• Menu
  • Menu
Basilique Saint-Pierre de Rome

La Basilique Saint-Pierre de Rome : le centre spirituel du catholicisme

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Basilique Saint-Pierre de Rome : le centre spirituel du catholicisme
0
(0)

Nichée dans l’enceinte de la Cité du Vatican, la Basilique Saint-Pierre (San Pietro in Vaticano en italien), inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, est l’édifice le plus important du catholicisme ainsi que l’un des monuments les plus visités au monde.

En route, moussaillons : le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte de ce joyau architectural blotti au cœur de la Ville éternelle !  

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Basilique Saint-Pierre de Rome

Qui est Saint-Pierre ?

Saint-Pierre (ou Simon Bar-Jona de son vrai nom) est sans doute l’un des plus célèbres disciples de Jésus.

Considéré dans la tradition catholique comme le « Prince des apôtres », Saint-Pierre est le premier évêque de Rome : les papes se considèrent ainsi tous comme ses successeurs légitimes.

Saint-Pierre aurait été l’une des victimes des répressions menées à l’encontre des chrétiens à Rome sous le règne de l’Empereur Néron. Il aurait ainsi été crucifié la tête en bas entre 64 et 68 apr. J.-C. dans le Cirque de Caligula et de Néron avant d’être inhumé dans une nécropole située à côté du cirque, au pied du mont Vatican.

Première version de la Basilique Saint-Pierre (4ème siècle apr. J.- C.)

En 313 apr. J.-C., l’Édit de Milan promulgué par l’Empereur Constantin met fin aux persécutions menées à l’encontre des chrétiens et instaure une période de tolérance à l’égard de ces derniers.

Constantin fait alors raser le Cirque de Caligula et de Néron pour construire une basilique monumentale consacrée à Saint-Pierre à l’emplacement même du martyre et de la sépulture de l’apôtre. L’autel de cette première basilique est d’ailleurs construit juste au-dessus de la tombe de Saint-Pierre.

La Basilique Saint-Pierre commandée par Constantin est consacrée par le pape Sylvestre Ier en 326.

👑   Charlemagne & la Basilique Saint-Pierre   👑
C’est dans la Basilique Saint-Pierre, dans la nuit de Noël de l’an 800, que Charlemagne est sacré « Empereurs des Romains » par le pape Léon III.  
Aujourd’hui encore, une dalle de la basilique, située à quelques mètres de l’entrée, marque l’endroit exact où le roi des Francs s’agenouilla pour recevoir sa couronne impériale.  

Deuxième version de la Basilique Saint-Pierre (16ème siècle)

Du 4ème au 14ème siècle, le Palais de Latran, situé à côté de la Basilique-Saint-Jean-de-Latran, est la résidence officielle des papes à Rome.

De 1309 à 1377, les papes quittent Rome et s’exilent à Avignon. À leur retour, ils retrouvent le Palais de Latran en bien piètre état. Ils délaissent alors ce dernier pour s’installer sur le mont Vatican, à proximité de la Basilique Saint-Pierre. Mais cette dernière n’est plus de la première jeunesse.

Après plusieurs projets de rénovations avortés, le pape Jules II décide finalement de détruire l’ancienne basilique paléochrétienne pour faire construire une toute nouvelle basilique moderne et fastueuse.

Les travaux durent plus d’un siècle (de 1506 à 1626) et voient se succéder à leur tête certains des architectes les plus emblématiques de leur temps : Bramante, Raphaël, Baldassarre Peruzzi, Michel-Ange, Giacomo della Porta, Carlo Maderno ou encore Le Bernin.

La Basilique est finalement consacrée par le pape Urbain VII en novembre 1626.

Basilique Saint-Pierre - Vatican

⛪   La Basilique Saint-Pierre en quelques chiffres  ⛪
– longueur : 220 mètres
– largeur : 150 mètres
– superficie : 23 000 mètres carrés
– hauteur (dôme) : 136,6 mètres
– hauteur (nef) : 46,2 mètres
– diamètre du dôme : 42 mètres
– 45 autels
– 11 chapelles
– la basilique peut accueillir jusqu’à 60 000 fidèles
→ C’est la plus grande église catholique au monde !

Visiter la Basilique Saint-Pierre de Rome

Nichée sur la magnifique Place Saint-Pierre, au cœur de la Cité du Vatican, la Basilique Saint-Pierre est un véritable bijou baroque et Renaissance : une halte incontournable pour tout visiteur de passage à Rome.

L’extérieur de la Basilique Saint-Pierre

La façade de la basilique

Imaginée par Carlo Maderno au 17ème siècle, la façade est l’un des éléments les plus « récents » de la Basilique Saint-Pierre.

Décorée de piliers et colonnes corinthiennes hauts de 2 étages, la façade de la basilique est surmontée d’un attique (partie supérieure) sur lequel se dressent les statues du Christ et des Apôtres.

Remarquez également l’inscription : IN HONOREM PRINCIPIS APOST PAVLVS V BVRGHESIVS ROMANVS PONT MAX AN MDCXII PONT VII (En l’honneur du Prince des Apôtres, Paul V Borghese, grand pontife romain, l’an 1612, 7e année de son pontificat).
Ne manquez pas de jeter un coup d’œil au balcon : c’est depuis ce dernier qu’a lieu la bénédiction papale (« Urbis et Orbis ») mais aussi l’annonce de l’élection d’un nouveau pape.

Basilique Saint-Pierre - Rome

Oyez, oyez matelots !
Pour retrouver tous les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Ville Éternelle, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Rome ?

Le narthex de la basilique

Le narthex – un vestibule/porche situé derrière la façade et faisant le lien entre l’extérieur et l’intérieur de la basilique – vaut lui aussi que l’on s’y attarde une seconde.

Prenez le temps de jeter un coup d’œil aux statues équestres de Charlemagne (réalisée par Cornacchini) et Constantin (réalisée par le Bernin) situées à chacune des extrémités du narthex, ainsi qu’à la magnifique mosaïque du Giotto, vestige de l’ancienne basilique datant du 13ème siècle.

Cinq portes ouvrent sur la basilique, dont la Porte Sainte (que l’on retrouve dans toutes les basiliques majeures de Rome et qui n’est ouverte que lors des Années saintes soit une fois tous les 25 ans) ainsi que la porte centrale, dite de Filarete, provenant de l’ancienne basilique.  

Basilique Saint-Pierre de Rome - statue de Charlemagne

⛪   Les quatre basiliques majeures de Rome ⛪
La Basilique Saint-Pierre est l’une des quatre basiliques majeures de Rome au côté de la Basilique Saint-Jean-de-Latran, de la Basilique Sainte-Marie-Majeure et de la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs.

L’intérieur de la basilique

La nef

De dimension monumentale, la nef de la Basilique Saint-Pierre comporte une nef centrale et deux allées latérales.

Jalonnée de 4 immenses piliers, la nef est couverte de marbres polychromes et décorée dans un style résolument baroque et foisonnant. Elle est aussi bordée de nombreuses chapelles abritant une myriade de statues plus somptueuses les unes que les autres.

Sur le sol, ne manquez pas les marqueurs indiquant les longueurs comparatives d’autres églises emblématiques : décidément, tout est fait pour rappeler que Saint-Pierre est bel et bien l’édifice le plus important de la Chrétienté.

Basilique Saint-Pierre de Rome - intérieur

Statues & tombeaux

La Basilique Saint-Pierre vaut autant le coup d’œil pour les trésors qu’elle abrite que pour son architecture grandiose. L’édifice regorge de statues et de tombeaux richement décorés qui méritent indubitablement le coup d’œil. Parmi eux, ne manquez pas :

  • La Pietà de Michel-Ange (aile nord) 
  • La Statue en bronze de Saint-Pierre sur son trône datée du 13ème siècle (aile nord)
  • Le tabernacle du Bernin situé dans la Chapelle du Saint-Sacrement (aile nord)
  • Le tombeau d’Alexandre VII réalisé par le Bernin (aile sud)
  • Le monument de Clément XIII réalisé par Antonio Canova (aile sud)
  • Le tombeau de la maison Stuart réalisé par Antonio Canova (aile sud)
Basilique Saint-Pierre - Pieta de Michel-Ange

Le baldaquin de la Basilique Saint-Pierre

Situé dans le transept, sous la coupole de Michel-Ange, le baldaquin du Bernin est sans aucun doute l’un des éléments les plus emblématiques de la Basilique Saint-Pierre. C’est en effet sous ce dernier que se dissimule le tombeau du « Prince des Apôtres ».

De style baroque classique, le baldaquin a été fabriqué à partir de bronze provenant du portique du Panthéon. Ce « pillage », qualifié par certains de « crime », a d’ailleurs valu au pape Urbain VIII (Maffeo Barberini) de devenir l’objet d’une célèbre maxime peu flatteuse : « Ce que les barbares n’ont pas fait, les Barberini l’ont fait ».

La coupole / le dôme

Haute de plus de 130 mètres, la coupole est l’un des chefs-d’œuvre les plus emblématiques de Michel-Ange et l’un des plus grands dômes au monde.

Achevée par le disciple de Michel-Ange, Giacomo Della Porta, elle est éclairée de pas moins de 16 fenêtres et richement décorée de fresques.

Ne manquez pas l’inscription en Latin figurant sur le pourtour de la coupole (les lettres sont hautes de 2 mètres !) : TV ES PETRVS ET SVPER HANC PETRAM AEDIFICABO ECCLESIAM MEAM. TIBI DABO CLAVES REGNI CAELORVM. (Tu es Pierre et sur cette pierre je construirai mon Église. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux.)

Le dôme de la Basilique Saint-Pierre de Rome a soit dit en passant servi de modèle pour la Cathédrale Saint-Paul de Londres mais aussi le Capitole à Washington.

Basilique Saint-Pierre - coupole

Il est par ailleurs possible de monter au sommet du dôme (accès payant) pour admirer la vue à l’intérieur de la coupole mais aussi l’incroyable panorama sur Rome.

⚠️ Précautions avant de monter à la coupole ⚠️
Attention : si vous êtes en mauvaise condition physique, souffrez de vertige ou de claustrophobie, mieux vaut vous abstenir de monter au sommet de la coupole. Même si vous empruntez l’ascenseur, il vous faudra malgré tout gravir à pied 320 marches (551 sans prendre l’ascenseur) et emprunter un petit escalier en colimaçon très raide et étroit.  

Le chœur

Le chœur de l’édifice abrite l’un des trésors de la basilique : la chaire épiscopale dite de Saint-Pierre, réalisée au 4ème siècle puis mise en valeur par le Bernin. Selon la tradition chrétienne, cette chaire aurait été utilisée par Saint-Pierre lui-même, même si certains spécialistes avancent qu’elle daterait en réalité plutôt du 12ème siècle.

De part et d’autre du siège paléochrétien, ne manquez pas de jeter un coup d’œil aux monuments funéraires d’Urbain VIII (réalisé par le Bernin) et de Paul III (réalisé par Guglielmo Della Porta).

Le trésor de la basilique

Le trésor de la basilique (entrée payante) est accessible depuis la sacristie. Il expose une sélection de vêtements et d’objets sacerdotaux. La visite n’a rien d’incontournable et vous pouvez l’omettre sans regret.

Les grottes vaticanes

Les grottes vaticanes (ou grottes du Vatican) sont une crypte où sont inhumés de nombreux papes, à l’image de Jean-Paul II.

Elles doivent leur nom à la décoration rappelant des grottes artificielles.

La nécropole papale se trouve quant à elle au 2ème sous-sol et n’est accessible qu’à un petit nombre de visiteurs sur réservation.

Informations pratiques

Accès

La Basilique Saint-Pierre de Rome est située sur la Place Saint-Pierre, dans l’enceinte de la Cité du Vatican.

L’arrêt de transport en commun le plus proche est la station Ottaviano sur la ligne A du métro. Les bus touristiques à arrêts multiples font également halte à la Basilique Saint-Pierre.

💡   Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires

La Basilique Saint-Pierre est ouverte de 7h à 18h de novembre à mars et de 7h à 19h d’avril à octobre. Le mercredi, en cas d’audience papale, la basilique n’est ouverte au public qu’à partir de 13h. Elle est fermée les 1er et 6 janvier.

Le dôme de la Basilique Saint-Pierre est quant à lui accessible de 8h à 17h de novembre à mars et de 8h à 18h d’avril à octobre.

👕   Tenue correcte exigée 👕
Attention, une tenue correcte est exigée pour pouvoir pénétrer dans la Basilique Saint-Pierre. Veillez à ce que vos épaules et vos jambes soient couvertes et pensez à emporter un foulard pour vous couvrir si vous portez un short ou un débardeur.

Tarifs

L’entrée à la Basilique est gratuite. L’accès au dôme est en revanche payant : 8 € par l’ascenseur (+ marches à la fin) ou 6 € par l’escalier.

Les files d’attente à l’entrée de la Basilique Saint-Pierre peuvent être véritablement interminables. Pour gagner du temps, sachez qu’il est possible de réserver sur internet un billet coupe-file avec audioguide (disponible en français).
👉   Pour en savoir plus : billet coupe-file pour la Basilique Saint-Pierre

Sachez par ailleurs que l’accès coupe-file à la basilique est inclus dans la Rome Tourist Card et l’Omnia Card.
👉  Pour en savoir plus : Rome Tourist Card | Omnia Card

Visites guidées

Pour éviter les files d’attentes interminables et ne rien manquer de la Basilique Saint-Pierre, des Musées du Vatican et de la Chapelle Sixtine, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée du Vatican accompagné d’un guide francophone.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
Pixabay | Wikimedia Commons


Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *