• Menu
  • Menu
Piazza Navona

La Piazza Navona (Place Navone) : splendeur baroque au cœur de Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Piazza Navona (Place Navone) : splendeur baroque au cœur de Rome
5
(1)

Située à quelques pas du Panthéon et du Campo de’ Fiori, la Piazza Navona est sans conteste l’une des plus belles places de la capitale romaine.

Bordé de cafés, de glaciers et de restaurants, ce chef-d’œuvre baroque est un lieu de rendez-vous incontournable pour les flâneurs, les touristes et les gourmands.

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Piazza Navona

Le stade de Domitien

En 86 apr. J.-C., l’Empereur Domitien – de la dynastie des Flavien, célèbres pour avoir fait construire le Colisée – fait édifier un stade à l’actuel emplacement de la Piazza Navona.

D’une capacité de 30 000 spectateurs, le Stade de Domitien est destiné à l’organisation de jeux à la grecque : pugilat, lancer de disque, lancer de javelot, course à pied…

À la fin de l’Antiquité, le stade est abandonné et tombe peu à peu en ruine. Comme l’habitude le veut au Moyen-Âge, l’édifice est démantelé au fil des siècles et ses matériaux (blocs de pierre…) réutilisés pour de nouvelles constructions. Pour la petite histoire, c’est ainsi que l’on retrouve des blocs de travertin du Colisée à la Basilique Saint-Pierre ou au Palazzo Venezia !

 🤔   D’où vient le nom de la Piazza Navona ? 🤔
Le nom actuel de la Piazza Navona est dérivé de son nom latin : in agones, qui signifie « lieu où se déroulent les jeux ». Au fil des siècles, le nom de la place a donc évolué : in agonesnagonenavonenavona.
C’est d’ailleurs au nom d’origine de la place que l’église Sainte-Agnès in Agone, située sur la Piazza Navona, doit son nom.  

La Piazza Navona, un chef-d’œuvre baroque

Au 17ème siècle, le Stade de Domitien a entièrement disparu, remplacé par une vaste esplanade où se tient régulièrement un marché.  

Dans la plus pure tradition des papes bâtisseurs, Innocent X – Giovanni Battista Pamphili – lance alors un vaste projet de réhabilitation et fait appel aux plus célèbres sculpteurs et architectes de l’époque. La Fontaine des Quatre-Fleuves est l’œuvre de Gian Lorenzo Bernini (Le Bernin). Le grand rival du Bernin, Francesco Borromini, se voit quant à lui confier la construction de l’église Sainte-Agnès in Agone.

Piazza Navona

La Piazza Navona aujourd’hui

Aujourd’hui, la Piazza Navona est le lieu de rendez-vous des flâneurs. Avec ses innombrables cafés et ses restaurants, la belle place baroque est l’endroit idéal pour prendre le pouls de la capitale italienne, en sirotant tranquillement un café ou un verre de vin.

Pour la petite histoire, la Piazza Navona a d’ailleurs été élue 3ème plus belle place du monde par le Project for Public Spaces en 2005.

Bref, vous l’aurez compris, la Place Navone est sans conteste une halte incontournable de la Ville éternelle !

Visiter la Piazza Navona

Si le Stade de Domitien a disparu depuis bien des siècles, l’actuelle Piazza Navona en conserve en revanche la forme exacte. Étroite et allongée (276 mètres de long pour 54 mètres de large), la place est jalonnée de fontaines rafraîchissantes et bordée de splendides édifices baroques.

La Fontaine des Quatre-Fleuves

Imaginée par Le Bernin – dont vous pourrez d’ailleurs admirer de somptueuses sculptures à la Galerie Borghèse –, la Fontaine des Quatre-Fleuves (Fontana dei Quattro Fiumi) est un véritable chef-d’œuvre.

Chacune des quatre statues monumentales de la fontaine représente un fleuve, symbolisant les quatre continents connus au milieu du 17ème siècle : le Danube (Europe), le Nil (Afrique), le Gange (Asie) et le Rio de la Plata (Amérique). Le contient océanien n’y est pas représenté, car il n’avait tout simplement pas été découvert à l’époque !

Petite devinette : pourquoi donc le Nil est-il représenté avec le visage voilé ?

Eh bien parce que tout comme le contient océanien, sa source n’avait pas encore été découverte par les explorateurs !

L’obélisque surmontant la fontaine provient du cirque de Maxence, construit au 4ème siècle sur la Voie Appienne (Via Appia), au sud de Rome. Le nom de l’empereur Domitien y est inscrit en hiéroglyphe égyptien.

L’obélisque est aussi surmonté d’une colombe tenant un rameau d’olivier : un emblème des Pamphili, la famille du pape Innocent X (qui a commandé l’aménagement de la Piazza Navona).

🤔   Attention aux fausses rumeurs 🤔
Selon la légende, la statue représentant le Rio de la Plata tendrait son bras de peur que l’église Saint-Agnès in Agone, située face à la fontaine et construite par le rival du Bernin, ne s’écroule. En réalité, la construction de l’église est postérieure à celle de la fontaine des Quatre-Fleuves… Aussi croustillante que soit la légende, c’est donc tout bonnement impossible !

Piazza Navona - Fontaine des Quatre-Fleuves

L’église Sainte-Agnès en Agone

Construite entre 1652 et 1657, l’église Sainte-Agnès en Agone (Chiesa di Sant’Agnese in Agone) est l’œuvre de Francesco Borromini, grand rival du Bernin, et des architectes Girolamo et Carlo Rainaldi.

L’église comporte une façade concave flanquée de deux campaniles et surmontée d’une coupole.

À l’intérieur, la coupole est couverte de fresques représentant la Gloire du Paradis et réalisées par l’artiste romain Ciro Ferri. Le pape Innocent X est inhumé à gauche de l’autel principal.

De l’église, il est également possible d’accéder à des vestiges du Stade de Domitien, situés sous la Piazza Navona.

Le Palazzo Pamphili

Ancienne demeure de la famille Pamphili, le Palazzo Pamphili – à ne pas confondre avec le Palazzo Doria-Pamphilj, situé sur la Via del Corso, dont le Capitaine Ulysse vous recommande d’ailleurs chaudement la visite – est un très beau palais baroque construit au milieu du 17ème siècle.

Il abrite aujourd’hui l’ambassade du Brésil.

Piazza Navona - Palazzo Pamphili

La Fontaine du Maure

Conçue en 1575 par l’architecte italien Giacomo della Porta, la Fontaine du Maure représente sans grande surprise… un Maure. Ce dernier est entouré de tritons soufflant dans de grands coquillages.

La statue du Maure n’était d’ailleurs pas présente sur la fontaine d’origine. Réalisée par Giovanni Antonio Mari d’après un dessin du Bernin, elle n’a été rajoutée qu’en 1653.

Les statues visibles aujourd’hui sont des copies : les originales ont été transférées à la Galerie Borghèse à la fin du 19ème siècle.

Piazza Navona - Fontaine du Maure

La Fontaine de Neptune

Troisième et dernière fontaine de la Piazza Navona, la Fontaine de Neptune est elle aussi l’œuvre de Giacomo della Porta. Mais ce dernier n’a réalisé que le bassin. Les sculptures sont beaucoup plus récentes : réalisées par Gregorio Zappalà et Antonio Della Bitta, elles datent en effet de 1878.

Piazzo Navona - Fontaine de Neptune

Le glacier Tre Scalini et son tartufo

Si la Piazza Navona est une mine d’or pour les amoureux d’art et d’architecture, c’est aussi un paradis pour les flâneurs et les gourmands.

Parmi les innombrables cafés et restaurants de la place, ne manquez pas le mythique glacier Tre Scalini : son tartufo – une glace très dense façon truffe au chocolat – l’a rendu célèbre au-delà des frontières de l’Italie.

🎥   La Piazza Navona en direct 🎥
Le saviez-vous ? La Piazza Navona est filmée 24h/24 et les images sont accessibles sur internet. Pour vous offrir un joli aperçu de la belle place baroque, c’est ici.

Informations pratiques

La Piazza Navona est située sur le Champs de Mars, à quelques pas du Panthéon, du Palazzo Altemps et du Campo de’ Fiori.

La station de métro la plus proche est Barberini (sur la ligne A).

Si votre budget vous le permet, vous trouverez dans une petite rue, à l’angle avec la Piazza Navona, l’un des hôtels les plus beaux et les plus emblématiques de Rome : l’Hotel Raphael.

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Unsplash | Pixabay

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *