• Menu
  • Menu
Tour Eiffel

La Tour Eiffel à Paris

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » France » Paris » La Tour Eiffel à Paris
0
(0)

Plus qu’une simple attraction touristique, la Tour Eiffel est un emblème de la ville de Paris, un symbole d’audace et d’ingéniosité. Construite en 1889 pour célébrer le centenaire de la Révolution française, la « Dame de fer » s’est imposée comme l’un des sites les plus visités au monde.

Suivez le guide !

💡 Bons plans 💡

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Paris ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la capitale. À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Vous êtes à la recherche d’un hôtel à Paris ? N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux recommandations du Capitaine : Où dormir à Paris ? Conseils & recommandations

Petite histoire de la Tour Eiffel

L’Exposition Universelle de 1889

Organisée pour célébrer le centenaire de la Révolution française et mettre en valeur les progrès technologiques et scientifiques de l’époque, l’Exposition Universelle de 1889 est une exposition internationale qui se tient à Paris du 6 mai au 31 octobre 1889. 

L’Exposition Universelle de 1889 est l’une des premières expositions : l’événement rencontre un succès retentissant. Des millions de visiteurs venus des quatre coins du monde se pressent à Paris pour découvrir les toutes dernières inventions de l’époque, à l’image de la téléphonie, la photographie, du cinéma et de l’électricité. L’Exposition Universelle est aussi l’occasion de découvrir les cultures et les traditions de différents pays du monde. Toute une partie de l’Exposition Universelle est en effet dédiée aux colonies françaises, avec notamment la reconstitution d’une pagode d’Angkor. 

C’est à l’occasion de cette exposition qu’est construite la Tour Eiffel, qui devient bien vite l’un des symboles les plus emblématiques de cet événement. 

Aux origines de la Tour Eiffel

C’est pendant la préparation de l’Exposition Universelle de 1889 que naît l’idée de construire une tour haute de 300 mètres sur le Champs de Mars. Un grand concours est alors lancé et 107 projets imaginés par les plus grands ingénieurs de l’époque sont alors soumis au Ministère de l’Industrie et du Commerce. 

C’est le projet porté par l’entrepreneur Gustave Eiffel, ainsi que Maurice Koechlin et Émile Nouguier, deux ingénieurs des entreprises Eiffel et Stephen Sauvestre, architecte en chef des entreprises Eiffel, qui remporte le concours. 

La construction de la Tour Eiffel

La construction de la Tour Eiffel commence fin janvier 1887 et s’achève fin mars 1889 : les travaux n’auront donc duré que 2 ans et 2 mois, un véritable tour de force, surtout pour l’époque ! 

Les pièces métalliques sont usinées au siège de l’entreprise Eiffel à Levallois-Perret avant d’être assemblées sur place par une équipe de 150 à 300 ouvriers. 

La Tour Eiffel est construite à l’aide d’échafaudages en bois et de grues à vapeur. Spécialiste de la construction de pont, l’entreprise Eiffel déploie à une échelle monumentale des savoir-faire qu’elle maîtrise déjà sur le bout des doigts. 

Gustave Eiffel est décoré de la Légion d’honneur à la fin du chantier. 

Tour Eiffel Paris

Polémique & succès retentissant

Difficile à croire, pourtant la Tour Eiffel n’a pas toujours fait l’unanimité.

Pendant les travaux de construction, un groupe d’artistes et d’hommes de lettres — parmi lesquels Guy de Maupassant, Alexandre Dumas Fils, Émile Zola, Leconte de Lisle ou encore Charles Garnier — fait part de son mécontentement quant à l’allure inhabituelle de celle qui deviendra la Dame de fer dans une tribune publiée dans le journal Le Temps en 1887. Paul Verlaine dira quant à lui de la Tour Eiffel qu’elle n’est qu’un « squelette de beffroi » tandis que Léon Bloy la qualifie de « lampadaire véritablement tragique » (il faut bien l’admettre, il avait le sens la formule). 

Malgré ses détracteurs, la Dame de Fer rencontre un succès populaire phénoménal. Le public est séduit par tant le tour de force technique que par la silhouette emblématique du monument. 

🤔 Le saviez-vous ? 🤔

À l’origine, la Tour Eiffel est conçue pour être une construction temporaire, vouée à être démontée 20 ans après son inauguration. Mais sa popularité lui sauve la mise et la Dame de Fer devient finalement un monument permanent de la Ville de Paris. 

La Tour Eiffel en quelques chiffres

  • 330 mètres de hauteur (avec les antennes)
  • 18 038 pièces métalliques
  • 50 ingénieurs et dessinateurs
  • 150 ouvriers dans l’usine de Levallois-Perret
  •  Entre 150 et 300 ouvriers sur le chantier
  •  2 500 000 rivets
  •  7 300 tonnes de fer
  •  60 tonnes de peinture
  •  2 ans 2 mois et 5 jours de chantier
  • 7 millions de visiteurs par an (dont environ 75% d’étrangers) : c’est le monument payant le plus visité au monde
  • 300 millions de visiteurs depuis sa création
Vue depuis la Tour Eiffel

Visiter la Tour Eiffel

L’Architecture de la Tour Eiffel 

Les entreprises Eiffel sont — entre autres — spécialistes de la construction de ponts et de viaducs : une expertise qui a sans nul doute influencé l’architecture de la Tour Eiffel, dont la silhouette est inspirée des piles de ponts (= un appui intermédiaire supportant le tablier). 

La tour est donc conçue comme un grand pylône formé de 4 poutres écartées à la base et se rejoignant au sommet… Pas très glamour, il faut l’admettre. C’est là que l’architecte Stephen Sauvestre intervient : il travaille la silhouette du monument pour lui donner une forme plus harmonieuse, et ajoute notamment les arcs monumentaux reliant entre eux les quatre montants. 

La tour est construite en acier puddlé (matériau débarrassé de l’excès de carbone). Large de plus de 124 mètres à sa base, elle s’élève à  330 mètres au-dessus du sol et comporte trois étages. 

Le premier étage de la Tour Eiffel est perché à 57 mètres de hauteur. Le deuxième étage est situé à 115 mètres du sol. Le 3ème et dernier étage de la Tour est perché à 276 mètres de hauteur. Il est accessible par ascenseur ou par les escaliers pour les plus motivés. La plate-forme offre une vue panoramique sur toute la ville de Paris et les alentours.

Les trois étages de la Tour Eiffel 

Le premier étage de la Tour Eiffel – vous y trouverez un plancher en verre vertigineux, une brasserie aux commandes de laquelle opère le chef emblématique Thierry Marx, un bar, une boutique et un parcours de découverte interactif doté d’écrans tactiles, d’albums numériques…

Le deuxième étage de la Tour Eiffel – vous profiterez d’une vue imprenable sur Paris. Vous trouverez aussi ici plusieurs restaurants, dont le restaurant étoilé le Jules Verne – ainsi que plusieurs boutiques. 

Le troisième étage de la Tour Eiffel – bienvenue au sommet de la Tour Eiffel ! Au programme ? Une vue spectaculaire sur la capitale française. Le sommet comporte deux niveaux : l’un abrité et l’autre en plein air. Vous trouverez aussi ici une reconstitution du bureau de Gustave Eiffel, des panneaux panoramiques, une maquette… et un bar à champagne ! 

Visite de la Tour Eiffel

Combien y a-t-il de marches pour monter au sommet de la Tour Eiffel ?

Il vous faudra gravir 674 marches pour monter jusqu’au 2ème étage de la Tour Eiffel. Cela représente 30 à 45 minutes d’ascension. Mais pas de panique : si vous n’êtes pas d’humeur sportive, il est également possible de monter en ascenseur ! 

Il y a 1665 marches pour monter jusqu’au sommet de la Tour Eiffel, mais l’escalier entre le 2ème et le 3ème étage n’est pas ouvert au public.

Les ascenseurs permettent de monter jusqu’à la plate-forme d’observation en moins de 2 minutes. 

Informations pratiques 

Accès

La Tour Eiffel est située sur les bords de Seine, dans le 7ème arrondissement de Paris, à quelques pas du Musée du Quai Branly

Pour vous rendre à la Tour Eiffel, plusieurs options :

  • En métro : plusieurs lignes de métro desservent la Tour Eiffel, notamment la ligne 6 (station Bir-Hakeim), la ligne 8 (station Ecole Militaire) et la ligne 9 (station Trocadéro).
  • En bus : plusieurs lignes de bus passent près de la Tour Eiffel, notamment les lignes 42, 69, 72, 82 et 87.
  • En RER : la Tour Eiffel est accessible depuis la station RER Champ de Mars-Tour Eiffel (ligne C).
  • En bus touristique à arrêts multiples. Pour en savoir plus, c’est ici. 
  • En vélo : vous trouverez des stations de vélos en libre-service — Vélib’ — à proximité de la Tour Eiffel. 

Horaires 

La Tour Eiffel est ouverte tous les jours de la semaine : 

  • Du 1er avril au 31 août : de 9h à minuit ;
  • Du 1er septembre au 31 mars : de 9h30 à 23h.

Tarifs 

Les tarifs des billets pour la Tour Eiffel varient selon la formule que vous choisirez : 

AdultesJeunes12-24 ansEnfants4-11 ansEnfants en bas âge- de 4 ans
Billet escalier 2ème étage11,305,602,80Gratuit
Billet ascenseur 2ème étage18,109,004,50Gratuit
Billet escalier + ascenseur sommet21,5010,705,40Gratuit
Billet ascenseur sommet28,3014,107,10Gratuit

⚠️ Attention : la Tour Eiffel est victime de son succès et les files d’attente à l’entrée du monument peuvent être véritablement interminables ! Pour éviter d’avoir à attendre en caisse, le Capitaine Ulysse ne peut que vous recommander d’opter pour un billet en ligne : billet pour la Tour Eiffel, accès au sommet en option.

Pour ne rien manquer de votre visite, vous pouvez aussi opter pour une visite guidée de la Tour Eiffel : accès à la Tour Eiffel avec audioguide en Français

Et si vous comptez faire une croisière sur la Seine, sachez qu’il existe des offres combinées : accès direct à la Tour Eiffel + croisière sur la Seine


👉  Évitez les files d’attentes à Paris : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


👉  À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Paris !

🛏️   Hébergement : Paris est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas. Pour réserver, le Capitaine vous recommande Booking. Des auberges de jeunesse bon marché aux palaces luxueux, tout y est. Côté localisation, tout dépend de votre budget et de vos envies. Si vous voulez éviter les quartiers les plus chers, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des 12ème et 13ème arrondissements, moins centraux, mais très bien reliés au centre de Paris. La Butte aux Cailles, avec ses airs de village en plein Paris, est d’ailleurs l’un des quartiers préférés du Capitaine. Si vous voulez en revanche poser vos valises dans un très bel hôtel parisien, le Capitaine vous donne son top 3 à Paris : le Saint-James, le Dokhan’s et le Le Metropolitan.

🎟️   Activités : pour vos visites et activités à Paris, le Capitaine vous conseille de jeter un coup d’œil au site GetYourGuide et Civitatis. Visites guidées, billets d’entrée, croisières, activités insolites : vous avez l’embarras du choix. Pour éviter les longues files d’attente devant les musées et monuments de la capitale, le Capitaine vous recommande par ailleurs d’opter pour des billets coupe-files réservables à l’avance.

⛵  Croisières : Que serait Paris sans la Seine ? Le Capitaine adore voguer sur le fleuve à la découverte des monuments emblématiques de la capitale, surtout à la tombée de la nuit. Pour retrouver une large sélection de croisières à Paris, c’est ici.

🎫   Citypass : Si vous passez plusieurs jours dans la capitale, il peut être intéressant d’investir dans un city pass donnant accès aux sites et monuments les plus emblématiques de Paris. Le gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

🚐   Transferts : les aéroports parisiens sont situés en dehors de la capitale et rejoindre le centre de Paris peut être quelque peu coûteux, y compris en transport en commun.
Si votre budget est serré, nous vous recommandons les navettes RATP qui vous déposent à Opéra depuis l’aéroport de Roissy et à Denfert-Rochereau depuis l’aéroport de Roissy.
Mais pour quelques euros de plus, vous pouvez réserver un transfert qui vous déposera directement à votre hôtel.
Si vous voyagez en groupe, cette option est d’autant plus intéressante et rentable. Pour en savoir plus, c’est ici.

🚌   Transports sur place : si Paris est une ville relativement dense qui se visite assez facilement à pied, vous aurez sûrement besoin d’utiliser les transports en commun pour explorer des coins de la capitale un petit peu plus excentrés. Pour éviter d’accumuler (et de perdre) les tickets de métro, il est possible d’opter pour un pass transport illimité, très pratique. Vous pouvez l’acheter directement à une borne dans une station de métro ou dans un guichet de la RATP.
Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus à arrêts multiples (audioguide inclus).
Si vous préférez le bateau, il existe aussi le batobus, une navette fluviale sur la Seine !

✈️  Vols, trains & bus : Paris est une ville facilement accessible en avion, en voiture, en train et en bus. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner, idéal pour dégoter les meilleurs prix. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez même comparer les tarifs sur plusieurs semaines pour trouver LE bon plan. Paris est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.

Crédits photos
Anthony Delanoix | Pedro Gandra | Sam Williams | Amy-Leigh Barnard

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *