• Menu
  • Menu
Théâtre d'Épidaure - Grèce

Le théâtre d’Épidaure & le sanctuaire d’Asclépios : le berceau de la médecine

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Grèce » Péloponnèse » Le théâtre d’Épidaure & le sanctuaire d’Asclépios : le berceau de la médecine
0
(0)

Connu pour son théâtre antique extraordinairement bien préservé, le site archéologique d’Épidaure est une halte incontournable pour tout voyageur de passage dans le Péloponnèse !

Suivez le guide : le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte de ce site antique hors du commun !


Comment se rendre à Épidaure ? Où dormir dans les alentours ? Quel est le tarif des billets ?
Retrouvez toutes les infos pratiques et les conseils du Capitaine à la fin de l’article !

Petite histoire d’Épidaure

Un site thérapeutique ancestral

Si le sanctuaire d’Asclépios date du 6ème siècle avant J.-C., ses origines sont bien plus lointaines !

Au 2ème millénaire av. J.-C. déjà, le site est en effet occupé par un sanctuaire thérapeutique où des malades se retrouvent pour implorer une guérison divine. À l’époque, tout espoir de guérison est fondé sur la croyance religieuse : les malades espèrent s’attirer les bonnes grâces des dieux en participant à des rituels cérémoniels.

Au fil des siècles, ces cérémonies religieuses s’enrichissent de pratiques curatives plus tangibles et se rapprochent ainsi peu à peu d’une véritable science médicale.

Au 8ème siècle av. J.-C., le sanctuaire adopte le culte d’Apollon Maléatas, puis celui Asclépios, dieu grec de la médecine, au 6ème siècle av. J.-C.

Le sanctuaire d’Asclépios

Le sanctuaire d’Asclépios naît donc au 6ème siècle av. J.-C. Premier sanatorium de l’histoire, il devient vite le centre thérapeutique le plus important du monde antique. Au cours des siècles suivants, les pratiques médicinales mises en œuvre dans le sanctuaire sont peu à peu popularisées dans l’ensemble du monde gréco-romain. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le sanctuaire d’Asclépios est aujourd’hui considéré comme le berceau de la médecine.

🤔 Qui est Asclépios ? 🤔
Fils d’Apollon, Asclépios est le dieu gréco-romain de la médecine. Il meurt des mains de Zeus, qui le foudroie pour le punir d’avoir tenté de ressusciter les morts ! Après l’avoir tué, Zeus réalise qu’Asclépios ne cherchait qu’à faire le bien, et le transforme alors en constellation : la constellation du Serpentaire.
Symbole du dieu, le bâton (ou caducée) d’Asclépios (un bâton le long duquel s’enroule une couleuvre) est aujourd’hui encore utilisé pour représenter de la médecine !⚕️

Les Asclépiéia : des jeux panhelléniques

Comme les sanctuaires de Delphes et d’Olympie, le sanctuaire d’Asclépios organise lui aussi de grands jeux panhelléniques : des concours organisés en l’honneur des dieux.

Vraisemblablement créés au 6ème siècle av. J.-C., ces jeux comportent des épreuves athlétiques, mais aussi culturelles : course à pied, course à cheval, lutte, musique ou encore poésie.

La dernière trace historique des Asclépiéia date du 3ème siècle apr. J.-C.

🤩 Les activités incontournables dans le Péloponnèse 🤩

Le théâtre d’Épidaure

Construit au 4ème ou 3ème siècle av. J.-C., le théâtre d’Épidaure serait selon certaines sources l’œuvre de l’architecte Polyclète le Jeune.

D’une capacité de 6200 personnes au moment de sa construction, le théâtre est agrandi au 2ème av. J.-C. afin d’accueillir jusqu’à 12 000 spectateurs.

Si le théâtre d’Épidaure est aujourd’hui encore considéré comme une merveille architecturale, c’est aussi pour son incroyable acoustique : un chuchotement au bas des gradins peut en effet être entendu jusqu’en haut du théâtre !

Le site archéologique aujourd’hui

Découverts au 19ème siècle, le sanctuaire d’Asclépios et le théâtre d’Épidaure font l’objet de grandes fouilles menées par l’archéologue grec Panagiotis Kavvadias dès l’année 1879.

En 1988, Épidaure est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Oyez, oyez, matelots !
Pour retrouver tout les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables du Péloponnèse, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire dans le Péloponnèse ?

Visiter Épidaure : que voir ? que faire ?

Visiter le théâtre d’Épidaure

Considéré comme le théâtre antique le mieux conservé au monde, le théâtre d’Épidaure (construit au 4ème siècle av. J.-C.) n’a pas pris une ride, ou presque ! C’est d’ailleurs l’un des gros coups de cœur du Capitaine Ulysse dans le Péloponnèse !

Si vous n’avez que très peu de temps pour visiter le site antique d’Épidaure, le Capitaine vous recommande donc de vous concentrer sur le théâtre, niché à 500 mètres du sanctuaire, au beau milieu d’un paysage à couper le souffle.

Pendant votre visite, ne manquez pas de tester l’incroyable acoustique du théâtre : du haut des gradins vous pouvez entendre la moindre parole chuchotée sur la scène !

Théâtre d'Épidaure

Visiter le sanctuaire d’Asclépios

Moins impressionnant que Mycènes, Delphes ou Olympie, le sanctuaire d’Asclépios n’en reste pas moins un site archéologique fascinant, qui mérite bien que l’on s’y attarde un petit peu. Le site est particulièrement splendide au printemps, lorsqu’il est couvert de petites fleurs champêtres.

Pendant votre visite, prenez le temps de repérer :

  • le temple d’Asclépios, où se trouvait jadis une grande statue chryséléphantine du dieu de la médecine
  • la tholos, un grand temple circulaire en marbre blanc où étaient peut-être conservés les serpents sacrés du sanctuaire
  • le portique, long de 70 mètres, où les malades attendaient d’être visités en rêve par le dieu Asclépios
  • les propylées, un vestibule monumental qui marquait l’entrée du sanctuaire d’Asclépios
  • le stade, très bien conservé, où se tenaient les Asclépiéia, les jeux panhelléniques

Le musée d’Épidaure

Avant de quitter le site d’Épidaure, n’oubliez pas de faire un petit tour au musée, où est conservée une petite collection de sculptures et d’éléments architecturaux découverts pendant les fouilles.

Le musée, agrémenté de maquettes et de reconstitutions, donne un bel aperçu de ce à quoi pouvait ressembler le sanctuaire pendant l’Antiquité.

Représentations théâtrales à Épidaure

Depuis 1954, le Festival d’Épidaure invite les amateurs de théâtre et les curieux à assister à des pièces de théâtre et des spectacles lyriques dans le théâtre antique d’Épidaure.

Les représentations ont lieu tous les vendredis et samedis soirs, de juin à septembre.

Informations pratiques

Se rendre à Épidaure

Se rendre à Épidaure en voiture

Épidaure se situe au nord-est du Péloponnèse, à 140 kilomètres d’Athènes et 65 kilomètres de l’Isthme de Corinthe environ.

Depuis la capitale, comptez 2 heures de route pour rejoindre le site archéologique.

🚘 Visiter le Péloponnèse en voiture 🚘
Si vous comptez explorer le Péloponnèse par vos propres moyens, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de louer une voiture : c’est de loin la façon la plus pratique de se déplacer dans la péninsule. Sans compter que la location de voiture en Grèce est dans l’ensemble très bon marché !
Pour trouver LE bon plan, le Capitaine vous suggère d’aller faire un tour sur la plateforme Rentalcars, qui compare les offres d’une pléiade de services de location.
Un dernier conseil : le Péloponnèse étant jalonné de petites routes montagneuses, mieux vaut donc opter pour une voiture qui ne consomme pas trop, même si elle est un petit peu plus chère à la location !

Se rendre à Épidaure en bus

Pendant la saison haute (de mai à octobre), des bus assurent le trajet d’Athènes à Épidaure deux fois par jour.

Si ce n’est pas forcément l’option la plus pratique pour rejoindre le site, c’est en revanche la moins chère.

Vous trouverez le détail des horaires et des prix sur le site internet de la compagnie de bus.

Excursions à Épidaure

Si vous logez à Athènes et voulez explorer les grands sites du Péloponnèse depuis la capitale, vous pouvez opter pour une excursion à la journée.

Le Capitaine Ulysse vous recommande deux excursions en particulier :

🚐  Excursions de plusieurs jours dans le Péloponnèse 🚐
Pour partir à la découverte des monuments emblématiques du Péloponnèse sans avoir à vous préoccuper de l’organisation de votre périple, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une excursion de plusieurs jours ? Le transport, les nuits d’hôtel, les services du guide et les entrées sur les sites touristiques sont inclus. Pour en savoir plus, c’est ici.

Pour en savoir plus sur Nauplie, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à l’article du Capitaine Ulysse !

Horaires du site archéologique d’Épidaure

Le site archéologique d’Épidaure est ouvert tous les jours de l’année à l’exception du 1er janvier, du 25 mars, du 1er mai, du dimanche de Pâques, du 25 et du 26 décembre.

Les horaires varient selon les périodes de l’année :

Du 1er novembre au 31 mars 8h – 17h
Du 1er avril au 31 août 8h – 20h
Du 1er septembre au 15 septembre 8h – 19h30
Du 16 septembre au 30 septembre 8h – 19h
Du 1er octobre au 15 octobre 8h – 18h30
Du 16 octobre au 31 octobre 8h – 18h
Vendredi saint 12h – 17h
Samedi saint 8h30 – 16h

Billets d’entrée pour le site d’Épidaure

Le billet d’entrée est valable pour le site archéologique et le musée. Les tarifs varient selon la période de l’année :

Du 1er avril au 31 octobre Tarif plein : 12 € Tarif réduit : 6 €
Du 1er novembre au 31 mars Tarif unique : 6 €

Dormir à proximité du site antique d’Épidaure

Si vous souhaitez passer la nuit à proximité du site archéologique d’Épidaure, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de poser vos bagages dans la petite ville côtière d’Archéa Épidavros.

Vous trouverez ici une sélection d’hôtels proposant des prestations de qualité. Le Capitaine a quant à lui séjourné à l’Aktis Hotel qui propose un très bon rapport qualité/prix.


Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Théâtre d'Épidaure - Pinterest

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *