• Menu
  • Menu
Campo de' Fiori

Le Campo de’ Fiori et son marché : à la découverte de la pittoresque place romaine

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » Le Campo de’ Fiori et son marché : à la découverte de la pittoresque place romaine
5
(1)

À deux pas de la Piazza Navona, le Campo de’ Fiori est, avec son alléchant marché de fruits et légumes, l’une des places les plus pittoresques de Rome. Au programme ? Emplettes sur le marché, pause gourmande en terrasse et balades dans les ruelles alentour.

En route, moussaillons : le Capitaine Ulysse vous dévoile tous les secrets du Campo de’ Fiori !  

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire du Campo de’ Fiori

Dans la Rome antique, le Campo de’ Fiori est une vaste prairie s’étendant entre le Tibre et le Théâtre de Pompée. La zone reste d’ailleurs un pâturage jusqu’au 15ème siècle, d’où son nom : Campo de’ Fiori, « champ de fleurs » en français.

Pourquoi ? Le Tibre est un fleuve capricieux et les inondations fréquentes. Jusqu’à la Renaissance, les bâtisseurs romains se gardent donc d’exploiter cette zone inondable.  

Mais au 15ème siècle, le Pape Calixte III, fait paver le Campo de Fiori et réhabilite le quartier alentour : le rione (=quartier) Parione. De nombreux édifices (auberges, boutiques, ateliers…) sont alors construits autour de la place qui devient un lieu de rendez-vous pour les Romains. Un marché au chevaux s’y tient d’ailleurs deux fois par semaine.

Campo de' Fiori

Mais le Campo de’ Fiori est aussi la scène de nombreuses exécutions publiques. C’est là qu’en 1600 le moine et philosophe Giordano Bruno – partisan de la théorie de l’héliocentrisme dans la lignée des travaux de Copernic – est exécuté pour hérésie. En 1889, le sculpteur Ettore Ferrari érige une statue commémorative à l’emplacement exacte où Giordano Bruno fut brûlé vif presque 3 siècles plus tôt.

Depuis 1869, la place accueille un marché de fruits et légumes tous les matins de la semaine sauf le dimanche. L’après-midi, les étals du marché laissent leur place à d’innombrables terrasses de café.

Campo de' Fiori - marché

Oyez, oyez matelots !
Pour retrouver tous les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Ville Éternelle, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Rome ?

Visiter le Campo de’ Fiori

Le marché du Campo de’ Fiori

Avis aux grands gourmands ! Bouillonnant et coloré, le marché du Campo de’ Fiori est une halte incontournable pour tout visiteur de passage dans la capitale.

Au menu ? Fruits et légumes, herbes aromatiques, huile d’olive, épices, pâtes, poisson frais, viandes, volailles et produits locaux en tout genre.

Si vous logez en Airbnb ou dans un appartement, c’est l’endroit idéal pour faire vos emplettes. Mais attention, certains étals sont des attrapes-touristes. Le conseil du Capitaine : suivez les locaux et évitez les stands trop tape-à-l’œil !

Dernière mise en garde : des pickpockets sévissent sur le marché du Campo de’ Fiori. Mieux vaut donc garder un œil sur vos objets de valeur !

Marché du Campo de' Fiori

La statue de Giordano Bruno

Érigée à l’emplacement exact où le moine dominicain fut brûlé vif, la statue de Giordano Bruno se tient sur le Campo de’ Fiori depuis 1889, bien que le Vatican n’ait pas ménagé ses efforts pour la faire retirer de la célèbre place.

Devenue un symbole de la liberté d’expression, la statue est d’ailleurs tournée vers la demeure des papes.

Sur le socle de la statue figure l’inscription : A BRUNO – IL SECOLO DA LUI DIVINATO – QUI DOVE IL ROGO ARSE (« À Bruno – le siècle qu’il avait prédit – ici où le feu a brûlé »).

Campo de' Fiori - Statue de Giordano Bruno

Dolce Vita au Campo de’ Fiori

Tous les après-midi, d’innombrables terrasses de café remplacent les étals du marché. La place est en effet connue pour ses nombreux cafés et restaurants – dont l’ancestrale Taverna della Vacca – où Romains et touristes se retrouvent autour d’un café, d’un verre de vin ou d’un savoureux repas.

Les alentours du Campo de’ Fiori

Au Moyen-Âge, les alentours du Campo de’ Fiori sont le repaire des artisans romains, comme en témoigne le nom des rues du quartier : Via dei Balestrari (rue des fabricants d’arbalètes), Via dei Baullari (rue des fabricants de café), Via dei Cappellari (rue des chapeliers), Via dei Chiavari (rue des serruriers) and Via dei Giubbonari (rue des tailleurs).

Aujourd’hui encore, les rues bordant le Campo de’ Fiori regorgent de boutiques d’artisanat et de prêt-à-porter. La Via dei Giubbonari en particulier fait le plus grand bonheur des accros du shopping !

Informations pratiques

Le Campo de’ Fiori est situé à mi-chemin entre le Palazzo Farnese et la Piazza Navona. L’arrêt de bus le plus proche est l’arrêt C.So Vittorio Emanuele/Navona (lignes 46, 62, 64, 916, 916F, n46, n98 et n904).

Le marché se tient tous les matins du lundi au samedi.

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
Andy Montgomery | Stephanie Kraus | Frank Schmidtke | Francesca Soria

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *