• Menu
  • Menu
Vue sur Athènes depuis l'Acropole

Visiter Athènes : que voir ? que faire ?

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Grèce » Athènes » Visiter Athènes : que voir ? que faire ?
0
(0)

Explorer les sites touristiques incontournables d’Athènes : un défi de taille au vu de la longue liste de monuments emblématiques de la capitale grecque !

Avec ses ruelles chargées d’histoire et son atmosphère vibrante, Athènes a tout pour charmer les visiteurs avides de découvertes.

Pour vous aider à déchiffrer ce puzzle à la très riche histoire, le Capitaine Ulysse a dressé une « shortlist » (qui reste tout de même conséquente, Athènes oblige) des visites et activités incontournables de la capitale grecque. Vous pourrez ainsi piocher des idées pour personnaliser votre séjour en fonction de vos envies.

Et comme Athènes ne se limite pas seulement à ses monuments antiques, le Capitaine vous emmènera aussi à la découverte de ses quartiers branchés, ses marchés colorés et ses alentours entre plages et sites historiques. Car oui, Athènes c’est tout cela à la fois : une mosaïque de culture, d’histoire, de gastronomie et de relaxation.

Alors, que voir et que faire à Athènes ? Suivez le guide !

💡 Bons plans 💡

💤 Vous êtes à la recherche d’un hôtel à Athènes ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette sélection d’hôtels au très bon rapport qualité / prix.

👶 Vous comptez visiter Athènes avec votre tribu ? Retrouvez tous les bons plans du Capitaine dans l’article : Visiter Athènes en famille : que faire avec des enfants ?

Comment se déplacer à Athènes ?

Avant de se lancer à la découverte des monuments et activités incontournables d’Athènes, un petit point stratégique est de rigueur !

Les points d’intérêt de la capitale grecque ne sont pas tous situés à proximité les uns des autres : vous aurez donc très sûrement besoin de vous aventurer dans les transports en commun ! 

  • Le métro : c’est la manière la plus simple et la plus rapide de traverser la ville. Bien plus qu’un moyen de transport, c’est une véritable machine à remonter le temps. Chaque station invite en effet les visiteurs à découvrir des artefacts archéologiques qui ont été mis à jour lors de la construction du métro !
  • Le bus et le tram : parfaits pour rejoindre la plage ou le port du Pirée. 

Où dormir à Athènes ? 

Vous vous demandez où poser vos valises pour recharger vos batteries entre deux journées de découvertes au cœur de la capitale grecque ? Le Capitaine Ulysse a sélectionné pour vous les meilleurs quartiers où dormir pendant votre séjour à Athènes.

Plaka

Si vous êtes à la recherche du luxe avec une vue imprenable sur le Parthénon, le quartier de Plaka est l’endroit idéal. Niché au pied de l’Acropole, ce quartier pittoresque est connu pour ses ruelles pavées et ses maisons de style néoclassique. Ici, plusieurs hôtels haut de gamme vous proposent des chambres confortables avec des terrasses donnant sur l’Acropole illuminée. N’est-ce pas là une vue parfaite pour un petit-déjeuner à l’aube ou un verre de vin au crépuscule ?

👉 Découvrez une sélection d’hébergements de qualité dans le quartier de Plaka

Psiri

Vous êtes à la recherche d’un hébergement meilleur marché ? Le Capitaine vous recommande de regarder du côté du quartier de Psiri, avec son atmosphère bohème et ses rues animées. Vous y trouverez de nombreuses auberges de jeunesse ainsi que des petites pensions de famille. C’est le quartier idéal si vous voulez profiter de la vie nocturne d’Athènes et rencontrer des voyageurs du monde entier.

👉 Découvrez une sélection d’hébergements de qualité dans le quartier de Psiri

Koukaki

Si vous voulez allier tranquillité et découverte, le quartier de Koukaki est une alternative idéale. Situé non loin de l’Acropole, mais moins touristique que Plaka, ce quartier a vu émerger bons nombres de petits hôtels et appartements en location qui ont su conserver le charme de la vieille ville.

👉 Découvrez une sélection d’hébergements de qualité dans le quartier de Koukaki

Le port du Pirée

N’oublions pas Le Pirée, parfait si vous avez prévu de naviguer vers les îles grecques. Les hôtels y sont généralement plus abordables, et vous serez sur place pour prendre le premier ferry du matin.

👉 Découvrez une sélection d’hébergements de qualité dans le quartier du Pirée

Visiter les sites antiques d’Athènes

L’Acropole et le Parthénon

Véritable symbole de la civilisation grecque, l’Acropole est un site archéologique occupé depuis le Néolithique.Construits pour honorer les dieux et les déesses du Panthéon grec, les premiers temples font leur apparition sur l’Acropole vers le 8ème siècle av. J.-C. 

Le Parthénon, véritable chef-d’œuvre d’architecture dorique dédié à la déesse Athéna, a quant à lui été édifié au 5ème siècle av. J.-C. durant le règne de Périclès.

Dans l’Antiquité, L’Acropole joue un rôle religieux, politique et social de première importance. Des célébrations religieuses et des festivals y sont régulièrement organisés. 

Au fil des siècles, la ville est occupée tour à tour par les Romains, les Byzantins puis les Ottomans qui modifient chacun le visage de l’Acropole, avant que celle-ci ne devienne un véritable symbole national à l’indépendance de la Grèce en 1830.

L’Acropole regorge de trésors architecturaux à l’image bien sûr du Parthénon, mais aussi de l’Érechthéion avec ses célèbres Caryatides, du petit temple ionique d’Athéna Nikè, du théâtre de Dionysos, du sanctuaire d’Asclépios, des Propylées, du temple de Zeus Polieus ou encore du temple d’Artémis Brauronia.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation : située au cœur d’Athènes, accessible à pied depuis le centre-ville. Le site est desservi par le métro (ligne 2, station Acropole) ou le bus (lignes 230, 236, 237, 790).

Tarifs : Adultes : 20 € en été, 10 € en hiver. Tarifs réduits pour les étudiants de l’Union européenne, les moins de 25 ans et les seniors, entrée gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.

Horaires : ouverte tous les jours, sauf les jours fériés. Du 1er avril au 31 octobre : de 8h à 20h. Du 1er novembre au 31 mars : de 8h30 à 15h. 

Visites guidées : visite guidée de l’Acropole d’Athènes (disponible en français + annulable jusqu’à 24h à l’avance)

Réservation de billets : Il est fortement recommandé de réserver les billets en avance pour éviter les longues files d’attente, en particulier pendant la haute saison : billet coupe-file pour l’Acropole | billet combiné Acropole + Ancienne Agora + Temple de Zeus olympien | billet combiné Acropole + 6 sites archéologiques

Caryatides - Acropole Athènes

L’Ancienne Agora d’Athènes

Nichée au pied de l’Acropole, l’Ancienne Agora d’Athènes est une halte incontournable pour tout visiteur de passage dans la capitale grecque. 

Au 6ème siècle avant J.-C., cette place centrale est le cœur vibrant de la vie politique, sociale et économique de la cité. 

Témoins de la vie quotidienne dans la Grèce antique, d’importants bâtiments bordent l’Ancienne Agora, à l’image du Stoa d’Attale, du temple d’Héphaïstos, de la Bibliothèque de Pantainos ou encore de la porte d’Eurysacès, l’entrée principale du site. 

L’Ancienne Agora abrite également le Bouleuterion, lieu de réunion de l’Assemblée législative, ainsi que des infrastructures plus quotidiennes, telles que des fontaines publiques et des ateliers artisanaux. 

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : L’Ancienne Agora est située dans le centre historique d’Athènes, à quelques pas de la station Thissio, sur la ligne 1 du métro.

Tarifs : 10 euros en tarif plein, 5 euros pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants, entrée gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.

Horaires : tous les jours, de mai à octobre de 8 h à 20 h, et de novembre à avril de 8 h à 15 h.

Visites guidées : Le Capitaine Ulysse ne peut que vous recommander d’opter pour cette visite guidée de l’Acropole, du Parthénon et du Musée de l’Acropole (disponible en français + annulable jusqu’à 24h à l’avance)

Réserver vos billets : pour éviter les files d’attente, le Capitaine Ulysse vous recommande de réserver vos billets en ligne à l’avance :  billet coupe-file pour l’Ancienne Agora | billet combiné Acropole + Ancienne Agora + Temple de Zeus olympien | billet combiné Acropole + Ancienne Agora + 5 sites archéologiques

Temple d'Hephaistos - Ancienne Agora

Le Temple de Zeus Olympien (Olympéion)

Le Temple de Zeus Olympien, ou Olympéion, est un autre passage obligé pour les voyageurs en vadrouille à Athènes. 

L’histoire du site commence au 6ème siècle av. J.-C., à l’initiative du tyran athénien Pisistrate, bien que sa construction ne soit achevée qu’au 2ème siècle apr. J.-C. par l’empereur romain Hadrien. 

À son apogée, le temple compte parmi les plus grands du monde antique, et accueille une statue colossale de Zeus (faite d’or et d’ivoire) qui figure sur la liste très select des sept merveilles du monde antique. 

Cependant, avec l’avènement du christianisme le temple tombe peu à peu dans l’oubli. Aujourd’hui, l’Olympéion a en partie survécu aux ravages du temps, et les vestiges du temple témoignent encore de sa grandeur passée.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : au centre-ville d’Athènes et est accessible en métro (station “Akropoli” sur la ligne 2 / rouge ou “Thissio” sur la ligne 1 / verte), en bus, ou à pied.

Tarifs : 6 euros pour les adultes et 3 euros pour les étudiants et les seniors (plus de 65 ans), entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les personnes handicapées. 

Horaires : tous les jours, sauf jours fériés, de 8h à 20h en été et de 8h30 à 15h en hiver. 

Réserver vos billets : Le Capitaine Ulysse vous recommande d’acheter un billet combiné à 30 euros, valable pendant cinq jours consécutifs, qui vous donnera accès à plusieurs sites archéologiques d’Athènes, dont l’Acropole, l’Agora antique, l’Agora romaine et le Kerameikos. 

Temple de Zeus Olympien - Athènes

L’Agora romaine d’Athènes

Située dans le quartier de Plaka, l’Agora romaine d’Athènes est l’une des attractions archéologiques les plus emblématiques de la capitale. 

Construite au 1er siècle après J.-C. par l’empereur Auguste pour remplacer l’Agora antique, elle devient alors le nouveau centre de la vie politique, sociale et commerciale de la ville.

Le site présente plusieurs points d’intérêt, notamment la Porte d’Athéna Archegetis, une imposante construction du 2ème siècle après J.-C. en l’honneur de la déesse Athéna, et la Tour des Vents, une tour octogonale du 1er siècle avant J.-C. qui servait de cadran solaire et de station météorologique. On y trouve également la Mosquée Fethiye, construite entre 1668 et 1670, qui accueille désormais des expositions.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation: L’Agora romaine est située dans le quartier de Plaka, dans le centre-ville d’Athènes. Elle est facilement accessible par la ligne 1 du métro (station Thissio) ou à pied depuis Monastiraki ou l’Acropole.

Tarifs: L12 euros en tarif plein et 6 euros en tarif réduit (étudiants non membres de l’UE, seniors de plus de 65 ans non membres de l’UE), entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants de l’Union européenne. 

Horaires: de 8h à 15h du 1er novembre au 31 mars et de 8h à 20h du 1er avril au 31 octobre. Réserver vos billets:  le Capitaine vous recommande très chaudement d’opter pour un billet combiné incluant l’entrée à l’Agora romaine ainsi que 6 autres sites archéologiques d’Athènes (dont l’Acropole, l’Agora antique, le Temple de Zeus Olympien).

Le Stade des Panathénées

Le Stade des Panathénées (aussi appelé Stade panathénaïque ou Kallimarmaro) est un véritable emblème de l’histoire et de la culture grecque. 

Originellement construit en bois au 5ème siècle av. J.-C. pour accueillir les Jeux panathénaïques organisés en l’honneur de la déesse Athéna, il est modifié à plusieurs reprises au fil des siècles, passant du bois au marbre pentélique.

Il connaît une restauration majeure en 1896 pour accueillir les premiers Jeux olympiques modernes. Aujourd’hui, il continue d’accueillir des événements sportifs, des concerts et des cérémonies officielles.

La visite du stade invite à un fascinant voyage dans le temps. Depuis les gradins les plus élevés, vous pourrez aussi profiter d’une vue imprenable sur Athènes, avec l’Acropole et le Parthénon en toile de fond.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation: au centre-ville d’Athènes, près du Jardin National et du Temple de Zeus Olympien. On peut y accéder par le métro (ligne 2), le bus, le tramway, ou à pied depuis l’Acropole ou la place Syntagma.

Tarifs: 5 € en plein tarif, 2,50 € pour le tarif réduit (étudiants, seniors), et gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Horaires: ouvert tous les jours de la semaine
– d’avril à octobre : 8h00 à 19h00 
–  de novembre à mars : 8h00 à 17h00

Visites guidées: Les billets d’entrée incluent une visite audioguidée disponible en plusieurs langues.

Stade des Panathénées - Athènes

L’Odéon d’Hérode Atticus

Situé sur le versant sud de l’Acropole, l’Odéon d’Hérode Atticus est un théâtre antique qui mérite vraiment le détour. 

Hérode Atticus, un riche commerçant, le fait construire au 2ème siècle apr. J.-C. en l’honneur de sa femme, grande amatrice de musique et de théâtre. 

Après avoir subi d’importants dommages au fil des siècles, l’Odéon est redécouvert et restauré au 19ème siècle. Aujourd’hui, il accueille des représentations et des concerts d’artistes célèbres : avec Luciano Pavarotti, Maria Callas, Placido Domingo, Elton John et Sting ont notamment foulé sa scène. 

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : sur le versant sud de l’Acropole d’Athènes, près du quartier historique de Plaka, près de la station de métro Akropoli sur la ligne 2, de l’arrêt de tramway Makrygianni, et de l’arrêt de bus Akropoli desservi par les lignes 230, 236, 237 et 550.

Tarifs : Les tarifs varient selon les événements. Il est recommandé de consulter les informations spécifiques à chaque représentation.

La Bibliothèque d’Hadrien

Bien que moins célèbre (et moins incontournable) que d’autres sites archéologiques de la capitale, la Bibliothèque d’Hadrien reste malgré tout une halte intéressante si vous avez le temps d’y faire un tour. 

Située près de l’Agora romaine et de l’Agora antique, la bibliothèque, financée par l’empereur romain Hadrien en 132 apr. J.-C., est à l’époque de sa construction un grand bâtiment abritant près de 20 000 rouleaux de papyrus. C’est un véritable lieu de rassemblement pour les intellectuels de l’époque. 

Tombée dans l’oubli, la bibliothèque est redécouverte par des archéologues en 1885. Les visiteurs peuvent aujourd’hui y voir quelques colonnes corinthiennes, un grand mur de marbre et les vestiges de trois églises.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : dans le quartier de Monastiraki, au centre d’Athènes, près de l’Agora romaine et de l’Agora antique;  accessible en métro (ligne 1 ou 3 jusqu’à Monastiraki) ou en bus avec (lignes 025, 026, 027, 035, 227, 500 jusqu’à Monastiraki).

Tarifs : 6 euros en tarif plein et  3 euros en tarif réduit. 

Horaires : tous les jours sauf le lundi
– en été (de mai à septembre), de 8h00 à 20h00
– en hiver (d’octobre à avril), de 8h30 à 15h00

Réserver vos billets :  si vous comptez visiter la bibliothèque, le Capitaine ne peut que vous recommander d’opter pour le billet combiné incluant l’entrée dans 7 sites antiques 

Bibliothèque d'Hadrien Athènes

Le Kerameikos, le Céramique

Dans l’Antiquité, le Kerameikos est à la fois le quartier des potiers et l’un des principaux cimetières de la cité. Il doit son nom aux nombreux ateliers de poterie (keramos en grec) qui s’y trouvent.

Le site, actif dès le 3ème millénaire av. J.-C., devient un lieu de sépulture vers le 12ème siècle av. J.-C. et le reste jusqu’à l’époque romaine. Le cimetière du Kerameikos compte de nombreuses stèles funéraires. Il abrite également la porte du Dipylon, l’une des principales entrées de l’ancienne Athènes, et les visiteurs peuvent encore y admirer la muraille de la ville antique.

Un musée sur le site propose de découvrir de nombreux artefacts trouvés lors des fouilles, dont des vases, des sculptures, des urnes funéraires et des bijoux.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation: à l’ouest de la place Monastiraki, accessible par la ligne 3 du métro (station Kerameikos) ou à pied depuis le centre-ville.

Tarifs: 8 euros en tarif plein, 4 euros en tarif réduit pour les étudiants non membres de l’UE et les seniors de plus de 65 ans non membres de l’UE, entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants de l’Union européenne. 

Horaires: de 8h30 à 15h30 du 1er novembre au 31 mars, et de 8h à 20h du 1er avril au 31 octobre. 

Réserver vos billets: billet coupe-file pour le Kerameikos et visite audio sur votre téléphone | billet combiné incluant l’entrée dans 7 sites antiques 

Visiter les musées d’Athènes

Le Musée de l’Acropole

Si vous ne devez visiter qu’un seul musée à Athènes, c’est bien le Musée de l’Acropole. Ce dernier abrite dans un bâtiment contemporain remarquablement pensé une riche collection de vestiges antiques. 

Ouvert en 2009 après plus de 30 ans de planification et de travaux, il expose plus de 4000 objets découverts sur le site de l’Acropole.

La conception architecturale, signée par le duo d’architectes Bernard Tschumi et Michalis Photiadis, offre un espace lumineux avec des vues panoramiques imprenables sur l’Acropole. La structure est pensée pour protéger les collections contre la chaleur et la lumière directe du soleil.

Les collections du musée sont réparties sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée expose des objets de la vie quotidienne en Grèce antique. Le premier étage est dédié aux sculptures et statues de l’Acropole, dont certaines sont particulièrement célèbres, comme les cariatides. Enfin, le dernier étage présente les frises du Parthénon, accompagnées de dispositifs de réalité augmentée pour une expérience immersive. 

Des expositions temporaires sont également proposées pour présenter les découvertes archéologiques récentes et les recherches en cours.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : à quelques minutes de marche de l’Acropole. Le métro “Acropole” (ligne 2/rouge) se trouve juste à côté.

Tarifs : Pour les adultes, l’entrée est de 10 euros en hiver, 15 euros en été. Pour les étudiants de l’UE et les visiteurs de plus de 65 ans, le tarif est de 5 euros en hiver, 10 euros en été. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants étrangers avec une carte ISIC.

Horaires : tous les jours, sauf le lundi :  
– de 8h à 20h en été (1er avril – 31 octobre) 
– de 9h à 17h en hiver (1er novembre – 31 mars)

Visites guidées : Le Capitaine Ulysse ne peut que vous recommander d’opter pour cette visite guidée de l’Acropole, du Parthénon et du Musée de l’Acropole (disponible en français + annulable jusqu’à 24h à l’avance)

Réserver vos billets : le Musée de l’Acropole est l’un des sites touristiques les plus visités de la capitale grecque. Le Capitaine Ulysse ne peut donc que vous recommander de réserver vos billets à l’avance pour éviter de perdre un temps précieux : Musée de l’Acropole avec audioguide | Acropole + Musée de l’Acropole avec audioguide | Acropole + Musée de l’Acropole + Musée Archéologique.

Musée de l'Acropole à Athènes

Le Musée National Archéologique d’Athènes

Le Musée National Archéologique d’Athènes est lui aussi un grand incontournable de la capitale grecque.

Le musée ouvre ses portes dès le début du 19ème siècle, lorsque la Grèce obtient son indépendance. D’abord installé dans l’Ancienne Académie d’Athènes, il voit ses collections grandir et s’étoffer au fil des décennies, et abrite aujourd’hui une impressionnante collection de 20 000 objets antiques disséminés dans 42 salles d’exposition.

Les collections du musée traversent les époques, de la préhistoire à la période romaine, et couvrent diverses civilisations à l’image des civilisations minoenne et mycénienne, de la Grèce classique et de la période hellénistique. 

Sculptures imposantes, poteries raffinées, bijoux précieux, bronzes anciens,  fresques et mosaïques… le musée est une véritable caverne d’Ali Baba pour les passionnés d’histoire et de culture ancienne.

Parmi les pièces les plus emblématiques, on retrouve le masque d’Agamemnon, une sculpture en or de la période mycénienne, le Jockey de l’Artémision, une statue de bronze de taille réelle, le Poséidon de l’Artémision, une autre superbe sculpture en bronze et les Fresques d’Akrotiri de la période minoenne.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : dans le quartier d’Exarcheia, au centre d’Athènes

Tarifs : 6 € en basse saison (de novembre à mars) et 12 € en haute saison (d’avril à octobre), entrée gratuite pour les visiteurs de moins de 18 ans.

Horaires : tous les jours sauf le mardi, de 9h à 16h en hiver et de 8h à 20h en été.

Visites guidées : Des audioguides sont disponibles à l’achat avec le billet d’entrée. Le Capitaine Ulysse vous recommande aussi cette visite guidée de l’Acropole, du Parthénon et du Musée de l’Acropole (disponible en français + annulable jusqu’à 24h à l’avance)

Réserver vos billets : pour éviter les files d’attente, les billets peuvent être achetés en ligne à l’avance : Acropole + Musée de l’Acropole + Musée Archéologique

Musée national d'archéologique d'Athènes - minotaure

Le Musée Benaki de la Culture grecque

Avis aux passionnés d’histoire et de culture grecque ! Le Musée Benaki d’Athènes devrait faire votre plus grand bonheur. 

Le Musée Benaki trouve ses origines dans la passion de son fondateur, Antonis Benakis, pour l’art et la culture grecque. Ce dernier consacre sa vie à l’enrichissement de sa collection d’œuvres d’art et d’objets historiques, avec l’objectif de créer un musée dédié à la culture grecque. Il fait don de sa collection à l’État grec en 1929, et le Musée Benaki ouvre ses portes au public en 1930.

Aujourd’hui, le Musée Benaki, qui couvre une superficie de 8 000 m², est l’un des plus prestigieux en Grèce, avec une collection de plus de 40 000 objets retraçant l’évolution de la civilisation grecque de la préhistoire à nos jours.

Les collections sont organisées en sections chronologiques et thématiques : la Préhistoire et l’Antiquité, l’époque hellénistique et romaine, l’art byzantin et post-byzantin, l’art populaire grec, l’art islamique, l’art copte, ainsi que l’art moderne et contemporain grec. C’est un véritable voyage dans le temps permettant de comprendre les différentes influences ayant façonné l’identité grecque.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : situé au 1 Koumbari Street, dans le centre d’Athènes. Accessible en métro (stations Syntagma et Evangelismos), en bus (lignes 025, 026, 027, 209, et 227), ou à pied si vous séjournez dans le centre.

Tarifs : 12 € pour les adultes, 9 € pour les étudiants et les personnes âgées de plus de 65 ans, entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans.

Horaires : ouvert le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 18h, le jeudi de 10h à 23h30, et le dimanche de 10h à 16h. Fermé les lundis et mardis.

Réserver vos billets : pour éviter de faire la queue à l’entrée du Musée, notamment pendant la saison haute, le Capitaine vous recommande d’acheter votre billet en ligne à l’avance : billet d’entrée au Musée Benaki de la culture grecque. 

Le Musée d’art cycladique

Le Musée d’art cycladique d’Athènes, fondé en 1986 par Dolly et Nikolaos Goulandris, est une invitation à découvrir la riche civilisation qui a prospéré dans les îles des Cyclades durant l’âge de bronze. Le musée prend ses quartiers dans un écrin contemporain signé par Ioannis Vikelas et abrite plus de 3000 œuvres d’art, notamment des statues, des poteries et des objets rituels, mais également des objets d’art égéen, grec ancien et byzantin.

Les collections sont organisées de manière chronologique et thématique, offrant une plongée en profondeur dans l’histoire de l’art égéen. Les statues en marbre épurées et géométriques sont emblématiques de l’art cycladique. Des pièces maîtresses comme la “Joueuse de flûte” et le “Joueur de harpe”, datant de 2700 av. J.-C., témoignent de l’extraordinaire talent artistique de cette culture ancienne.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation: dans le quartier de Kolonaki, près du Musée Benaki. Le musée est facilement accessible en transports en commun. Les stations les plus proches sont “Evangelismos” (ligne bleue 3) ou “Syntagma” (lignes rouge 2 et bleue 3).

Tarifs: 12€ en tarif plein, 7€ pour les étudiants et les personnes de plus de 65 ans, entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les personnes handicapées.

Horaires: du lundi au mercredi ainsi que le vendredi et le samedi de 10h à 17h, le jeudi de 10h à 20h et le dimanche de 11h à 17h.

Réserver vos billets: pour gagner du temps, le Capitaine vous recommande d’acheter votre billet en ligne : billet d’entrée pour le Musée d’art cycladique.

Les autres monuments incontournables d’Athènes

Le marché central d’Athènes (Varvakios Agora)

Le marché central d’Athènes est un incontournable pour quiconque veut faire l’expérience du quotidien vibrant d’Athènes. Construit dans les années 1880, le marché demeure un poumon économique de la ville, regorgeant d’une abondance de produits frais, entre viande, poisson, fruits et légumes de saison.

Le marché est une véritable symphonie de couleurs, d’odeurs et de sons ! Les bouchers, les poissonniers et les marchands de légumes s’époumonent pour attirer le chaland, dans une ambiance à la fois chaotique et charmante. C’est l’endroit idéal pour dénicher des produits locaux de qualité, comme de l’huile d’olive, des olives, du fromage ou encore des épices.

Vous y trouverez aussi de nombreux petits restaurants, souvent sans prétention, qui proposent une variété de plats locaux à base des produits frais du marché.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation : dans le centre-ville, entre les rues Athinas, Eolou, Evripidou et Sofokleous. Facilement accessible à pied depuis la station de métro Omonia ou Monastiraki.

Horaires : ouvert tous les jours, sauf les dimanches. Les horaires d’ouverture varient en fonction des vendeurs, mais généralement, le marché commence à s’animer tôt le matin et ferme en début d’après-midi.

Visites guidées : le Capitaine Ulysse vous recommande ces deux activités à l’excellent rapport qualité / prix (qui ne sont malheureusement disponibles qu’en anglais) : Visite du marché et cours de cuisine / Circuit gastronomique

L’Église de la Panagía Kapnikaréa

Construite au 11ème siècle, l’Église de la Panagía Kapnikaréa est un véritable havre de paix au milieu de l’agitation de la ville. Entourée de ruelles pittoresques et de petites boutiques, elle constitue une halte idéale pour se ressourcer et s’imprégner de l’atmosphère locale. 

L’architecture de l’église, typique de la période byzantine, est caractérisée par une croix inscrite et une coupole centrale soutenue par quatre colonnes massives. L’église est aussi ornée d’icônes religieuses et de fresques néo-byzantines du peintre Fótis Kóntoglou.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation: Au cœur du centre historique d’Athènes, entre les rues Ermou et Aiolou, près de la Place Monastiraki.

Tarifs: L’entrée est gratuite, mais les dons pour aider à la préservation du lieu sont bienvenus.

Horaires: ouverte tous les jours, horaires variables en fonction des offices religieux et événements.

Église Kapnikaréa - Athènes

Le Jardin national d’Athènes

Véritable havre de paix en plein cœur de la ville, le Jardin National d’Athènes est une étape incontournable pour quiconque souhaite se ressourcer après une longue journée à écumer les musées et les sites antiques d’Athènes. 

Ce parc de 16 hectares est aménagé au 19ème siècle par la reine Amalia, épouse du roi Othon, premier roi de Grèce moderne, qui souhaite créer un espace vert autour du palais royal (qui abrite aujourd’hui le parlement).

Le Jardin National regorge d’espèces botaniques variées, entre cyprès imposants, palmiers et plantes exotiques. 

Au gré de votre promenade, vous pourrez découvrir les surprises qui peuplent le jardin : ruines antiques, ferme zoologique, lac aux canards, serre.

Fun fact :le Jardin National contribue à améliorer la qualité de l’air et à baisser les températures en été.

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : à côté de la place Syntagma. Il est accessible à pied depuis le centre-ville ou en métro (ligne 2, station Syntagma).

Tarifs : entrée gratuite

Horaires : ouvert tous les jours de l’année, du lever au coucher du soleil. 

Explorer les quartiers incontournables d’Athènes

Le quartier de Plaka

Niché au pied de l’Acropole, le quartier de Plaka à Athènes est un quartier vibrant et coloré qui mérite absolument le détour. 

Surnommé le “quartier des dieux”, il est sillonné de ruelles pavées bordées de maisons colorées, de petits commerces et de restaurants traditionnels, célèbres pour leur atmosphère chaleureuse. 

Perdez-vous dans ses rues sinueuses, explorez les monuments historiques à l’image de l’église byzantine de Kapnikarea ou de la Tour des Vents, découvrez les musées du quartier, dégustez la cuisine locale dans les restaurants et cafés traditionnels, et profitez de la vie nocturne animée du quartier. Pour une expérience 100% locale, ne manquez pas un spectacle de danse traditionnelle grecque.

💡 Informations pratiques 💡:

Localisation: Au pied de l’Acropole

Visites guidées: visite guidée gastronomique en petit groupe (disponible en français / annulable jusqu’à 24 heures à l’avance)

Spectacle : danse grecque à Plaka avec dîner 3 plats (annulable jusqu’à 24 heures à l’avance)

Recommandations d’hôtels à Plaka : par ordre de prix croissant : Kimon Athens Hotel* / Plaka Hotel*** / Electra Palace Athens*****
Pour plus de bonnes adresses à Plaka, c’est ici : sélection d’hôtels au très bon rapport qualité-prix

Rue de Plaka - Athènes

Le quartier de Monastiráki

Célèbre pour son atmosphère vivante et son riche patrimoine culturel, le quartier historique de Monastiráki abrite de nombreux points d’intérêt touristique, à l’image de la mosquée Tzistarakis, de l’église byzantine de la Panagía Pantánassa, du marché aux puces ou encore de la Bibliothèque d’Hadrien. 

La place Monastiráki est le centre névralgique du quartier, où les locaux et touristes se retrouvent pour flâner, faire du shopping ou simplement profiter des cafés au son de la musique de rue.

La rue Ermou est l’artère commerçante la plus importante du quartier (et même de la capitale). La rue Adrianou quant à elle est célèbre pour ses nombreux magasins de souvenirs et ses restaurants traditionnels grecs. 

💡 Informations pratiques 💡:

Transports en commun : Métro (lignes 1 verte et 3 bleue), bus (lignes 025, 026, 027, 227), tramway (station Syntagma, lignes T2 et T4)

Recommandations d’hôtels : sélection d’hôtels au très bon rapport qualité / prix à Monastiraki

Marché aux puces - Monastiraki

Le Mont Lycabette

Colline historique d’Athènes, le Mont Lycabette offre un panorama unique sur la ville. La légende raconte qu’elle aurait été formée par la déesse Athéna, qui, distraite par le chant d’un rossignol, aurait malencontreusement laissé tomber un énorme rocher à l’emplacement actuel de la colline.

Le Lycabette a occupé diverses fonctions à travers les âges : c’est un lieu sacré dans l’Antiquité, puis un refuge pour les ermites chrétiens pendant la période byzantine, et un point de défense pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Aujourd’hui, la Colline du Lycabette attire de nombreux visiteurs pour sa vue panoramique, sa riche histoire, et ses espaces verts qui offrent une véritable bouffée d’air frais au cœur de la capitale.

💡 Informations pratiques 💡:

Tarifs : Accès gratuit au Mont Lycabette, mais le funiculaire est payant (5 à 7 euros pour les adultes, 2,50 à 3,50 euros pour les enfants)

Horaires : funiculaire de 9h à 2h du matin, chapelle Saint-Georges ouverte tous les jours (horaires variables)

Le Port du Pirée

Situé au sud-ouest d’Athènes, le Port du Pirée invite les visiteurs à découvrir un autre visage de la capitale grecque. 

Fondé au 5ème siècle av. J.-C., Le Pirée est dans l’Antiquité un véritable hub commercial et militaire pour la cité d’Athènes. C’est l’un des plus anciens ports d’Europe, et il demeure d’ailleurs aujourd’hui le plus grand port de Grèce et l’un des plus importants de la Méditerranée.

Le port du Pirée est également un quartier animé où il fait bon se promener. Ne manquez pas la marina Zea avec ses yachts et boutiques luxueuses, le port de plaisance de Mikrolimano, le musée archéologique du Pirée qui offre un bel aperçu de l’histoire du port, ou encore le marché central du Pirée pour les amateurs de saveurs locales. Pour une vue imprenable sur le port et la ville d’Athènes, cap au sommet de la colline de Kastella. 

Le Pirée sert aussi de point de départ pour de nombreuses croisières vers les îles grecques, dont Hydra, Poros, Égine, Moni, Mykonos et Spetses. Si vous comptez larguer les amarres et prendre la mer à la découverte de ces îles paradisiaques, le Capitaine Ulysse vous recommande trois croisières en particulier : 

💡 Informations pratiques 💡 :

Localisation : au sud-ouest d’Athènes

Pour se rendre au Port du Pirée depuis le centre d’Athènes :

  • Métro : ligne 1 (verte) de la station Monastiraki au centre d’Athènes jusqu’à la station Piraeus (20 minutes environ).
  • Bus : plusieurs lignes, dont le bus X80 au départ de la place Syntagma (30 à 40 minutes de trajet).
  • Taxi : le trajet entre le centre d’Athènes et Le Pirée prend 20 à 30 minutes et coûte entre 15 et 25 euros, en fonction de la circulation et de l’heure de la journée.

Recommandations d’hôtels : sélection d’hôtels au très bon rapport qualité / prix au Pirée

La Place Syntagma

La Place Syntagma, littéralement “place de la Constitution”, est un point de repère incontournable dans la capitale grecque. Elle porte fièrement le nom de la Constitution que le roi Otto se vit obligé d’accorder à son peuple en 1843.

Dominée par l’élégant Parlement hellénique, jadis le palais royal, la place offre une vue spectaculaire sur la tombe du Soldat inconnu. Celle-ci est constamment surveillée par les Evzones, ces gardes revêtus de leurs costumes traditionnels. Ne manquez pas la cérémonie de relève de la garde.

La Place Syntagma grouille de cafés, de restaurants et de boutiques pour le plus grand plaisir des locaux et des visiteurs. 

C’est d’ici que partent de nombreuses excursions à la découverte d’Athènes et de ses environs.

💡 Informations pratiques 💡:

Transports en commun : Métro (ligne 2 rouge et ligne 3 bleue, station Syntagma), bus (nombreuses lignes desservant la place), tramway (lignes T2 et T4)

Recommandations d’hôtels : sélection d’hôtels au très bon rapport qualité / prix à proximité de la Place Syntagma

Découverte de la gastronomie grecque

La découverte de la ville d’Athènes ne serait pas complète sans un voyage culinaire à travers la riche et variée gastronomie grecque. Cette dernière reflète l’histoire et la culture du pays, avec ses recettes transmises de génération en génération et ses saveurs enracinées dans les traditions méditerranéennes. Le régime crétois, également connu sous le nom de régime méditerranéen, est particulièrement célèbre pour ses bienfaits sur la santé.

Commencez votre exploration gastronomique en vous rendant dans une traditionnelle “taverna” pour déguster le célèbre tzatziki, la moussaka ou encore le souvlaki. Les fruits de mer frais et les plats à base d’huile d’olive, de légumes locaux, de fromages comme la feta et d’herbes aromatiques sont des incontournables. Pour accompagner vos repas, n’oubliez pas de goûter au retsina, un vin blanc grec traditionnel, ou à l’ouzo, une liqueur anisée typique.

La découverte de la cuisine de rue est également un must, avec des spécialités comme le gyros, un sandwich grec garni de viande grillée, de tomates, d’oignons et de sauce tzatziki, et les loukoumades, des beignets grecs sucrés, parfaits pour une pause gourmande.

Visiter les marchés locaux, à l’image du marché central Varvakios Agora vous offrira l’opportunité d’acheter des produits locaux de qualité et de vous imprégner de l’atmosphère authentique d’Athènes. En outre, de nombreuses visites guidées culinaires sont disponibles pour vous aider à découvrir la gastronomie locale, avec des dégustations et des ateliers de cuisine. Le Capitaine Ulysse vous recommande tout particulièrement :

Excursions au départ d’Athènes

Si vous en avez le temps, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de laisser derrière vous le bruit et l’agitation de la capitale pour explorer les alentours d’Athènes le temps d’une journée ou plus. Entre sites antiques et trésors naturels à couper le souffle, la Grèce ne manque définitivement pas d’attraits pour séduire les voyageurs en quête de découverte. 

Pour cela plusieurs options : 

  • louer une voiture : c’est l’option idéale si vous êtes avide de liberté. Pour trouver LE bon plan, le Capitaine vous suggère d’aller faire un tour sur la plateforme Rentalcars, qui compare les offres d’une pléiade de services de location.
    👉 Consulter les offres de location de voiture
  • prendre le bus : c’est l’option la plus économique, mais de loin la moins pratique. Pour en savoir plus sur les horaires et tarifs des trajets, rendez-vous sur le site internet de la compagnie KTEL.
  • réserver une excursion organisée : la plateforme GetYourGuide propose une pléiade d’excursions d’un ou plusieurs jours au très bon rapport qualité prix. Au programme : le Péloponnèse, Delphes, les Monastères des Météores ou encore les magnifiques îles grecques.
    👉 Consulter les excursions au départ d’Athènes

Les sites emblématiques du Péloponnèse

Si vous en avez le temps, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de profiter de votre passage dans la capitale grecque pour partir à la découverte des sites emblématiques du Péloponnèse.

Si l’on peut aisément passer une bonne semaine à explorer la célèbre péninsule, il existe aussi des excursions à la journée permettant de visiter les sites les plus emblématiques de la région : Mycènes, Épidaure et Olympie en tête de liste. 

👉 Le Capitaine Ulysse vous recommande cette excursion en particulier : Excursion à Mycènes, Épidaure et Nauplie
Et si vous voulez en savoir plus sur les sites incontournables du Péloponnèse, n’hésitez pas à faire un tour sur l’article détaillé du Capitaine : Visiter le Péloponnèse 

Stade d'Olympie - Grèce

Delphes et Ossios Loukas

Perché dans les montagnes 180 kilomètres au nord-ouest d’Athènes, le Sanctuaire de Delphes figure en très bonne place sur la liste des sites antiques les plus emblématiques de Grèce. C’est d’ailleurs un vrai coup de cœur du Capitaine Ulysse. 

Selon les historiens, le sanctuaire serait apparu au 8ème siècle av. J.-C., avant de devenir, entre les 6ème et 4ème siècles av. J.-C., un lieu de culte de premier ordre dans le monde grec. C’est d’ailleurs un sanctuaire dit « panhellénique » : des Grecs venus de différentes cités (Athènes, Corinthe, Thèbes…) se réunissent ici pour célébrer des rites communs. 

Non loin de là, Ossios Loukas est indéniablement l’un des plus beaux monastères byzantins du pays. Il mérite sans aucun doute le détour si vous avez le temps d’y passer une tête !

👉 Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette excursion  : excursion à Delphes au départ d’Athènes

Delphes - tholos

Les Monastères des Météores

Les Météores sont des monastères situés au sommet de falaises et de pitons rocheux en Thessalie, au nord de la Grèce. Ces monastères ont été habités par des moines chrétiens depuis le 11ème siècle. L’accès à ces monastères a longtemps été effectué grâce à un système de paniers suspendus, les escaliers actuels ne datant que du début du 20ème siècle.

Le nom “Météores” signifie “suspendus dans les airs” en grec. Selon une légende, les roches auraient été envoyées par la Providence pour permettre aux moines ermites de s’y réfugier.

Il reste six monastères actifs : le Grand Météore (monastère de la Transfiguration) le monastère de Varlaam,  le monastère Agios Nikolaos, le monastère Agios Stefanos, le monastère Aghia Triada et le monastère de Roussanou.

Les amateurs de randonnée pourront se lancer sur le circuit de 17 kilomètres permettant de faire le tour des 6 monastères encore en activité.

Pour partir à la découverte des Météores depuis Athènes, le Capitaine vous recommande ces trois excursions : 

Croisières au départ d’Athènes

Si le Capitaine trouve un vrai plaisir à écumer les sites antiques et autres monuments touristiques incontournables, il va sans dire qu’en marin accompli, il ne dit jamais non à une petite croisière à la découverte d’îles paradisiaques.

Si comme lui, vous voulez larguer les amarres et mettre le cap sur une ou plusieurs des mythiques îles grecques, il vous recommande trois croisières en particulier : 

Les 10 sites les plus incontournables d’Athènes

Vous ne restez que peu de temps à Athènes et n’avez malheureusement pas le temps d’écumer les innombrables sites touristiques de la capitale ? Le Capitaine a dressé la liste des 10 sites qui lui semble le plus incontournable à Athènes par ordre d’importance : 

  1. L’Acropole d’Athènes
  2. Le Musée de l’Acropole
  3. Le quartier de Plaka
  4. L’Agora antique
  5. Le Temple de Zeus Olympien
  6. Le Stade des panathénaïques
  7. Le Musée archéologique national d’Athènes
  8. La Bibliothèque d’Hadrien
  9. Le Mont Lycabette
  10. Le marché central d’Athènes (Varvakios Agora)

👍 Bons plans 👍 :

Vous voulez réserver vos billets et activités à l’avance pour éviter de perdre du temps ? Le Capitaine a sélectionné pour vous la crème de la crème : 

👉  Évitez les files d’attentes à Athènes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


👉  Dénicher le parfait pied à terre : réserver votre hébergement à Athènes :

Crédits
Henrik Berger Jørgensen | Ali Menoufi | Magalie L’Abbé | Jim Forest | Ava Babili | Christos Vassiliou | Raul Villalon 

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *