• Menu
  • Menu
Ancienne Agora - Athènes

L’Ancienne Agora d’Athènes

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Grèce » Athènes » L’Ancienne Agora d’Athènes
0
(0)

Nichée au pied de l’Acropole, l’Ancienne Agora d’Athènes était autrefois le centre de la vie politique, sociale et commerciale de la cité grecque antique.

Aujourd’hui, c’est une halte incontournable pour tout visiteur de passage dans la capitale grecque.

💡 Bons plans 💡

💤 Vous êtes à la recherche d’un hôtel à Athènes ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette sélection d’hôtels au très bon rapport qualité / prix.

🏛 Vous êtes en train de planifier votre séjour à Athènes ? N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à l’article complet du Capitaine Ulysse : Que voir et et faire à Athènes ?

👶 Vous comptez visiter Athènes avec votre tribu ? Retrouvez tous les bons plans du Capitaine dans l’article : Visiter Athènes en famille : que faire avec des enfants ?

Petite histoire de l’Ancienne Agora d’Athènes

Aux origines de l’Ancienne Agora d’Athènes

Construite au 6ème siècle avant J.-C., l’Agora d’Athènes est dans l’Antiquité un véritable lieu de rassemblement pour les citoyens athéniens. 

Lovée au pied de l’Acropole, l’Agora est le centre de la vie politique, sociale et économique de la cité. Les Athéniens y tiennent des assemblées pour discuter des affaires politiques et voter les lois. C’est aussi là que sont jugés les criminels. 

Au fil des ans, de nombreux bâtiments sont construits autour de l’Agora, dont le stoa, mais aussi des temples dédiés à des dieux grecs, à l’image du temple d’Héphaïstos..

L’Agora est aussi un véritable lieu de rassemblement où se tiennent festivals et évènements sportifs, comme les Jeux panhelléniques, qui comprennent des épreuves d’athlétisme, des courses de chars et des concours de poésie.

Grandeur et déclin de l’Agora d’Athènes

Au cours de l’histoire, l’Agora connaît des moments de gloire et des périodes de déclin.  Elle est gravement endommagée pendant la guerre du Péloponnèse, opposant Athènes à Sparte de 431 à 404 avant J.-C. Restaurée après la guerre, elle subit de nouveaux dégâts lors des invasions barbares qui suivent la chute de l’Empire romain d’Occident.

Au Moyen-Âge, l’Agora est abandonnée et tient lieu de carrière où les habitants d’Athènes venaient chercher des pierres pour construire leurs maisons. 

La redécouverte de l’Ancienne Agora d’Athènes

Les archéologues commencent à s’intéresser à l’Agora au 19ème siècle. Aujourd’hui, l’Agora d’Athènes est l’un des sites archéologiques les plus incontournables de la capitale grecque. Les visiteurs sont invités à découvrir les vestiges des bâtiments historiques qui bordaient jadis l’Agora et se promener dans les rues pavées où les Athéniens se sont rassemblés pendant des siècles.

⚠️ Attention à la confusion ⚠️

Attention à ne pas confondre l’Agora antique avec l’Agora romaine, construite bien plus tard, au 1er siècle apr. J.-C. par les Romains.

Athènes - Ancienne Agora

Visiter l’Ancienne Agora d’Athènes

Dans l’Antiquité, l’Agora est une place centrale, entourée de bâtiments publics, de temples, d’infrastructures sportives et de boutiques. 

Le stoa d’Attale, situé à l’est de l’Agora, tient lieu de marché couvert. Le temple d’Héphaïstos, au nord-ouest de l’Agora, accueille des célébrations religieuses. La porte d’Eurysacès, au sud-ouest, est l’entrée principale de l’Agora.

Parmi les autres édifices importants de l’Agora, citons la bibliothèque de Pantainos, l’église des Saints-Apôtres, la fontaine d’Hermès ou encore le bouleutêrion, où les membres de l’Assemblée législative d’Athènes se réunissaient pour discuter de la politique.

L’Ancienne Agora est aussi dotée d’infrastructures au centre de la vie quotidienne des citoyens, comme des bains publics, des fontaines et des ateliers artisanaux.

Le Temple d’Héphaïstos

Considéré comme l’un des plus beaux exemples d’architecture dorique, le temple d’Héphaïstos est l’un des joyaux de l’Ancienne Agora d’Athènes. 

Érigé sur une colline surplombant l’Agora, le temple d’Héphaïstos est construit en 449 avant J.-C., sous le règne de Périclès, homme politique, stratège et orateur de légende. 

Construit en marbre, le temple d’Héphaïstos se distingue par ses colonnes massives aux chapiteaux décorés de feuilles d’acanthe et sa frise sculptée, ornée de scènes de la vie quotidienne, à l’image de mariages et de danses.

Lieu de célébrations religieuses et de sacrifices, le temple d’Héphaïstos est dédié au dieu grec du feu et de la forge, considéré comme le patron des artisans. 

🏛️ Qu’est-ce que l’architecture dorique ? 🏛️

Apparue en Grèce antique, au 7ème siècle av. J.-C., l’architecture dorique est un style architectural caractérisé par des colonnes simples et élégantes avec des chapiteaux en forme de disque et des entablements plats.

C’est le plus ancien des trois styles architecturaux grecs, les deux autres étant l’architecture ionique et l’architecture corinthienne.

Le style dorique a connu une grande popularité pendant la période classique de la Grèce antique, du 5ème au 4ème siècle av. J.-C. Il a ensuite été adopté et adapté par les Romains.

Temple d'Hephaistos - Ancienne Agora

Le stoa d’Attale

Aujourd’hui converti en musée archéologique, le stoa d’Attale (stoa = portique, colonnade) est l’un des bâtiments les plus remarquables de l’Ancienne Agora d’Athènes. Il s’agissait d’un grand bâtiment commercial qui a été restauré et transformé en musée archéologique.

Construit au 2ème siècle avant J.-C. par Attale II, roi de Pergame, pour servir de marché couvert, le stoa d’Attale était composé de deux étages et était long de 116 mètres et large de 20 mètres. Il était soutenu par des colonnes doriques en marbre et couvert de toits en tuiles.

Au Moyen-Âge, le stoa d’Attale est transformé en église puis utilisé comme carrière de pierres pour la construction de la ville d’Athènes.

Restauré dans les années 1950, le stoa est transformé en musée archéologique et abrite aujourd’hui des collections d’objets découverts dans l’Ancienne Agora : sculptures, vases, bijoux et outils datant de l’époque grecque antique.

La Porte d’Eurysacès

Construite en 330 avant J.-C. par l’architecte Mnéson de Phocide sous le règne d’Alexandre le Gran, la porte d’Eurysacès (ou Propylée) était l’entrée principale de l’Agora.

La porte d’Eurysacès était composée d’un grand portique à quatre colonnes (orné de statues et de sculptures, représentant des divinités et des héros grecs) et d’un bâtiment principal avec trois portes. 

Utilisée comme forteresse au Moyen-Âge, la porte d’Eurysacès est partiellement restaurée au 19ème siècle puis entièrement rénovée dans les années 1950.

La Fontaine d’Hermès

Également connue sous le nom de Kerameikos, la fontaine d’Hermès était un point d’eau public utilisé par les citoyens d’Athènes pour se rafraîchir et remplir leurs jarres.

Construite au 4ème siècle avant J.-C., la fontaine d’Hermès est située sur la route principale de l’Agora, à côté du stoa d’Attale et du temple d’Héphaïstos. 

Pendant l’Antiquité, elle était alimentée par un aqueduc qui transportait de l’eau depuis les montagnes environnantes jusqu’à l’Agora.

 La fontaine doit son nom à la statue d’Hermès, le dieu grec du commerce et des voyageurs, qui se dressait au sommet de la fontaine.

L’Église des Saints-Apôtres

Également connue sous le nom d’Agioi Apostoloi, l’église des Saints-Apôtres — construite sur les ruines d’un ancien bâtiment romain — est l’une des plus anciennes églises chrétiennes d’Athènes.

Édifiée au 10ème siècle après J.-C. et dédiée aux douze apôtres de Jésus-Christ, l’église a subi de nombreuses modifications au fil des siècles, notamment au 17ème siècle.

Au Moyen-Âge, l’église des Saints-Apôtres est utilisée comme mosquée et renommée Fethiye Camii. Convertie en entrepôt de munitions pendant la guerre d’indépendance grecque au 19ème siècle, elle est restaurée après l’indépendance de la Grèce.

La Bibliothèque de Pantainos

Construite au 2ème siècle après J.-C. par le riche sophiste Pantainos, un ami de l’empereur Hadrien, la Bibliothèque de Pantainos est considérée comme l’une des bibliothèques les plus importantes de l’Antiquité.

Jadis composée d’un grand bâtiment avec une cour intérieure entourée de colonnes, elle est située à l’est de l’Agora. La bibliothèque de Pantainos abritait dans l’Antiquité d’innombrables manuscrits, livres et rouleaux, ainsi que des copies de textes anciens de la littérature grecque et romaine. C’était aussi un lieu de rencontre pour les intellectuels et les érudits d’Athènes.

Le Bouleuterion

Construit au 5ème siècle avant J.-C. , le bouleutêrion était un lieu de réunion situé sur le côté ouest de l’Agora où se retrouvaient les membres de l’Assemblée législative d’Athènes, l’Ecclesia.  Les citoyens d’Athènes y discutent des questions politiques importantes et y votent sur les lois et les décrets.

En forme de théâtre semi-circulaire, le bouleutêrion était et doté d’une scène surélevée pour les orateurs et pouvait accueillir jusqu’à 6000 personnes.

Musée - Agora - Athènes

Informations pratiques

Comment se rendre à l’Agora d’Athènes ?

Cap dans le centre historique d’Athènes ! L’Ancienne Agora est située à quelques pas de la station Thissio, sur la ligne 1 du métro.

Horaires de l’Agora d’Athènes

L’Agora d’Athènes est ouverte tous les jours, sauf les jours fériés. Les horaires d’ouverture varient en fonction de la saison : 

  • de mai à octobre, l’Agora est ouverte de 8 h à 20 h
  • de novembre à avril, elle est ouverte de 8 h à 15 h.

Tarifs de l’Agora d’Athènes

Comptez 10 euros par personne pour accéder à l’Ancienne Agora. Le billet est à moitié prix pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.

Pour éviter d’avoir à faire la queue, le Captaine vous recommande de réserver votre billet sur internet à l’avance :
billet coupe-file pour l’Ancienne Agora
billet combiné Acropole + Ancienne Agora + Temple de Zeus olympien
billet combiné Acropole + Ancienne Agora + 5 sites archéologiques

👉  Évitez les files d’attentes à Athènes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


👉  Dénicher le parfait pied à terre : réserver votre hébergement à Athènes :

Crédits
Mauricio Muñoz

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *