du Capitaine Ulysse à la toute fin de l’article !

😍 Les activités incontournables à Budapest 😍

La Maison de la Terreur en quelques mots

Un musée dédié au totalitarisme en Hongrie

Créée en 2000, la Maison de la Terreur (Terror Háza en hongrois) a pour vocation de retracer l’histoire des deux mouvements totalitaires ayant marqué l’histoire hongroise au 20ème siècle :

  • Le mouvement des Croix fléchées, un parti hongrois partageant l’idéologie nazie, au pouvoir entre 1944 et 1945
  • Le régime soviétique qui prend le pouvoir en Hongrie en 1945 et dont la police politique (l’AVH, équivalent hongrois du KGB) fait régner la terreur de 1945 à 1956.

Le 60 de l’Avenue Andrassy

La Maison de la Terreur prend ses quartiers au numéro 60 de l’Avenue Andrassy (Andrássy út), dans un édifice qui fut tour à tour le siège du Parti des Croix Fléchées, puis le quartier général de la police politique soviétique, l’AVH de 1945 à 1956.

En 2000, sous le gouvernement de Viktor Orbán, le bâtiment est transformé en musée.

Controverses & critiques de la Maison de la Terreur de Budapest

Avant de visiter la Maison de la Terreur, il est important de comprendre que le musée est au cœur d’une vaste controverse.

Ses détracteurs lui reprochent en effet de faire un amalgame malsain et déplacé entre les atrocités commises par les nazis et celles perpétrées par le régime communiste. Ils accusent ainsi Viktor Orbán d’avoir créé la Maison de la Terreur de Budapest à des fins personnelles et politiques, dans le but de nuire au Parti communiste, qui reste un acteur de première importance en Hongrie et donc l’un des principaux adversaires politiques du chef de l’État.

Par ailleurs, si sur le papier, le Musée retrace l’histoire des deux mouvements totalitaires en Hongrie, seule une toute petite partie de la Maison de la Terreur revient sur les crimes commis par les Croix fléchées. La très grande majorité des expositions sont en réalité consacrées au régime soviétique. Et certains spécialistes jugent la version de l’histoire livrée par le musée partielle et partiale.

Visiter la Maison de la Terreur de Budapest

Maison de la Terreur Budapest - façade

Âmes sensibles, s’abstenir ! La Maison de la Terreur de Budapest est une visite immersive et glaçante, dont la scénographie macabre a pour but de bousculer les visiteurs et créer un véritable sentiment de malaise.

La façade de l’édifice donne le ton, avec son cadre noir affichant le mot « Terror » à côté du symbole des Croix fléchées et de l’Étoile communiste. Des portraits en noir et blanc de victimes des deux régimes totalitaires s’affichent également sur le bâtiment, à hauteur d’homme.

À l’intérieur, l’expérience est multisensorielle et immersive : bande-son inquiétante, vidéos, photographies, reproductions…

La visite s’achève par une descente dans les entrailles de l’édifice pour y découvrir les cellules aménagées dans les caves. C’est là que la police politique emprisonnait, interrogeait et torturait les prisonniers du régime.

Informations pratiques

Se rendre à la Maison de la Terreur à Budapest

Pour visiter la Maison de la Terreur, cap sur le 6ème arrondissement de Budapest, dans le quartier de Terézváros, à 10 minutes à pied à peine de l’Opéra hongrois.

Impossible de rater la Maison de la Terreur tant sa façade contraste avec les édifices colorés et coquets de la célèbre Avenue Andrassy.

Les transports en commun les plus proches sont :

  • Métro : station Vörösmarty utca (ligne M1)
  • Tramway : arrêt Oktogon (lignes 4 ou 6)

Les bus touristiques à arrêts multiples font aussi halte à proximité de la Maison de la Terreur. Ces derniers sont d’ailleurs une option intéressante pour circuler entre les principaux sites et monuments de la capitale.

Horaires de la Maison de la Terreur à Budapest

La Maison de la Terreur est ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 18h. Elle est fermée les lundis et les jours fériés.

Tarifs de la Maison de la Terreur à Budapest

L’entrée de la Maison de la Terreur est au prix de 3000 forints en tarif plein, 1500 forints en tarif réduit. Il est aussi possible d’opter pour un audioguide moyennant un supplément de 1500 forints.

Sachez par ailleurs que la Budapest Card donne droit à une réduction de 20% sur le prix de l’entrée.

👉 Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire du régime communiste en Hongrie, le Capitaine Ulysse vous recommande cette visite guidée accompagnée d’un guide historien (en anglais).

⚓ L’avis du Capitaine ⚓
Attention, si la visite de la Maison de la Terreur n’est pas dénuée d’intérêt, il est important de garder à l’esprit qu’elle est très controversée et ne présente pas l’histoire de manière objective et factuelle. Mieux vaut donc faire preuve de sens critique et de discernement !


Les bons plans du Capitaine Ulysse à Budapest

🛏️   HÉBERGEMENTS
Pour réserver votre hébergement à Budapest, le Capitaine Ulysse recommande chaudement le site Booking. Ce dernier propose en effet un très large choix d’hôtels, d’auberges et d’appartements dans la capitale hongroise.
Pour les petits budgets, le Capitaine recommande particulièrement l’auberge Avenue Hostel.
Pour les budgets intermédiaires, le Capitaine conseille trois appart’hôtels en particulier : Hedonist LodgeDolce Vita Rumbach et Tempo Life Apartman.
Et si vous voulez vous faire plaisir avec un très bel hôtel, pourquoi ne pas regarder du côté de l’Hotel Moments Budapest ?

📸   ACTIVITÉS
Côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   CITYPASS
Si vous restez plusieurs jours à Budapest, il peut être intéressant d’investir dans la Budapest Card. Elle inclut l’accès aux transports publics, l’entrée aux Thermes Lukacs, deux visites guidées, l’entrée dans 17 musées, ainsi que de nombreuses réductions.

🚘   TRANSFERTS
L’aéroport de Budapest est situé à une grosse vingtaine de kilomètres de la ville. Si vous voulez arriver en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transfert partagé ou transfert privé.

🚌   TRANSPORTS SUR PLACE
La ville de Budapest possède un système de transport public très complet : métro, bus, tram et même ferry. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus). Si vous êtes amateurs d’expériences insolites, il est aussi possible d’explorer la ville à bord d’une jeep russe ou d’une Trabant.

✈️  VOLS
Pour réserver vos vols pour Budapest, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !

Cet article vous a plu ? Épinglez-le ! 📌

Maison de la Terreur - Budapest - Pinterest

Crédits
Fred Romero

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *