• Menu
  • Menu
Jardins des Tuileries

Le Jardin des Tuileries à Paris

Accueil » Europe » Europe de l'Ouest » France » Paris » Le Jardin des Tuileries à Paris
0
(0)

Envie d’une pause rafraîchissante après avoir crapahuté aux quatre coins de la capitale française ? Cap sur le Jardin des Tuileries !

Situé au cœur du 1er arrondissement de Paris, c’est le plus vaste et le plus ancien des jardins à la française de la Ville lumière.

Au programme ? Flânerie, pause gourmande à l’ombre des grands arbres et petit tour au musée pour les amoureux d’art !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Paris ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la capitale. À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Le Jardin des Tuileries en quelques mots

Cap au cœur du 1er arrondissement de Paris

Le Jardin des Tuileries prend ses quartiers en plein centre de Paris, à deux pas de la Place Vendôme, du Musée d’Orsay ou encore du Musée des arts décoratifs.

Le Jardin des Tuileries est bordé :

  • Au nord-ouest par la Place de la Concorde
  • Au sud-est par le Palais du Louvre
  • Au nord-est par la Rue de Rivoli
  • Au sud-ouest par la Seine

Cette petite oasis de verdure fait d’ailleurs partie du site des berges de la Seine inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Les jardins sont aussi classés Monument historique.

Jardins des Tuileries

Petite histoire du Jardin des Tuileries

Les origines du Jardin des Tuileries

Si dès le début 16ème siècle, François Ier avait pensé à faire construire un palais sur les vastes terrains occupés par des fabriques de tuiles (tuileries) depuis le 12ème siècle, ce n’est que quelques décennies plus tard que Catherine de Médicis reprend le projet à son compte.

La reine-mère y fait construire à partir de 1564 un vaste palais – le Palais des Tuileries – et aménager un jardin à l’italienne comprenant une grotte, ainsi qu’une ménagerie.

Le Jardin des Tuileries sous Louis XIV

Un siècle après sa construction, Louis XIV et Colbert – l’un des principaux ministres du roi – font complètement réaménager les jardins pour les transformer en jardins à la française. Cette lourde tâche n’est confiée à nul autre qu’André Le Nôtre, célèbre jardinier du roi qui conçoit au cours de sa carrière les jardins de Versailles, de Vaux-le-Vicomte ou encore de Chantilly.

Si Colbert comptait à l’origine limiter l’accès au jardin à la seule famille royale, l’écrivain Charles Perrault le convainc de l’ouvrir à tous les Parisiens.

Le jardin des Tuileries est donc dès la fin du 17ème siècle accessible à tous. Des restaurants et cafés s’y installent, tandis que des chaises sont mises à la disposition des flâneurs moyennant deux sous.

🌹 Jardins à la l’italienne et jardins à la française 🌹
Les jardins à l’italienne font leur apparition dans la région de Florence à la Renaissance. Ordonnés de façon stricte, ils sont installés sur des terrains en pente et sont jalonnés de statues, de points d’eau et d’éléments de décoration.
Popularisés par André Le Nôtre, les jardins à la française sont inspirés des jardins à l’italienne, mais se distinguent de ces derniers par leur tracé plus symétrique et géométrique encore. Contrairement à leur modèle, ils prennent leur quartier sur un terrain plat. Ils expriment le triomphe de l’ordre sur le désordre et de la nature sur la culture.

Le Jardin des Tuileries au 19ème siècle

Au 19ème siècle, Napoléon III – neveu de Napoléon Ier et empereur de 1852 à 1870 – fait construire du côté de l’actuelle place de la Concorde :

  • Une orangerie (qui accueille aujourd’hui le Musée de l’Orangerie)
  • Un jeu de paume (qui accueille aujourd’hui le Musée du Jeu de Paume) où l’on venait pratiquer l’ancêtre du tennis

En 1871, le Palais des Tuileries est détruit dans un incendie pendant la Commune de Paris, avant d’être rasé en 1883. Il n’en reste aucune trace aujourd’hui.

Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries aujourd’hui

Aujourd’hui, le Jardin des Tuileries est un lieu de rendez-vous incontournable, tant pour les Parisiens que pour les visiteurs de passage.

À la fin des années 1990 puis en 2016, des sculptures modernes et contemporaines y sont installées : elles côtoient ainsi les sculptures classiques déjà exposées dans les jardins.

Deux fois par an, à l’occasion de la Fashion Week, le Jardin des Tuileries accueille des défilés de haute-couture dans de grandes tentes montées pour l’occasion.

Visiter le Jardin des Tuileries

Promenade dans le Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries est aménagé autour d’une vaste allée centrale bordée d’arbres et reliant la Place de la Concorde au Palais du Louvre. Elle est délimitée côté Louvre par un vaste bassin rond et côté Concorde par un grand bassin octogonal.

Les deux vastes terrasses de part et d’autre du jardin sont l’œuvre d’André Le Nôtre : la Terrasse du bord de l’eau le long des quais de Seine et la Terrasse des feuillants le long de la rue de Rivoli.

Si le Jardin des Tuileries est agréable toute l’année, la balade est particulièrement délicieuse pendant les beaux jours, lorsqu’il se couvre de fleurs parfumées.

Jardin des Tuilerie - Paris

Les statues des Jardins des Tuileries

Dans la plus pure tradition des jardins à la française, les Jardins des Tuileries sont jalonnés de statues en tout genre, certaines classiques, d’autres résolument contemporaines.

Vous trouverez les sculptures contemporaines à l’est des jardins, dont des œuvres des artistes emblématiques Rodin, Roy Lichtenstein, Alberto Giacometti, Max Ernst, Henry Moore ou encore Jean Dubuffet.

Statue - Jardin des Tuileries

Les musées du Jardin des Tuileries

Vous trouverez dans l’enceinte du Jardin des Tuileries deux des musées préférés du Capitaine Ulysse à Paris :

  • Le Musée de l’Orangerie – installé dans une ancienne orangerie, ce très beau musée ouvre ses portes dans les années 1920 pour accueillir les célèbres Nymphéas de Claude Monet. Les collections du musée sont plus tard enrichies par la Collection Walter-Guillaume rassemblant des œuvres de certains des artistes impressionnistes et postimpressionnistes les plus emblématiques : Renoir, Cézanne, Gauguin, Monet, Sisley, Picasso, Matisse, Modigliani, Marie Laurencin, le Douanier Rousseau, Derain ou encore Soutine.
    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à l’article détaillé du Capitaine Ulysse consacré au Musée de l’Orangerie.

️ Réservation obligatoire
Les visiteurs doivent désormais obligatoirement réserver leur billet d’entrée sur internet à l’avance !
Pour réserver votre billet, c’est ici : billet pour le Musée de l’Orangerie OU billet combiné Musée de l’Orangerie + Musée d’Orsay.

  •  Le Musée du Jeu de Paume – cet ancien « gymnase » où les sportifs du 19ème siècle venaient jouer à l’ancêtre du tennis a été converti en très bel espace d’exposition. Vous y découvrirez de merveilleuses expos photos temporaires. Parmi les expositions organisées au Jeu de Paume ces dernières années, citons par exemple Gary Winogrand, Dorothea Lange ou encore Philippe Halsman.
Musée de l'Orangerie - Claude Monet

Pause gourmande au Jardin des Tuileries

Envie de vous offrir une pause gourmande pour souffler entre deux visites ? Vous trouverez dans le Jardin des Tuileries deux cafés et deux restaurants.

Cela dit, soyez prévenus, le quartier est huppé et touristique : autant dire que votre dégustation ne sera pas bon marché.

La fête des Tuileries

Tous les ans, en juillet et en août, le Jardin des Tuileries se met à l’heure estivale avec la fête des Tuileries.

Au menu ? Une soixantaine d’attractions (trampoline, chamboultout, autotamponneuses, tir à la carabine, manège…) ainsi que des stands pour le plus grand plaisir des petits et des grands gourmands (barbes à papa, glaces à l’italienne, pommes d’amour, crêpes…).

L’entrée est gratuite, mais les attractions sont bien entendu payantes. La fête des Tuileries est ouverte les lundis, mardis, mercredis et dimanches de 11h à 23h45 et les vendredis et samedis de 11h à 0h45.

Informations pratiques

Accès au Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries est situé au cœur du 1er arrondissement de Paris, à deux pas de certains des monuments les plus emblématiques de la capitale : le Musée du Louvre, la Place Vendôme, le Musée des arts décoratifs ou encore le Musée d’Orsay.

Côté transports en commun, le Jardin des Tuileries est très facilement accessible depuis les stations Concorde (lignes 1, 8 et 12) et Tuileries (ligne 1).

De nombreux bus (lignes 42, 45, 52, 72, 73, 84, 94, arrêt Concorde) – ainsi que des bus touristiques à arrêts multiples – font également halte à proximité du musée.

Horaires du Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries est ouvert tous les jours. Les horaires d’ouverture varient selon la saison :

  • du dernier dimanche de septembre au dernier samedi de mars : 7h30-19h30
  • du dernier dimanche de mars à fin mai : 7h-21h
  • en juin, juillet et août : 7h-23h
  • du 1er septembre au dernier samedi de septembre : 7h-21h.

Tarif du Jardin des Tuileries

L’accès au Jardin des Tuileries est libre et gratuit. Raison de plus pour en profiter !


👉  Évitez les files d’attentes à Paris : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Paris !

🛏️   Hébergement : Paris est une ville très touristique et les hébergements ne manquent pas. Pour réserver, le Capitaine vous recommande Booking. Des auberges de jeunesse bon marché aux palaces luxueux, tout y est. Côté localisation, tout dépend de votre budget et de vos envies. Si vous voulez éviter les quartiers les plus chers, le Capitaine vous conseille de regarder du côté des 12ème et 13ème arrondissements, moins centraux, mais très bien reliés au centre de Paris. La Butte aux Cailles, avec ses airs de village en plein Paris, est d’ailleurs l’un des quartiers préférés du Capitaine. Si vous voulez en revanche poser vos valises dans un très bel hôtel parisien, le Capitaine vous donne son top 3 à Paris : le Saint-James, le Dokhan’s et le Le Metropolitan.

🎟️   Activités : pour vos visites et activités à Paris, le Capitaine vous conseille de jeter un coup d’œil au site GetYourGuide et Civitatis. Visites guidées, billets d’entrée, croisières, activités insolites : vous avez l’embarras du choix. Pour éviter les longues files d’attente devant les musées et monuments de la capitale, le Capitaine vous recommande par ailleurs d’opter pour des billets coupe-files réservables à l’avance.

⛵  Croisières : Que serait Paris sans la Seine ? Le Capitaine adore voguer sur le fleuve à la découverte des monuments emblématiques de la capitale, surtout à la tombée de la nuit. Pour retrouver une large sélection de croisières à Paris, c’est ici.

🎫   Citypass : Si vous passez plusieurs jours dans la capitale, il peut être intéressant d’investir dans un city pass donnant accès aux sites et monuments les plus emblématiques de Paris. Le gros plus de ces pass : les réductions et les accès coupe-files.

🚐   Transferts : les aéroports parisiens sont situés en dehors de la capitale et rejoindre le centre de Paris peut être quelque peu coûteux, y compris en transport en commun.
Si votre budget est serré, nous vous recommandons les navettes RATP qui vous déposent à Opéra depuis l’aéroport de Roissy et à Denfert-Rochereau depuis l’aéroport de Roissy.
Mais pour quelques euros de plus, vous pouvez réserver un transfert qui vous déposera directement à votre hôtel.
Si vous voyagez en groupe, cette option est d’autant plus intéressante et rentable. Pour en savoir plus, c’est ici.

🚌   Transports sur place : si Paris est une ville relativement dense qui se visite assez facilement à pied, vous aurez sûrement besoin d’utiliser les transports en commun pour explorer des coins de la capitale un petit peu plus excentrés. Pour éviter d’accumuler (et de perdre) les tickets de métro, il est possible d’opter pour un pass transport illimité, très pratique. Vous pouvez l’acheter directement à une borne dans une station de métro ou dans un guichet de la RATP.
Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez aussi choisir de vous déplacer en bus à arrêts multiples (audioguide inclus).
Si vous préférez le bateau, il existe aussi le batobus, une navette fluviale sur la Seine !

✈️  Vols, trains & bus : Paris est une ville facilement accessible en avion, en voiture, en train et en bus. Pour vos vols, le Capitaine vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner, idéal pour dégoter les meilleurs prix. Si vos dates sont flexibles, vous pouvez même comparer les tarifs sur plusieurs semaines pour trouver LE bon plan. Paris est aussi une ville facilement accessible en train et en bus. Pour réserver vos trajets, nous vous conseillons chaudement le site Trainline qui permet de voyager à travers 44 pays avec 207 compagnies ferroviaires et de bus.

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *