• Menu
  • Menu
Arsenal de Venise

L’Arsenal de Venise : le symbole de la puissance maritime de la Sérénissime

Accueil » Europe » L’Arsenal de Venise : le symbole de la puissance maritime de la Sérénissime
0
(0)

Niché dans le quartier de Castello, l’Arsenal est l’un des monuments les plus emblématiques de Venise. Pourtant, l’intérieur de cet immense complexe reste inaccessible au public et les visiteurs ne peuvent que se contenter de l’admirer de l’extérieur !

Le Capitaine Ulysse vous en dit plus sur ce gigantesque chantier maritime au cœur de la Sérénissime ! ⛵

Le saviez-vous ?

Le terme « arsenal » découlerait de l’arabe « Dar-al sina », signifiant « atelier ».

Petite histoire de l’Arsenal de Venise

Les origines de l’Arsenal de Venise

En 1104, le Doge Ordelafo Faliero décide de doter la ville d’un chantier naval pour accroître la puissance maritime de la Cité des Doges : l’Arsenal de Venise est né.

Au cours des siècles suivants, le complexe est agrandi à de multiples reprises. Il représente aujourd’hui sur 15 % de la surface de la ville soit 332 000 mètres carrés !

Arsenal de Venise - muraille

L’Arsenal de Venise au XIVème et XVème siècles

Aux XIVème et XVème siècles, l’Arsenal contribue en grande partie à faire de la République de Venise une puissance militaire et commerciale de premier ordre.

La prospérité du chantier naval s’appuie notamment sur l’« Incanto des galées du marché ». Inventé par l’État vénitien, ce système :

  • permettait d’une part de rentabiliser les navires militaires en les dédiant à des activités marchandes en temps de paix ;
  • et donnait d’autre part la possibilité aux Vénitiens d’investir dans des expéditions maritimes au titre d’actionnaires. Les coûts et les risques de l’affrètement des navires étaient ainsi partagés.  

Fort de son succès économique et militaire, l’Arsenal de Venise s’embellit et innove, avec le développement de nouveaux modèles de navires comme le galion.

😍 Les activités incontournables à Venise 😍

L’Arsenal de Venise et le travail à la chaîne avant l’heure

À son apogée, l’Arsenal de Venise emploie 16 000 ouvriers et développe un système de travail ressemblant étonnamment à ce que l’on appellera plus tard le travail à la chaîne. Pour gagner en temps et en efficacité, les tâches sont divisées et standardisées.

Au XVIIème siècle, l’Arsenal de Venise est capable de construire un bateau par jour : un véritable exploit !

L’Arsenal de Venise aux mains des Français et des Autrichiens

En 1797, la République de Venise est conquise par Napoléon Bonaparte.

Au cours des 70 années suivantes, Venise tombe tour à tour entre les mains des Français et des Autrichiens, qui pillent l’Arsenal et le métamorphosent en y menant de grands travaux.

En 1866, la marine militaire italienne reprend possession du chantier naval.

L’Arsenal de Venise aujourd’hui

Aujourd’hui, l’Arsenal de Venise reste la propriété de la marine italienne, bien que certaines parties du complexe appartiennent dorénavant à la ville de Venise. Ces dernières sont depuis 1999 ponctuellement accessibles au public lors de la Biennale.

⚓Oyez, oyez, matelots ! ⚓
Pour retrouver tout les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Cité des Doges, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Venise ?

Visiter l’Arsenal de Venise

Si l’intérieur de l’Arsenal de Venise ne se visite pas, il serait malgré tout dommage de ne pas y faire une halte lors de votre séjour dans la Cité des Doges. L’extérieur de cet immense chantier naval vaut en effet à lui seul le coup d’œil !

Alors, cap sur le quartier du Castello, dont l’Arsenal occupe d’ailleurs une très grande partie.  

La porte terrestre de l’Arsenal de Venise

La porte terrestre de l’Arsenal de Venise (porta da tera en vénitien) constitue la voie d’accès piétonne au chantier naval.

Si une porte existait à cet emplacement avant le XVème siècle, elle ne prend son aspect actuel qu’en 1460. Imaginée par l’architecte vénitien Antonio Gambello, la porte terrestre de l’Arsenal, en forme d’arc de triomphe, est considérée comme l’exemple le plus ancien d’architecture Renaissance à Venise.

La statue de lion ailé surmontant l’arc de la porte, attribuée à l’artiste à Bartolomeo Bon, est une allusion à Saint-Marc, le saint-patron de Venise.

La balustrade est quant à elle ornée de statues de divinités antiques.

De part et d’autre de l’arc central, deux Victoires ailées ont été ajoutées en 1571 suite à la victoire de la flotte vénitienne à Lépante face aux forces turques. L’ajout de la statue de Sainte Justine trônant au sommet de la porte date quant à lui de 1578.  

La porte est aussi flanquée de quatre statues de lion en marbre : un butin de guerre volé en Grèce par François Morosini et rapporté à Venise en 1683.

Arsenal de Venise
Arsenal de Venise - lion

Le canal de l’Arsenal

Il est aussi possible de pénétrer dans l’Arsenal de Venise par bateau, en empruntant le Canal de l’Arsenal (Rio dell’Arsenale en italien).

L’entrée navigable, située juste à côté de la porte terrestre, est flanquée de deux tours carrées datant de 1686.

Arsenal de Venise

Le Musée d’histoire navale de Venise

À quelques pas de là, le Musée d’histoire navale de Venise est un complément intéressant — mais pas incontournable — à la visite de l’Arsenal.

Il ravira particulièrement les amateurs de navigation, qui pourront y découvrir l’histoire de la marine vénitienne, ainsi qu’une collection de maquettes de bateaux en tout genre.

Le billet d’entrée du Musée d’histoire navale de Venise inclut aussi l’accès au Pavillon des navires proposant d’admirer de véritables embarcations vénitiennes, entreposées sur cales.

Le musée est ouvert tous les jours, de 10 h à 17 h.

À la découverte des alentours de l’Arsenal de Venise

Un détour par l’Arsenal de Venise offre l’occasion idéale de découvrir le quartier de Castello, unanimement considéré comme le plus authentique de Venise.

Avec son linge étendu aux fenêtres et ses façades parfois décrépies, Castello invite à découvrir un visage moins touristique de la Cité des Doges.

Quartier de Castello - Venise

Lors de votre incursion dans le quartier, ne manquez pas :

  • la Via Garibaldi
  • l’église San Zaccaria
  • la basilique San Zanipolo
  • l’église San Francesco della Vigna
  • l’église Santa Maria Formosa

Pour ne rien manquer du quartier de Castello et de l’Arsenal de Venise, vous pouvez aussi opter pour une visite guidée accompagnée d’un guide professionnel. Le Capitaine Ulysse vous en recommande une en particulier, disponible en français : visite guidée dans le quartier de Castello.

Informations pratiques

L’Arsenal de Venise est situé au cœur du quartier de Castello, à une dizaine de minutes à pied de la Place Saint-Marc.

L’arrêt de vaporetto le plus proche est Arsenale (facile à retenir !)

Vous voulez plus d’informations pour planifier votre séjour à Venise ? N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux autres articles du Capitaine sur la Sérénissime :

Logo bons plans du capitaine
Hébergement
logo hotel

Venise est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas, mais ils sont en règle générale plutôt couteux. Si votre budget est serré, le Capitaine Ulysse vous suggère plutôt de loger à Mestre, en dehors de la ville. Les hébergements y sont bien plus abordables et des bus rejoignent Venise très régulièrement. Pour en savoir plus, c’est ici. Pour les budgets intermédiaires, le Capitaine Ulysse recommande très chaudement l’Hotel Le Isole : très bien placé à quelques pas de la Place Saint-Marc, ce bel hôtel dispose de chambres spacieuses et élégantes et propose un très bon petit-déjeuner. Enfin, si vous voulez vous faire un vrai plaisir à Venise, alors le Capitaine Ulysse vous conseille mille fois l’Hôtel Londra Palace : un vrai bijou niché dans un palais vénitien sur la Riva degli Schiavoni.

Activités
logo activités

Billets coupe-files, visites guidées, tours en gondole, excursions… À Venise les activités ne manquent pas. Victime de son succès, la ville est prise d’assaut par les touristes : le Capitaine Ulysse vous recommande donc de réserver vos activités à l’avance et d’opter pour des billets coupe-files histoire de gagner du temps. Pour ce faire, le Capitaine vous recommande chaudement les sites internet Musement et Tiqets, spécialistes de la réservation d’activités touristiques : vous devriez amplement y trouver votre bonheur.

Croisière
logo croisières

Qui dit Venise dit gondole et vaporetto. En marin accompli, le Capitaine Ulysse ne peut que vous recommander de vous offrir une balade en bateau sur les canaux vénitiens. Mais attention aux arnaques : bon nombre de gondoliers n’hésitent pas à gonfler les prix ! C’est pourquoi le Capitaine vous conseille plutôt de réserver votre activité sur un site digne de confiance : ici ou ici.

Citypass
logo citypass

Si vous comptez écumer les sites touristiques de Venise, le Capitaine Ulysse vous suggère d’opter pour un Citypass, donnant accès à une sélection des sites et monuments les plus incontournables de la ville. Il en existe de plusieurs sortes selon vos besoins et vos envies. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Transferts
logo transferts

Pour rejoindre Venise depuis l’aéroport, trois options : le bus, le vaporetto (ligne Alilaguna Arancio de couleur orange), le taxi ou le bateau-taxi. À vous de choisir l’option qui vous convient le mieux ! 🙂 Sachez cependant que le centre historique est piéton, et que les bus et taxis ne sont pas autorisés à y circuler.

Transports sur place
logo transport

Pour explorer Venise, préparez-vous à marcher. Le centre historique n’est en effet pas accessible aux bus ni aux voitures. Le moyen de transport en commun local est le vaporetto : des bateaux circulant sur l’eau et marquant des arrêts dans les principaux points d’intérêt de la ville. Si vous comptez emprunter le vaporetto régulièrement (pour vous déplacer à Venise ou visiter les îles alentour comme Murano et Burano), ou si vous logez à Mestre et devez prendre le bus pour vous rendre à Venise, le Capitaine Ulysse vous suggère d’opter pour une carte de transports en commun. Vous pouvez d’ores et déjà la réserver ici.

Vols, trains, bus
logo vol

Venise est une ville facilement accessible en avion, en train et en bus. Pour réserver vos billets d’avion, le Capitaine Ulysse vous recommande le comparateur Skyscanner, idéal pour trouver LE bon plan. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez aussi comparer les prix sur plusieurs mois pour dégoter les vols les moins chers. Côté train, il est possible de faire le trajet de nuit pour gagner du temps (et de l’argent) ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.

Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

À la découverte de l'Arsenal de Venise

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *