• Menu
  • Menu
Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien : le plus vaste complexe thermal de la Rome antique

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » Les Thermes de Dioclétien : le plus vaste complexe thermal de la Rome antique
0
(0)

Jadis le plus grand complexe thermal de la Rome antique, les Thermes de Dioclétien ont su survivre à l’épreuve des siècles sans une ride (ou presque).

Ils comprennent aujourd’hui le Musée des Thermes de Dioclétien – l’un des 4 sites du Musée National Romain – ainsi que la très belle basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri.  

Plus confidentiels que bon nombre de sites antiques de la capitale italienne – comme le Forum romain, les Thermes de Caracalla, la Domus Aurea pour ne citer qu’eux – les Thermes de Dioclétien méritent malgré tout la visite si vous passez un peu de temps dans la Ville éternelle.

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire des Thermes de Dioclétien

Aux origines des Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien sont construits entre 298 et 305 apr. J.-C., sous le règne de Maximien Hercule, co-empereur de Dioclétien (Maximien Hercule contrôle l’Occident, Dioclétien l’Orient).

Les Thermes de Dioclétien suivent le modèle des Thermes de Caracalla par leur forme, mais sont deux fois plus grands que ces derniers. Ils s’étendent en effet sur pas moins de 14 hectares, et resteront d’ailleurs le plus vaste complexe thermal jamais construit sous la Rome antique.

Selon l’habitude romaine, les thermes comprennent un caldarium (une salle chaude), un tepidarium (une salle tiède), un frigidarium (une salle froide), ainsi qu’une natatio (une piscine), mais aussi une bibliothèque et de vastes jardins. Les thermes sont approvisionnés en eau par l’un des nombreux aqueducs de la ville.

Thermes de Dioclétien

Oyez, oyez matelots !
Pour retrouver tous les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Ville Éternelle, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Rome ?

Le déclin des Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien restent en activité pendant plus de trois siècles. Au 6ème siècle apr. J.-C., les envahisseurs Goths coupent les aqueducs romains et les thermes de la capitale italienne tombent alors dans l’oubli.

Comme bon nombre de sites antiques, les Thermes de Dioclétien sont utilisés comme une carrière dont les matériaux sont pillés et réutilisés pour de nouvelles constructions.

La basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri

Au 16ème siècle, à la demande du Pape Pie IV, Michel-Ange convertit une partie des anciens thermes en basilique.

Dédiée aux martyrs chrétiens ayant travaillé à la construction des thermes quelque 12 siècles plus tôt, la basilique investit les anciens frigidarium (salle froide), tepidarium (salle tiède) et natatio (piscine) des thermes.

Les Thermes de Dioclétien et le Musée National Romain

En 1899, le Musée National Romain s’installe dans les Thermes de Dioclétien. Le musée a pour vocation de rassembler les œuvres et sculptures antiques découvertes dans la capitale italienne et ses environs.

Les collections s’enrichissent au fil des ans à tel point que le Musée des Thermes devient trop exigu pour entreposer et exposer toutes les collections du Musée National Romain.  

Ce dernier divise dont ses collections entre 4 sites distincts : les Thermes de Dioclétien, le Palais Altemps, le Palais Massimo alle Terme et la Crypte Balbi.

Thermes de Dioclétien - cloître

🚃 La gare Termini 🚃
L’eau qui approvisionne les thermes pendant l’Antiquité est stockée dans un vaste réservoir appelé « botte di Termini ». Ce dernier est détruit dans la deuxième moitié du 19ème siècle pour permettre la construction de la célèbre gare Termini. C’est donc à ce réservoir qu’elle doit son nom !

Visiter les Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien comprennent aujourd’hui deux sites distincts :

  • Le Musée des Thermes de Dioclétien (Museo nazionale delle Terme)
  • La basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri (Basilique Sainte-Marie-des-Anges)

Le Musée des Thermes de Dioclétien

Le Musée des Thermes de Dioclétien invite les visiteurs à découvrir quelques vestiges et anciennes salles de l’impressionnant complexe thermal (notamment l’apodyterium (le vestiaire) et l’atrium), ainsi qu’une belle collection de statues et d’œuvres antiques.

Le cloître du musée – attribué à Michel-Ange – est une vraie merveille !

La basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri

Si la basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri vaut le coup d’œil, c’est en grande partie car elle a su conservé bon nombre d’éléments architecturaux d’origine des Thermes de Dioclétien.

Vous pourrez aussi découvrir dans la basilique la célèbre Méridienne de Bianchini, une ligne méridienne astronomique datant du 18ème siècle. Plus ou moins similaire à un cadran solaire, elle indique l’heure de midi, mais aussi les solstices et les équinoxes.

Basilique Santa Maria degli Angeli e dei Martiri - Rome

Informations pratiques

Se rendre aux Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien sont situés à deux pas de la Piazza della Repubblica et de la gare Termini, desservie par les lignes de métro A et B ainsi que de nombreuses lignes de bus.

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires du Musée des Thermes de Dioclétien

Les Thermes de Dioclétien sont ouverts du mardi au vendredi de 14 à 19h45, ainsi que le week-end de 10h30 à 19h45.

Tarifs du Musée des Thermes de Dioclétien

Le ticket est au prix de 13 € en tarif plein, 2 € pour les ressortissants européens âgés de 18 à 25 ans et gratuit pour les ressortissants européens de moins de 17 ans et de plus de 65 ans. Il inclut également l’entrée dans les trois autres sites du Musée National Romain : le Palazzo Altemps, le Palazzo Massimo alle Terme et la Crypte Balbi.
👉 Sachez par ailleurs que l’entrée pour le Musée National Romain est incluse dans le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
michael kooiman | Hannah Becker | michael kooiman | Carole Raddato | telwink

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *