• Menu
  • Menu
Église - Mystra - Grèce

Mystras : un site archéologique incontournable du Péloponnèse

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Grèce » Péloponnèse » Mystras : un site archéologique incontournable du Péloponnèse
0
(0)

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1989, le site archéologique de Mystras – également orthographié Mystra ou Mistra – est une halte incontournable pour tout visiteur en vadrouille dans le Péloponnèse !

Enfilez vos chaussures de marche, le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte de cette ancienne cité mythique perchée au sud de la Grèce continentale !


Comment se rendre à Mystras ? Où dormir à proximité ? Quel est le tarif des billets ?
Retrouvez toutes les infos pratiques et les conseils du Capitaine à la fin de l’article !

Petite histoire de Mystras

L’histoire de Mystras est pour le moins mouvementée ! Fondée en 1249 par les Francs sous la houlette de Guillaume II de Villehardouin, la cité passe rapidement entre les mains des Byzantins. Guillaume II de Villehardouin, fait prisonnier lors d’une bataille, cède en effet Mystras à ses ennemis en échange de sa liberté.

Au cours des siècles suivants, la cité prend une importance grandissante, et devient même la 2ème plus grande ville de l’Empire byzantin après Constantinople.

Au 14ème siècle, Mystras passe sous le contrôle de l’Empire ottoman, puis des Vénitiens entre 1687 et 1715 et brièvement des Russes en 1770 avant de revenir entre les mains des Turcs.

Pendant la guerre d’indépendance grecque (dans les années 1820), la ville est détruite par les Turcs. Elle est alors abandonnée au profit de Sparte, qui devient la nouvelle capitale administrative locale.

En 1989, les ruines de la cité de Mystras sont inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco. Aujourd’hui, le site archéologique est devenu un point d’intérêt touristique incontournable dans le Péloponnèse.  

🤩 Les activités incontournables dans le Péloponnèse 🤩

Visiter Mystras : que voir et que faire ?

La forteresse de Mystras

Perchée en haut du promontoire sur lequel est construit Mystras, la forteresse culmine à 620 mètres d’altitude et offre un magnifique panorama sur le reste du site en contrebas et les paysages aux alentours ainsi que le mont Taygète. Au printemps, elle se couvre de fleurs sauvages : une merveille.

Construite par Guillaume II de Villehardouin en 1249, la citadelle de Mystras a été améliorée au cours des siècles suivants par les Byzantins puis les Turcs.

Le palais du despote

En contrebas de la forteresse, le palais du despote est formé d’un ensemble de bâtiments construits à différentes époques.

C’est ici qu’habitait jadis le despote qui régnait sur Mystras sous l’Empire byzantin. Le palais abritait aussi le siège de l’administration du Despotat de Morée.

Palais du despote - Mystras - Grèce

Les églises et monastères de Mystras

Le site archéologique de Mystras compte une pléiade d’églises et de monastères décorés de magnifiques fresques étonnamment bien conservées. Parmi eux, ne manquez pas :

  • La Métropole : un complexe religieux niché dans la ville basse et formé de plusieurs bâtiments, dont la basilique de Saint Démétrios
  • Le Monastère du Brontochion : formé des deux plus grandes églises de Mystras, Saints-Théodores et l’Hodighitria (aussi appelée Aphendiko)
  • L’Évangélistria : elle vaut particulièrement le détour pour les sculptures que vous trouverez à l’intérieur
  • La Chapelle Saint-Georges : restée intouchée depuis l’ère byzantine
  • L’Église Sainte-Sophie : située à deux pas du Palais et dont la construction est estimée au 14ème siècle
  • Le monastère de la Péribleptos : accroché à flanc de falaise et orné de fresques du 14ème siècle
  • Le monastère de la Pantanassa : le seul édifice du site de Mystras à être encore habité de nos jours (par une communauté de religieuses)

Anciennes habitations

Bien qu’il ne reste que très peu de traces des anciennes habitations de Mystras, certaines maisons ont survécu à l’épreuve du temps et témoignent de la vie quotidienne des habitants de la cité.

Musée

Sur le site, vous trouverez également un petit musée exposant peintures, sculptures et autres vestiges découverts sur place.

💡 Conseils & précautions 💡
• Précautions : le moins que l’on puisse dire, c’est que le site archéologique de Mystras est escarpé ! Pensez donc à prévoir de bonnes chaussures et des vêtements confortables pour la visite.
En été, notamment, il peut faire extrêmement chaud dans le Péloponnèse : n’oubliez pas de vous munir de lunettes de soleil, d’un chapeau et de crème solaire sous peine de griller ! Pensez aussi à emporter de l’eau en grande quantité !  
• Une fois sur place : le site de Mystras dispose de deux entrées, l’une donnant sur la ville haute, l’autre sur la ville basse. Si vous visitez le Péloponnèse en voiture, vous pouvez donc scinder la visite et explorer d’abord la ville basse en prenant l’entrée du bas, puis la ville haute en empruntant l’autre entrée. Cela vous évitera des allers-retours sportifs ! Chacune des deux entrées dispose d’un parking et le billet d’entrée sur le site est valable 24h.

Informations pratiques

Se rendre à Mystras

Situé à un peu plus de 5 kilomètres de Sparte, le site archéologique de Mystras est facilement accessible en voiture :

  • Depuis Athènes, comptez 2h35 de route environ (220 km)
  • Depuis Monemvasia, vous rejoindrez Mystras en 1h30 à peu près (90 km)
  • Depuis Nauplie, le site est situé à 1h40 de route (125 km)
  • Depuis Gythion, comptez 40-45 minutes de trajet (50 km)

🚘 Visiter le Péloponnèse en voiture  🚘
Si vous comptez explorer le Péloponnèse par vos propres moyens, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de louer une voiture : c’est de loin la façon la plus pratique de se déplacer dans la péninsule. Sans compter que la location de voiture en Grèce est dans l’ensemble très bon marché !
Pour trouver LE bon plan, le Capitaine vous suggère d’aller faire un tour sur la plateforme Rentalcars, qui compare les offres d’une pléiade de services de location.
Un dernier conseil : le Péloponnèse étant jalonné de petites routes montagneuses, mieux vaut donc opter pour une voiture qui ne consomme pas trop, même si elle est un petit peu plus chère à la location !

Il est aussi possible de se rendre à Mystras en bus depuis la capitale, bien que le trajet ne soit pas de tout repos. Il vous faudra prendre un premier bus pour Sparte puis un 2ème pour faire le trajet de Sparte à Mystras. Retrouvez tous les tarifs et horaires sur le site internet de la compagnie de bus.

Si vous logez à Kalamata, vous pouvez également opter pour une excursion à la journée incluant la visite du site archéologique ainsi que des grottes de Keadas, le transport en véhicule climatisé et les services d’un guide.

Dormir à proximité de Mystras

Si Sparte est la ville la plus proche de Mystras, le Capitaine Ulysse vous déconseille d’y poser vos valises pour la nuit : elle n’a en effet que très peu d’intérêt touristique (… pour ne pas dire aucun) !

Vous trouverez quelques logements dans le village de Mystras, en contrebas du site touristique. Vous en trouverez le détail ici.

Mais si vous le pouvez, le Capitaine vous recommande de ne faire à Mystras qu’une halte dans la journée et de dormir plus loin, par exemple à Kalamata, dans la ville médiévale de Monemvasia ou à Gythion, aux portes de la région Magne.

Oyez, oyez, matelots !
Pour retrouver tout les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables du Péloponnèse, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire dans le Péloponnèse ?

Booking.com

Horaires & tarifs du site archéologique de Mystras

Le billet d’entrée pour le site archéologique de Mystras est au prix de 12 € en plein tarif, 6 € en tarif réduit. L’entrée est gratuite à ces dates :

  • 6 mars
  • 18 avril
  • 18 mai
  • dernier weekend de septembre
  • 28 octobre
  • Tous les premiers dimanches du mois du 1er novembre au 31 mars

Le site est ouvert tous les jours :

  • En été : de 8h à 20h
  • En hiver : de 8h30 à 15h30

Mystras est exceptionnellement fermé le 1er janvier, le 25 mars, le 1er mai, le dimanche de Pâques, les 25 et 26 décembre. Comptez entre 2 et 3h pour faire le tour du site.

Mystras - Grèce

Cet article vous a plu ? Épinglez-le ! 📌

Mystras - Pinterest

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *