• Menu
  • Menu
Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs - Rome

La Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs : un haut-lieu de pèlerinage à Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs : un haut-lieu de pèlerinage à Rome
0
(0)

Située à l’extérieur du Mur d’Aurélien marquant les limites de l’ancienne Rome, la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs (Basilica di San Paolo Fuori le Mura) est l’une des quatre basiliques majeures de Rome et la 2ème plus grande église de la capitale après Saint-Pierre.

En route moussaillons : le Capitaine Ulysse vous embarque à la découverte de ce petit bijou historique fondé il y a plus de 17 siècles !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

Qui est Saint-Paul ?

Citoyen romain d’origine juive, Saint-Paul (aussi appelé Paul de Tarse ou Saul) est l’une des figures majeures de la tradition chrétienne.

Né à Tarse (actuelle Turquie) au 1er siècle apr. J.-C., Paul est à l’origine un fervent opposant au christianisme. Persécuteur des premiers chrétiens, il fait finalement volte-face pour se convertir au christianisme et voue sa vie à l’évangélisation de ses contemporains. Ses « épîtres », des lettres adressées aux premières communautés chrétiennes, précèdent les Évangiles et représentent ainsi les documents les plus anciens du christianisme.

En séjour à Rome, Paul est victime des persécutions à l’encontre des chrétiens menées par l’Empereur Néron. Condamné à mort, il est décapité sur la Via Ostiense.

La fondation de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

Selon la tradition chrétienne, la dépouille de Saint-Paul aurait été récupérée par une femme romaine chrétienne avant d’être enterrée dans une nécropole située en dehors du Mur d’Aurélien, d’où le nom de la basilique : Saint-Paul-Hors-les-Murs.

En 313, l’édit de Milan officialise le christianisme et met fin à la persécution des chrétiens dans l’Empire romain. L’Empereur Constantin fait alors construire une première basilique sur la sépulture de Paul qui devient bien vite un haut-lieu de pèlerinage pour les chrétiens. En 383, le premier édifice est détruit pour faire place à une basilique bien plus vaste construite sous le règne de Théodose Ier.

La Basilique de Saint-Paul-Hors-les-Murs sera d’ailleurs jusqu’à la construction de la Basilique Saint-Pierre au 16ème siècle le plus grand édifice religieux de Rome.

Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs - nef

L’incendie de 1823

En 1823, un incendie détruit presque entièrement la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs. Il ne reste donc aujourd’hui que peu de trace de l’édifice d’origine, à l’exception, entre autres, du cloître du 13ème siècle et de l’incroyable mosaïque de l’arc triomphal.

Reconstruite au 19ème siècle, la nouvelle Basilique Saint-Paul suit les plans de l’édifice d’origine, mais intègre l’esthétique néo-classique en vogue à l’époque de sa reconstruction (plafond à caissons…)

La Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs fait aujourd’hui partie des 4 basiliques majeures de Rome (au côté des basiliques Saint-Pierre, Saint-Jean-de-Latran et Sainte-Marie-Majeure) et demeure la 2ème plus grande église de la capitale italienne après la Basilique Saint-Pierre.

Visiter la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

L’extérieur de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

Avant de vous aventurer à l’intérieur de la basilique, prenez le temps de faire halte à l’extérieur pour admirer l’impressionnante façade.

Au milieu de l’atrium, ne manquez pas la colossale statue de Saint-Paul représenté avec ses attributs : l’épée de son martyr et le livre des épîtres.

Datant du 19ème siècle, la magnifique mosaïque sur le fronton de la basilique vaut elle aussi le coup d’œil avec :

  • en bas, les quatre prophètes de l’Ancien Testament : Isaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel
  • au centre, l’agneau mystique entouré de 4 fleuves représentant les quatre Évangiles et de 12 agneaux représentant les apôtres. Deux villes figurent à l’arrière-plan : Bethléem, lieu de naissance du Christ et Jérusalem où il fut crucifié.
  • En haut du fronton (sur le tympan), le Christ est représenté entouré de Saint-Pierre et Saint-Paul.
Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs - Rome

L’intérieur de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

Avec ses dimensions gigantesques (131 mètres de long par 65 mètres de large et 30 mètres de haut), la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs est tout simplement immense.

80 colonnes divisent l’immense nef en cinq : la nef centrale surmontée d’un magnifique plafond à caissons datant du 19ème siècle et deux doubles bas-côtés.

À l’initiative du pape Léon Ier, la nef principale est entourée de médaillons représentant tous les papes de l’histoire. Le médaillon du pape au pouvoir est d’ailleurs éclairé en permanence. La légende veut que la fin du monde adviendra lorsqu’il n’y aura plus de place pour de nouveaux médaillons.

Saint-Paul-Hors-les-Murs - nef

Entre la nef et le transept, ne manquez pas l’incroyable mosaïque de l’arc triomphal rescapée de l’incendie de 1823. Datée du 5ème siècle, cette mosaïque ancestrale représente un passage de l’Apocalypse avec le Christ en majesté, et de part et d’autre de cette figure centrale, les docteurs de l’Église, les 4 évangélistes, Saint Pierre et Saint Paul.

Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs - arc triomphal

Le tombeau de Saint-Paul de Tarse est situé sous l’immense autel surmonté d’un ciboire (ou ciborium) gothique datant du 13ème siècle et soutenu par des colonnes de porphyre rouge.

N’oubliez pas de jeter un coup au grand candélabre pascal en marbre situé à droite de l’autel et datant du 12ème siècle.

La mosaïque de l’abside date quant à elle du 13ème siècle. Commandée par le pape Innocent III au 13ème siècle et restaurée suite à l’incendie de 1823, elle représente le Christ entouré des saints Pierre, André, Paul et Luc.

Le cloître

L’accès au cloître (payant), qui a fort heureusement survécu à l’incendie de 1823, se trouve dans le transept.

Construit au 13ème siècle, le cloître roman est l’œuvre de Vasaletto. Il est remarquable pour ses colonnes décorées de mosaïques dans le style cosmatesque.

Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs - cloître

La Pinacothèque

La Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs comprend également une pinacothèque (accès payant) exposant des toiles de maîtres italiens à l’image de Giotto, Raphaël, Léonard de Vinci ou encore Le Titien.

Informations pratiques

Accès à la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

La Basilique Saint-Paul de Rome est située sur la Piazzale San Paolo, au sud du centre historique, en dehors du Mur d’Aurélien.

L’arrêt de métro le plus proche est la station Basilica San Paolo (ligne B). Les bus numéro 23 et 271 font également halte à la basilique.

💡   Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

La Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs est ouverte tous les jours de 7h à 18h30.

Tarifs de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs

L’accès à la basilique est gratuit. Il vous faudra en revanche payer 4 € pour accéder au cloître et à la pinacothèque. Pour éviter d’avoir à faire la queue, vous pouvez acheter vos billets à l’avance sur internet.

Pour en savoir plus : billets pour le cloître, la pinacothèque et la zone archéologique de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Wikimedia | Scottgunn

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *