• Menu
  • Menu
Domus Aurea

La Domus Aurea : la Maison dorée de l’Empereur Néron à Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Domus Aurea : la Maison dorée de l’Empereur Néron à Rome
4.5
(2)

Construite pour Néron après le grand incendie qui ravagea Rome en 64 apr. J.-C., la Domus Aurea (la Maison dorée) était un immense palais extravagant – et quelque peu mégalomaniaque – vaste de plusieurs dizaines d’hectares !

Tombée dans l’oubli pendant des siècles avant d’être redécouverte, la Domus Aurea invite aujourd’hui les visiteurs à plonger au cœur de la Rome du 1er siècle apr. J.-C. Exceptionnel !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Domus Aurea

Les origines de la Domus Aurea

En 64 apr. J.-C., une grande partie de Rome est détruite dans un immense incendie. Une aubaine pour l’Empereur Néron, qui s’empare de l’espace laissé libre par la catastrophe pour y faire construire un somptueux palais. Certaines mauvaises langues suggèrent même que Néron aurait été à l’origine de l’incendie : une manière peu recommandable de récupérer des terrains jusque-là occupés par d’autres édifices…

Quoi qu’il en soit, Néron ordonne la construction d’un vaste complexe palatial s’étendant sur plusieurs dizaines d’hectares entre le Palatin et l’Esquilin. Les travaux sont confiés aux architectes Severus et Celer, la réalisation des fresques à l’intérieur du palais au célèbre peintre Fabullus.  C’est d’ailleurs à ses stucs et décorations dorés que la Domus Aurea, la Maison dorée, doit son nom.

L’ensemble monumental comprend des appartements et salles d’apparat bien sûr, mais aussi des thermes, un lac artificiel ainsi que d’immenses jardins, des vignobles, des pâturages et des espaces boisés !  

Mais sur place, ni cuisines, ni latrines… La Domus Aurea est un palais d’apparat, dédié aux fêtes et au divertissement, plutôt qu’une résidence. Bref, ce complexe monumental n’a, semble-t-il, pas vocation à être habité !

Domus Aurea - fresques

La Maison dorée, un palais avant-gardiste

Si la Domus Aurea est restée dans l’histoire comme un palais légendaire, ce n’est pas uniquement en raison de ses dimensions monumentales. Au moment de sa construction, la Maison dorée a en effet tout d’un palais futuriste (selon les standards de l’époque, bien entendu !)

Les archéologues y découvrent ainsi les vestiges d’innombrables innovations, tant d’un point de vue architectural qu’artistique :  

  • de nombreuses voûtes et coupoles, très peu fréquentes au 1er siècle apr. J.-C.
  • la « Cenatio rotunda », une tour dont le plancher pivotait sur lui-même – en utilisant la force hydraulique – pour mimer le mouvement du monde
  • d’innombrables fresques murales, dont certaines en trompe-l’œil
  • des mosaïques placées sur des parois verticales, alors qu’on ne les trouve jusqu’au 1er siècle apr. J.-C. qu’au sol et non sur les murs
Domus Aurea - plafond

La disparition de la Domus Aurea

En 68, Néron se suicide moins de 4 ans après le début de la construction de sa Maison dorée. Othon, successeur de Néron, s’assure à sa mort que les travaux soient menés à terme.

Mais les habitants de Rome apprécient peu que l’immense emplacement monopolisé par la Domus Aurea leur soit interdit d’accès. Peu à peu, les Empereurs romains se réapproprient l’espace et l’ouvrent au public. Vespasien fait ainsi construire l’amphithéâtre flavien (renommé plus tard Colisée) à l’emplacement du lac artificiel asséché, Trajan fait remblayer une partie de la Domus Aurea pour y construire des thermes…

La Domus Aurea disparaît sous les nouvelles constructions et tombe petit à petit dans l’oubli…

La redécouverte de la Maison dorée de Néron

Au 15ème siècle, un jeune Romain tombe dans un trou et atterrit dans ce qui lui semble être une grotte aux parois couvertes de fresques. La Domus Aurea sort de son long sommeil !

Les artistes les plus emblématiques de l’époque – et des siècles suivants – se précipitent dans cette étrange grotte pour admirer les peintures qui en couvrent les murs, à l’image de Raphaël et Michel-Ange, puis, plus tard, du Marquis de Sade ou encore de Giacomo Casanova.

La Maison dorée de Néron devient une source d’inspiration pour les artistes des 15ème et 16ème siècles et donne naissance à un nouveau style pictural : le « grotesque » (en référence à la grotte).

Domus Aurea - fresque

La Domus Aurea aujourd’hui

Depuis plusieurs dizaines d’années, la Domus Aurea fait l’objet d’un vaste programme de fouilles et de restauration.

En 1999, la Maison dorée de Néron ouvre ses portes au public, mais doit fermer en 2005 à cause de nombreuses dégradations causées par les visites. Elle rouvre en 2014.

Oyez, oyez matelots !
Pour retrouver tous les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Ville Éternelle, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Rome ?

Visiter la Domus Aurea

En raison des fouilles menées sur place, la Domus Aurea n’est accessible au public que les samedis et les dimanches. Le site n’est pas à l’abri des risques d’éboulement : les visites sont donc obligatoirement guidées et le port du casque (fourni sur place) est obligatoire à l’intérieur de la Maison dorée de Néron.

La visite est absolument passionnante : les guides sont eux-mêmes des archéologues travaillant sur le site pendant la semaine. Depuis 2017, des lunettes de réalité virtuelle permettent même de découvrir à quoi ressemblait le palais de Néron à son apogée !

Pour visiter la Domus Aurea, il est obligatoire de réserver votre billet à l’avance ici ou ici.

Domus Aurea

La Domus Aurea, une visite incontournable à Rome ?

La Domus Aurea figure rarement dans les classements des sites touristiques incontournables de Rome. Pourtant, c’est une visite vraiment fascinante que le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement, à moins que votre séjour à Rome ne soit vraiment express.  

Informations pratiques

La Maison dorée est située sur la Via della Domus Aurea, à deux pas du Colisée. L’arrêt de métro le plus proche est Colosseo. Les bus touristiques à arrêts multiples font également halte à proximité du site.

Les visites ont lieu les weekends : le reste de la semaine, la Domus Aurea est fermée au public pour que les archéologues puissent librement se consacrer aux fouilles.  

Attention ! La réservation des billets est obligatoire. Vous pouvez réserver votre visite en ligne ici ou ici.

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
Fred Romero | Carole Raddato | Carole Raddato | François Spilliaert

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *