• Menu
  • Menu
Piazza di Spagna

La Piazza di Spagna et son escalier spectaculaire : un bijou architectural au cœur de Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Piazza di Spagna et son escalier spectaculaire : un bijou architectural au cœur de Rome
5
(1)

Située au cœur du centre historique de Rome, au carrefour entre les rues commerçantes les plus huppées de la capitale, la Piazza di Spagna – Place d’Espagne en français – est une halte incontournable pour tout visiteur de passage dans la ville éternelle ! À l’abordage, moussaillons !  

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Piazza di Spagna

À la fin du 15ème siècle, Saint-François de Paule, fondateur de l’Ordre des Minimes, fait l’acquisition d’un vignoble avec le soutien du roi de France Charles VIII pour y édifier un couvent : le Couvent de la Trinité-des-Monts.

Au 16ème siècle une église attenante au monastère est construite à la demande du roi de France Louis XII et achevée par les architectes italiens Giacomo della Porta et Carlo Maderno.

Au début du 17ème siècle, l’Espagne établit son ambassade auprès du Saint-Siège – le Palais d’Espagne – sur la place située en contrebas de l’Église de la Trinité-des-Monts et lui donne ainsi son nom : la Piazza di Spagna.

Piazza di Spagna

Œuvre des architectes Pietro Bernini (le père) et Gian Lorenzo Bernini dit Le Bernin (le fils), la désormais célèbre Fontana della Barcaccia prend ses quartiers sur la place en 1629.

Au 18ème siècle, les rues entourant la Piazza di Spagna deviennent un haut lieu cosmopolite de la capitale romaine.

L’Escalier de la Trinité-des-Monts (la Scalinata), dont la construction est financée par les Français sous l’égide du Cardinal Pierre Guérin de Tencin, est édifié entre 1723 et 1726 pour relier le Palais d’Espagne à l’Église de la Trinité-des-Monts.

L’obélisque trouve sa place en haut de l’escalier en 1789, tandis que la colonne de l’Immaculée Conception s’installe face au Palazzo di Propaganda Fide en 1854.

La Piazza di Spagna est aussi célèbre pour avoir accueilli le légendaire poète anglais John Keats à la toute fin de sa vie. Ce dernier passe en effet ses derniers jours au numéro 26 de la place, où il s’éteint le 24 février 1821 à l’âge de 25 ans, victime de la tuberculose.

Visiter la Piazza di Spagna

L’église de la Trinité des Monts

Perchée sur la colline du Pincio, surplombant la Piazza di Spagna, l’église de la Trinité des Monts est l’une des cinq églises françaises de Rome.

Reconnaissable entre mille avec sa façade flanquée de deux clochers symétriques, l’église de la Trinité-des-Monts est entièrement restaurée en 1816 sur les ordres du roi Louis XVIII, plus de trois siècles après sa construction en 1495.

À l’intérieur, l’église expose quelques œuvres emblématiques qui valent le coup d’œil, notamment La Déposition de Daniele da Volterra.

Devant l’église, ne manquez pas l’Obélisque de la Trinité-des-Monts, construite à l’époque de la Rome impériale sur le modèle des obélisques égyptiens.  

Piazza di Spagna - Église de la Trinité-des-Monts

L’Escalier de la Trinité-des-Monts

Surnommé l’escalier espagnol bien qu’il ait été construit à l’initiative des Français, l’Escalier de la Trinité-des-Monts (Scalinata di Trinità dei Monti) relie l’église à la Piazza di Spagna en contrebas.

Imaginé par les architectes Francesco de Sanctis et Alessandro Specchi, ce vaste ensemble baroque compte un total de 135 marches entrecoupées de trois terrasses, symboles de la Trinité.

L’escalier est particulièrement grandiose au printemps, lorsqu’il se couvre d’azalées en fleur : une vraie merveille !

Escalier de la Trinité-des-Monts - Piazza di Spagna

La Fontana della Barcaccia

Située au pied de l’Escalier de la Trinité-des-Monts, au milieu de la Piazza di Spagna, la Fontana della Baraccia (fontaine de la barque) est l’œuvre des sculpteurs Pietro et Gian Lorenzo Bernini.

Installé en 1626, ce chef-d’œuvre baroque représente une barque prenant l’eau, allégorie de l’inondation dramatique qui frappa Rome à l’hiver 1598 des suites d’une crue violente du Tibre.

Commandée par le pape Urbain VIII – membre de la famille Barberini –, la sculpture est ornée de ses blasons : la tiare pontificale, mais aussi le soleil et les abeilles, symboles de la famille Barberini.

Fontana della Barcaccia - Piazza di Spagna

La Colonne de l’Immaculée Conception

Édifiée en 1854, face au Palazzo di Propaganda Fide, la Colonne de l’Immaculée Conception prend ses quartiers sur la Piazza Mignanelli, située dans le prolongement de la Piazza di Spagna.

Conçue par l’architecte Luigi Poletti, la colonne célèbre la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception sous le pontificat du pape Pie IX (à la suite d’un débat houleux qui agita l’Église durant quelques siècles).

La Colonne comporte un socle en marbre sur lequel repose une colonne de marbre cipolin haute de presque 12 mètres et surmontée d’une statue en bronze de la Vierge Marie réalisée par le sculpteur Giuseppe Obici. Le socle en marbre est quant à lui habillé de quatre statues représentant le Roi David, le prophète Isaïe, le prophète Ezéchiel et Moïse.

Colonne de l’Immaculée Conception - Piazza di Spagna

Les plus célèbres palais de la Piazza di Spagna

Parmi les beaux édifices aux teintes chaudes bordant la Piazza di Spagna, deux méritent tout particulièrement le coup d’œil :

  • Le  Palais Propaganda Fide (palais de la Propagation de la Foi) : construit entre 1644 et 1667, il est l’œuvre de deux architectes emblématiques : le Bernin pour la façade principale et Francesco Borromini pour la façade latérale.
  • Le Palais d’Espagne (palais Monaldeschi) : situé au numéro 63 de la Piazza di Spagna, ce beau palais baroque, agrandi au 17ème siècle par Francesco Borromini et Antonio del Grande, est le siège de l’ambassade d’Espagne auprès du Saint-Siège.

La maison musée Keats-Shelley

Située au numéro 26 de la Piazza di Spagna, où le poète anglais John Keats passa ses derniers jours, la Keats-Shelley House est une maison-musée dédiée aux poètes romantiques anglais John Keats et Percy Bysshe Shelley.

Les grands amateurs de littérature apprécieront la visite, les autres peuvent passer leur chemin sans regret.

La maison musée Giorgio de Chirico

Située dans le Palazzetto del Borgognoni, datant du 16ème siècle, la maison musée Giorgio de Chirico expose des œuvres du célèbres artiste italien. Ce dernier acquiert le palais en 1948 et y passe les trente dernières années de sa vie. À sa mort en 1978, sa veuve laisse la maison en l’état. En 1998, elle est convertie en musée.

Attention, les visites ne sont possibles que sur rendez-vous et le musée est fermé les lundis et dimanches.

Vous pouvez réserver votre visite directement sur le site internet du musée.

Le Babignton’s Tea Room

Ouvert en 1893, le Babington’s Tea Room est le plus ancien salon de thé de la capitale italienne. C’est l’endroit idéal pour s’offrir une petite pause gourmande entre deux visites !  

Les alentours de la Piazza di Spagna

Les alentours de la Piazza di Spagna regorgent de boutiques de créateurs plus emblématiques les uns que les autres : Armani, Prada, Hermès, Versace…

La Via del Corso, la Via Condotti, la Via Frattina ou encore la Via del Babuino sont un petit paradis sur terre pour les accros du shopping. À vos cartes de crédit !

Rue commerçante - Piazza di Spagna

Informations pratiques

À mi-chemin entre la Fontaine de Trevi et la Villa Borghèse, la Piazza de Spagna est située dans le centre historique de Rome.

La station de métro la plus proche est la station Spagna. Les bus à arrêts multiples, très pratiques pour explorer la ville à ciel ouvert, font également halte à proximité de la place.  

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
Ptra | Gabriella Clare Marino | Gabriella Clare Marino | Lalupa | Rodney | Alex Blăjan

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *