• Menu
  • Menu
Mont Palatin

Le Mont Palatin : le berceau de la Rome antique

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » Le Mont Palatin : le berceau de la Rome antique
0
(0)

À deux pas du Forum romain et du Colisée, le Mont Palatin figure en bonne place sur la liste des sites antiques les plus emblématiques de la capitale italienne. Considérée comme le berceau de Rome, cette colline légendaire mérite vraiment la visite !

En route, moussaillons : le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte du Mont Palatin !

💡   Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Le Palatin en quelques mots

Petite leçon de géographie

Situé à deux pas du Colisée et du Forum romain, le Mont Palatin est la plus centrale des sept collines de Rome (les autres étant l’Aventin, le Caelius, le Capitole, l’Esquilin, le Quirinal et le Viminal).

Culminant à une cinquantaine de mètres au-dessus du niveau de la mer, le Palatin compte deux sommets : le Germal (51 m) et le Palatual (51,2 m).

Le Palatin dans la légende

Selon la légende, c’est au pied du Palatin que la louve découvre les jumeaux Romulus et Rémus avant de les recueillir dans la grotte du Lupercal (qui aurait soit dit en passant été découverte par des archéologues en 2007).

L’image de la louve allaitant les jumeaux reste aujourd’hui un emblème de la ville. Vous en trouverez d’ailleurs une très belle statue aux Musées du Capitole.

Devenus adultes, les jumeaux décident de fonder une ville, mais divergent quant à l’emplacement que devra avoir cette nouvelle cité : Romulus souhaite la bâtir sur le Palatin, Rémus sut l’Aventin. Pour se départager, les frères s’en remettent aux augures qui désignent Romulus comme le fondateur et roi de la future cité.

Romulus trace donc à la charrue les limites de sa nouvelle ville. Jaloux, Rémus provoque son frère en franchissant la limite qu’il vient à peine de dessiner sur le sol. Par vengeance et par peur de partager le pouvoir, Romulus tue son frère… Rome est née…

Morale de l’histoire : si vous aimez les happy endings, oubliez la mythologie romaine !   

🧐   Le saviez-vous ? 🧐
Dans la Rome antique, l’image de la louve est souvent associée à la prostitution. Une maison close s’appelle d’ailleurs en latin un lupanar. Certains spécialistes suggèrent ainsi que la louve ayant recueilli Romulus et Rémus aurait été en réalité… une prostituée.  

Petite histoire du Mont Palatin

Si la légende veut que Rome ait été fondée sur le Mont Palatin, l’histoire semble aussi le confirmer !

Le Mont Palatin pendant l’Antiquité

Tout porte à croire en effet que la célèbre colline ait été occupée dès le 10ème siècle av. J.-C. Les archéologues ont par ailleurs découvert sur place des vestiges de cabanes datés du 8ème siècle av. J.-C. ainsi que deux citernes datées du 7ème siècle av. J.-C.

Sous la République romaine (510 av. J.-C. à 27 av. J.-C.), le Mont Palatin devient le « quartier huppé » de la Rome antique. Les citoyens romains les plus fortunés – dont Cicéron et Marc-Antoine – y font ainsi construire leur résidence.

Pendant l’époque impériale (à partir de 27 av. J.-C.), les empereurs s’approprient à leur tour le Palatin pour y faire bâtir leurs palais, à l’image de la Domus Tiberiana (construite par Tibère) ou de la Domus Augustana (construite par Domitien).

Selon des sources d’époque, au milieu du 4ème siècle apr. J.-C., le Mont Palatin aurait compté :

  • 89 domus
  • 2600 insulae (des hébergements de plus petite taille que les domus)
  • 48 bains
  • 20 boulangeries

… eh oui, il semblerait bien que sous l’Empire romain, aller aux thermes était plus important que s’acheter une miche de pain !

Quoi qu’il en soit, à partir du règne de Dioclétien, à la fin du 3ème siècle apr. J.-C., le Mont Palatin est peu à peu abandonné par les empereurs romains. S’il continue malgré tout d’être habité pendant les siècles suivants, il finit par être complètement déserté au 11ème siècle.

🧐   Le saviez-vous ? 🧐
Le mot « palais » est dérivé du nom « Palatin ». Le mot latin « Palatium » désignait en effet à l’origine le Mont Palatin, avant d’évoluer à l’époque de l’empereur Auguste pour prendre le sens de « palais impérial ».

Le Mont Palatin à la Renaissance

Pendant près de 5 siècles, le Palatin tombe dans l’oubli… jusqu’à ce qu’au 16ème siècle, il soit redécouvert par de riches familles romaines qui décident d’y aménager vignes et jardins, à l’image des Barberini, des Ronconi, des Magnani ou encore des Farnèse.

Ces derniers font d’ailleurs aménager de vastes jardins sur les ruines de la Domus Tiberiana. Les Jardins Farnèse ont survécu à l’épreuve du temps, et il est possible de les visiter aujourd’hui (accès inclus dans billet pour le Mont Palatin).

Mont Palatin

Fouilles archéologiques

Les fouilles sur le Mont Palatin démarrent au 18ème siècle, avant de s’intensifier au 19ème siècle, à l’initiative de Napoléon III notamment (comme pour le Forum romain).

Les recherches continuent aujourd’hui avec des plans de restauration mais aussi la découverte en 2007 d’une grotte dont certains considèrent qu’elle serait la grotte du Lupercal, où la louve aurait jadis allaité Romulus et Remus.

Visiter le Mont Palatin

Si les ruines du Mont Palatin ne comptent pas parmi les plus impressionnantes de Rome, le site est une vraie bouffée frais. Au programme ? Promenade entre les vestiges d’anciens palais impériaux à l’ombre des grands pins parasols. Pas mal, non ?

Mont Palatin - Rome

Les monuments incontournables du Mont Palatin

Les Termes de Septime Sévère

Construits sous le règne de l’empereur Septime Sévère (146 apr. J.-C. – 211 apr. J.-C.), les Termes de Septime Sévère conservent quelques arcades visibles au sud du Palatin.

Le Palais de Domitien

Le stade de DomitienÀ quelques pas des termes, le stade de Domitien est encore bien visible aujourd’hui. Les archéologues ne sont pas certains de l’usage que faisaient les Romains de ce vaste espace rectangulaire de 160 mètres sur 50 : cirque pour les courses équestres ou jardin d’agrément ? Mystère…
Quoi qu’il en soit, certains spécialistes suggèrent qu’il s’agirait peut-être du stade où Saint-Sébastien mourut en martyr.  

La Domus Augustana – À côté du stade, la Domus Augustana appartient elle aussi au Palais de Domitien. Elle correspondrait aux appartements privés de l’Empereur au sein du palais (les appartements publics correspondant à la Domus Flavia).   
La partie sud de la Domus Augustana domine le Circus Maximus : il est donc possible que l’Empereur ait pu assister aux courses de chars sans même avoir à quitter son palais ! (Que demande le peuple !)

La Domus Flavia – Adjacente à la Domus Augustana, la Domus Flavia abritait la partie publique du Palais de Domitien. C’est donc là que l’empereur recevait ses visiteurs pour des audiences ou des réceptions.

Mont Palatin - Stade de Domitien

La Maison d’Auguste et la Maison de Livie (Villa Livia)

Construite dans la première moitié du 1er siècle av. J.-C., la Maison d’Auguste tenait lieu de résidence au premier des Empereurs romains (fils adoptif de Jules César, né Octave avant de prendre le nom d’Auguste en devenant empereur).

Le choix d’Auguste de s’installer sur le Palatin détermina d’ailleurs sans nul doute le rôle du Mont Palatin, qui continua de servir de lieu résidence aux Empereurs romains pour les trois siècles suivirent.

Attenante à la Maison d’Auguste, la Maison de Livie était une annexe servant de résidence à l’épouse de l’empereur. Avec ses très belles fresques, c’est l’un des monuments les mieux conservés du Mont Palatin. Une halte à ne pas manquer !

Mont Palatin - Maison de Livie

Le Musée Palatin

Le Musée Palatin expose une sélection de vestiges découverts sur le site : fragments de fresques, mosaïques, sculptures, céramiques et autres objets antiques.

Les jardins Farnèse

Créés à l’initiative du Cardinal Alexandre Farnèse au-dessus des ruines de la Domus Tiberiana, les jardins Farnèse sont les plus anciens jardins botaniques d’Europe.

Aménagés en terrasses, les jardins promettent une délicieuse promenade entre roseraies, pins parasols et fontaines rafraîchissantes. Une véritable bouffée d’air frais au milieu de la ville !

Mont Palatin - Jardins Farnese

La vue sur le Forum romain et le Colisée

Depuis les hauteurs du Mont Palatin, la vue sur le Forum romain et le Colisée est tout simplement exceptionnelle. Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de prendre le temps de déambuler sur le site pour vous imprégner de l’histoire antique romaine à l’ombre des pins parasols. Un beau programme, non ?

Informations pratiques

Accès au Mont Palatin

Le Mont Palatin est situé à deux pas du Colisée et du Forum Romain.

L’arrêt de transport en commun le plus proche est station Colosseo, sur la ligne B sur métro. Les bus  60, 75, 84, 85, 87, 117, 175, 186, 271, 571, 810 et 850 font également halte à proximité du Palatin.

💡   Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires du Mont Palatin

Les horaires du Palatin varient selon la saison :

Dernier dimanche d’octobre – 15 février8h30 – 16h30
16 février – 15 mars8h30 – 17h
16 mars – dernier dimanche de mars8h30 – 17h30
Dernier dimanche de mars – 31 août8h30 – 19h15
1er septembre – 30 septembre8h30 – 19h
1er octobre – dernier samedi d’octobre8h30 – 18h30

La billetterie ferme une heure avant la fermeture du site.

Billets pour le Mont Palatin et visite guidée

Pour visiter le Mont Palatin, deux solutions :

  • visiter le site par vous-même
  • opter pour une visite guidée

Tout dépend bien sûr de vos préférences et de vos envies. Si vous préférez visiter à votre rythme, mieux vaut peut-être visiter le site par vous-même.

Si vous êtes friands d’anecdotes historiques, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement une visite guidée.

D’autant que les visites guidées, sont, du point de vue du Capitaine, particulièrement intéressantes lorsqu’il s’agit de sites antiques où il peut être quelque peu difficile de se projeter sans les conseils et les indications d’un connaisseur.

Quoi qu’il en soit, le Capitaine ne peut que vous conseiller de réserver soit votre billet d’entrée soit votre visite guidée à l’avance.

L’entrée pour le Mont Palatin est couplée avec les billets pour le Forum romain et le Colisée : deux des sites les plus populaires de Rome ! Les files d’attente à l’entrée sont très souvent interminables.

 Pour information, l’entrée du Mont Palatin est également incluse dans le Roma Pass.

Pour en savoir plus :


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Melissa Delzio | Elan Ruskin | Anthony Majanlahti | Wikimedia | Michael Gaylard

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *