• Menu
  • Menu
La Conciergerie - Paris

La Conciergerie à Paris

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » France » Paris » La Conciergerie à Paris
0
(0)

Niché sur l’Île de la Cité, au cœur du 1er arrondissement de Paris, la Conciergerie est un ancien palais royal devenu prison dont l’impressionnante architecture gothique et la longue histoire méritent assurément la visite !

En route, moussaillons : suivez le Capitaine Ulysse à la découverte de cette prison sordide qui aura incontestablement marqué l’histoire de France !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Paris ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la capitale. À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Conciergerie à Paris

Les origines de la Conciergerie

Si l’Île de la Cité accueille la résidence parisienne des rois depuis le début du Moyen-Âge, le palais tel qu’on le connaît aujourd’hui est construit sous le règne de Philippe le Bel, entre les 13ème et 14ème siècles.

De style résolument gothique, ce vaste palais royal incarne alors la puissance et la souveraineté des rois de France.

Mais à partir de la fin du 14ème siècle, Charles V et ses successeurs délaissent le Palais de la Cité pour prendre leurs quartiers au Louvre et à Vincennes. Les services de l’administration royale demeurent malgré tout sur l’Île de la Cité.  

🤔 D’où vient le nom de la Conciergerie ? 🤔
La Conciergerie doit son nom au Concierge. Ce dernier désigne le gouverneur de la Maison du Roi à l’époque où le Palais de la Cité est une résidence royale. Lorsque la Conciergerie devient un espace carcéral, le Concierge change de rôle pour devenir le directeur de la prison.

La Conciergerie devient une prison

À la fin du 14ème siècle, un premier espace carcéral est aménagé dans la Conciergerie afin de servir d’annexe à la prison voisine du Châtelet.

Au fil du temps, la Conciergerie devient une véritable prison d’État, ainsi que le centre névralgique de l’activité judiciaire de la capitale française.

À la veille de la Révolution, le Palais de la Cité abrite la Chambre des Comptes, la Cour des Monnaies, la Cour des Aides ainsi que le Parlement de Paris.

La Conciergerie Paris - cellules

La Conciergerie pendant la Révolution française

À la fin du 18ème siècle, la Conciergerie devient le symbole de tout ce que la Révolution française a de destructeur et sanguinaire.

Haut lieu de détention, la Conciergerie abrite à partir de 1792 le Tribunal révolutionnaire, devant lequel sont traduits en justice les « ennemis du peuple » avant que ceux jugés coupables ne soient exécutés. C’est d’ailleurs de là qu’elle tient son sordide surnom d’ « antichambre de la guillotine ».

Bon nombre de personnages célèbres de l’époque comparaissent devant le Tribunal révolutionnaire et sont incarcérés dans les prisons de la Conciergerie, à l’image de Marie-Antoinette, de Charlotte Corday, de Philippe d’Orléans, d’Antoine Lavoisier, et même de Robespierre, qui passe en 1794 du statut d’accusateur à accusé.

En 1794-95, les Français, excédés par les dérives violentes de certains révolutionnaires, réclament la fin de la Terreur. Le Tribunal révolutionnaire est supprimé le 31 mai 1795, un peu moins de trois ans après sa création.

Le Palais de la Cité devient dans les années qui suivent le Palais de Justice de Paris.

La Conciergerie aujourd’hui

La Conciergerie cesse d’être une prison en 1914. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, c’est aujourd’hui un monument national ouvert au public, au même titre que la Sainte-Chapelle voisine.

Visiter la Conciergerie à Paris

La Conciergerie invite aujourd’hui les visiteurs à plonger à la découverte de la longue histoire de la capitale française. Pour vous projeter plus facilement, le Capitaine Ulysse vous recommande de vous laisser tenter par l’Histopad, une tablette tactile qui vous permettra de découvrir une reconstitution du Palais au moyen de la réalité augmentée.

L’extérieur de la Conciergerie

Avant de pénétrer dans la Conciergerie, prenez le temps d’admirer l’impressionnant édifice gothique depuis l’extérieur.

La Tour de l’Horloge, visible depuis le boulevard du Palais, est une véritable merveille. Pour profiter d’une superbe vue sur la Conciergerie, le Capitaine Ulysse vous recommande de traverser la Seine en empruntant le Pont au Change.

La Conciergerie - Paris

La Salle des Gens d’Armes et la Salle des Gardes

Construite sous le règne de Philippe Le Bel (1268-1314), la Salle des Gens d’Armes est une merveilleuse salle voutée d’ogives dont l’architecture gothique ravira à coup sûr les amoureux d’art et d’histoire. Elle accueille d’ailleurs régulièrement des installations artistiques temporaires.

Bâtie à la même époque, la Salle des Gardes accueille à la fin du 18ème siècle bien plus tard le tristement célèbre Tribunal révolutionnaire.

Les cuisines médiévales

Donnant sur la Salle des Gens d’Armes, les cuisines médiévales sont construites quelques années après cette dernière, sous le règne de Jean Le Bon (1350-1364).

La Conciergerie - cuisines

Les salles révolutionnaires

Disséminées entre le rez-de-chaussée et le 1er étage, les salles révolutionnaires proposent de découvrir au moyen d’expositions et de reconstitutions le rôle joué par La Conciergerie pendant la Révolution française.

Terreur, Tribunal révolutionnaire et Dictature du Salut Public n’auront plus de secrets pour vous.

La chapelle

La chapelle des prisonniers prend ses quartiers à l’ancien emplacement de l’oratoire du roi. Sous la Révolution, la chapelle est transformée en prison collective.

La Conciergerie Paris - chapelle

La chapelle expiatoire de Marie-Antoinette

Construite sous la Restauration à l’initiative du roi Louis XVI, la chapelle expiatoire de Marie-Antoinette rend hommage à la reine déchue.

La cour des femmes

Cette cour intérieure servait jadis de lieux de promenade pour les femmes incarcérées à la Conciergerie.

Informations pratiques

Accès à la Conciergerie

La Conciergerie est nichée sur l’Île de la Cité, dans l’enceinte du Palais de la Cité, à deux pas de la Sainte-Chapelle, du Marché aux fleurs et de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris.  

La station de métro la plus proche est Cité, sur la ligne 4 (attention, si vous n’êtes pas en grande forme physique, empruntez l’ascenseur depuis/vers le quai pour remonter à la surface !).

La station Saint-Michel (ligne 4 et RER C, reliée à la station Cluny – La Sorbonne où vous trouverez la ligne 10 et le RER B) est aussi située à quelques pas de la Conciergerie. Vous pouvez également vous faire halte à la station Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11 et 14).

Le bus de ville (lignes 21, 24, 27, 38, 58, 81, 85, 96) ainsi que les bus touristiques à arrêts multiples marquent également l’arrêt à proximité de la Conciergerie.

Horaires de la Conciergerie

La Conciergerie est ouverte tous les jours de la semaine de 9h30 à 18h. La billetterie ferme à 17h15.

La Conciergerie est fermée le 1er mai et le 25 décembre.

Tarifs de la Conciergerie

Le billet en tarif plein pour la Conciergerie est au prix de 11,50 €. Si vous comptez visiter également la Sainte-Chapelle, alors il est bien plus rentable d’opter pour le billet combiné Conciergerie + Sainte-Chapelle au prix de 18,50 € en tarif plein (contre 23 € séparément).

Attention, la Conciergerie et la Sainte-Chapelle sont victimes de leur succès. Pour éviter de perdre un temps précieux dans les files d’attente, le Capitaine Ulysse vous recommande donc chaudement de réserver vos billets en ligne à l’avance :

👉 Billet d’entrée pour la Conciergerie
👉 Billet combiné Sainte-Chapelle + Conciergerie


👉  Évitez les files d’attentes à Paris : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Paris !

🛏️   Hébergement : Paris est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas. Pour réserver, le Capitaine vous recommande Booking. Des auberges de jeunesse bon marché aux palaces luxueux, tout y est. Côté localisation, tout dépend de votre budget et de vos envies. Si vous voulez éviter les quartiers les plus chers, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des 12ème et 13ème arrondissements, moins centraux, mais très bien reliés au centre de Paris. La Butte aux Cailles, avec ses airs de village en plein Paris, est d’ailleurs l’un des quartiers préférés du Capitaine. Si vous voulez en revanche poser vos valises dans un très bel hôtel parisien, le Capitaine vous donne son top 3 à Paris : le Saint-James, le Dokhan’s et le Le Metropolitan.

🎟️   Activités : pour vos visites et activités à Paris, le Capitaine vous conseille de jeter un coup d’œil au site GetYourGuide et Civitatis. Visites guidées, billets d’entrée, croisières, activités insolites : vous avez l’embarras du choix. Pour éviter les longues files d’attente devant les musées et monuments de la capitale, le Capitaine vous recommande par ailleurs d’opter pour des billets coupe-files réservables à l’avance.

⛵  Croisières : Que serait Paris sans la Seine ? Le Capitaine adore voguer sur le fleuve à la découverte des monuments emblématiques de la capitale, surtout à la tombée de la nuit. Pour retrouver une large sélection de croisières à Paris, c’est ici.

🎫   Citypass : Si vous passez plusieurs jours dans la capitale, il peut être intéressant d’investir dans un city pass donnant accès aux sites et monuments les plus emblématiques de Paris. Le gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

🚐   Transferts : les aéroports parisiens sont situés en dehors de la capitale et rejoindre le centre de Paris peut être quelque peu coûteux, y compris en transport en commun.
Si votre budget est serré, nous vous recommandons les navettes RATP qui vous déposent à Opéra depuis l’aéroport de Roissy et à Denfert-Rochereau depuis l’aéroport de Roissy.
Mais pour quelques euros de plus, vous pouvez réserver un transfert qui vous déposera directement à votre hôtel.
Si vous voyagez en groupe, cette option est d’autant plus intéressante et rentable. Pour en savoir plus, c’est ici.

🚌   Transports sur place : si Paris est une ville relativement dense qui se visite assez facilement à pied, vous aurez sûrement besoin d’utiliser les transports en commun pour explorer des coins de la capitale un petit peu plus excentrés. Pour éviter d’accumuler (et de perdre) les tickets de métro, il est possible d’opter pour un pass transport illimité, très pratique. Vous pouvez l’acheter directement à une borne dans une station de métro ou dans un guichet de la RATP.
Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus à arrêts multiples (audioguide inclus).
Si vous préférez le bateau, il existe aussi le batobus, une navette fluviale sur la Seine !

✈️  Vols, trains & bus : Paris est une ville facilement accessible en avion, en voiture, en train et en bus. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner, idéal pour dégoter les meilleurs prix. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez même comparer les tarifs sur plusieurs semaines pour trouver LE bon plan. Paris est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.


Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *