• Menu
  • Menu
Stade d'Olympie - Grèce

Le site antique d’Olympie : voyage aux origines des Jeux olympiques

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Grèce » Péloponnèse » Le site antique d’Olympie : voyage aux origines des Jeux olympiques
5
(1)

À l’ouest du Péloponnèse, Olympie est sans conteste l’un des sites archéologiques les plus mythiques du pays ! C’est en effet ici qu’apparurent les Jeux olympiques antiques, dont nos Jeux actuels sont largement inspirés. Mais Olympie était aussi un véritable centre religieux, attirant des pèlerins venus des quatre coins de Grèce !

Larguez les amarres moussaillons, le Capitaine Ulysse vous emmène à la découverte de ce sanctuaire niché au pied du Mont Cronion !


Comment se rendre à Olympie ? Où dormir dans les alentours ? Quel est le tarif des billets ?
Retrouvez toutes les infos pratiques et les conseils du Capitaine à la fin de l’article !

Petite histoire d’Olympie

Jeux olympiques & culte de Zeus

Occupé depuis le 3ème millénaire avant J.-C., le site d’Olympie est l’un des centres religieux les plus importants de Grèce antique.

Dédié au culte de Zeus, le sanctuaire accueille pendant plus de 1000 ans (de 776 av. J.-C. à 393 apr. J.-C.) les jeux panhelléniques les plus célèbres de Grèce : les Jeux olympiques.

Ces derniers se tiennent alors tous les 4 ans et rassemblent plus de 40 000 personnes (athlètes, spectateurs, commerçants…). Les participants s’affrontent dans une série d’épreuves : courses de chevaux, lancer de disque, lancer de javelot, saut en longueur, course à pied, lutte…

🤔 Que sont les jeux panhelléniques ? 🤔
Les jeux panhelléniques sont des fêtes religieuses réunissant « tous les Hellènes » (les Grecs), à l’occasion desquelles se tiennent de grands concours athlétiques et artistiques. Les quatre grands jeux panhelléniques organisés dans la Grèce antique sont :
– les Jeux olympiques d’Olympie
– les Jeux pythiques de Delphes
– les Jeux isthmiques de Corinthe
– les Jeux néméens de Némée
Ils ont lieu chaque année à tour de rôle. La tradition a en partie été conservée puisque les Jeux olympiques modernes sont programmés tous les quatre ans.

L’abandon du Sanctuaire d’Olympie

En 373 apr. J.-C., l’empereur romain Théodose Ier ordonne l’abandon de toute forme de pratiques, célébrations et rites païens. En 426, le sanctuaire d’Olympie est détruit sur les ordres de l’empereur Théodose II.

Entre 522 et 551, des tremblements de terre achèvent de faire disparaître le site.

La découverte d’Olympie

Douze siècles plus tard, en 1766, les ruines du site d’Olympie sont découvertes par l’archéologue britannique Richard Chandler. Les fouilles commencent en 1829.

Aujourd’hui bon nombre des vestiges trouvés sur le site sont exposés au musée archéologique d’Olympie.

En 1989, le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Olympie - Péloponnèse

Les Jeux olympiques modernes et la cérémonie de la flamme olympique ?

Imaginés par le français Pierre de Coubertin à la fin du 19ème siècle, les Jeux olympiques modernes sont largement inspirés de leurs ancêtres grecs. Les premiers Jeux se tiennent à Athènes en 1896.
Si chaque édition des Jeux olympiques est dorénavant organisée dans un pays différent, la cérémonie de la flamme olympique se tient en revanche toujours à Olympie, pour célébrer la parenté entre les Jeux antiques et les Jeux modernes.

Tous les quatre ans, quelques mois avant la compétition, des actrices habillées en prêtresses allument la flamme antique devant le temple d’Héra au cours d’une cérémonie inspirée des rituels antiques.

🤩 Les activités incontournables dans le Péloponnèse 🤩

Visiter Olympie : que voir ? que faire ?

Plan du sanctuaire d’Olympie

Pour ne pas vous perdre et ne rien manquer du site archéologique, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de suivre le plan d’Olympie ci-dessous :

Plan-du-site-archéologique-dOlympie

Pour télécharger le plan en PDF, c’est ici.

🤓 Visite autoguidée en réalité virtuelle 🤓
À Olympie comme sur la plupart des sites archéologiques, il est parfois difficile de s’imaginer ce à quoi pouvaient bien ressembler les monuments pendant l’Antiquité.
Pour pallier ce manque, le Capitaine Ulysse vous a déniché un très bon plan : une visite autoguidée du site en réalité virtuelle. Munis de lunettes de réalité virtuelle, vous pourrez ainsi découvrir Olympie telle qu’elle était pendant la Grèce antique. Spectaculaire !
? Pour en savoir plus : visite autoguidée d’Olympie en réalité virtuelle

Le temple de Zeus

Construit entre 470 et 456 av. J.-C. grâce à un butin de guerre, le temple de Zeus olympien était un vaste édifice de style dorique mesurant 64,2 m de long sur 24,6 m de large.

Les frontons du temple (de grands ensembles de statues représentant des scènes mythologiques qui ornaient les façades est et ouest) sont aujourd’hui exposés au musée archéologique d’Olympie.

⚡La statue chryséléphantine de Zeus à Olympie ⚡
Le temple de Zeus était surtout célèbre pour abriter l’une des sept merveilles du monde antique : la statue chryséléphantine de Zeus (« chryséléphantine » = faite d’or et d’ivoire), réalisée par le sculpteur Phidias.
Haute de 12,75 mètres, cette statue mythique représentait le dieu assis sur un trône d’ébène et d’ivoire.
Déplacée à Constantinople au 5ème siècle apr. J.-C., la statue disparait dans un incendie quelques années plus tard.

Le temple d’Héra

Construit vers 600 av. J.-C., le temple d’Héra (aussi appelée l’Heraion) était dédié à l’épouse de Zeus.

De style dorique, l’édifice mesurait 50,01 mètres de long sur 18,76 mètres de large. C’est dans ce temple qu’a été découverte la statue d’Hermès de Praxitèle, aujourd’hui exposée au musée archéologique d’Olympie.

Les installations sportives

Jeux olympiques obligent, le sanctuaire d’Olympie disposait de vastes infrastructures sportives où les athlètes s’affrontaient au cours de différentes épreuves physiques.

Le stade

Mesurant 212,54 mètres de long sur 28,50 mètres de large, le stade aurait été construit au 5ème siècle av. J.-C. Il serait le 4ème à avoir été érigé sur le site, les trois précédents stades ne permettant pas de recevoir tous les spectateurs souhaitant assister aux épreuves.

De chacun des quatre côtés de ce quatrième stade, un talus permettait en effet d’accueillir à 40 000 – 45 000 personnes !

Le gymnase

Bordé de portiques doriques, le gymnase mesurait 120 mètres sur 200 mètres. Il accueillait des épreuves telles que le lancer de javelot, le lancer de disque et la course.

La palestre

Construite au 3ème siècle av. J.-C., la palestre était constituée d’un espace central entouré de petites pièces dans lesquelles les athlètes pouvaient s’entretenir avec leurs entraîneurs, ainsi que de bains.

C’est ici que se déroulaient les épreuves de lutte et de saut en longueur.

Les autres monuments d’Olympie

  • Les monuments publics :
    • Le Bouleuterion : c’est ici que se tenait l’assemblée du peuple. Cet édifice accueillait également le sénat olympique (l’équivalent antique du Comité international olympique). C’est aussi dans le Bouleuterion que les athlètes prêtaient serment avant de participer aux Jeux.
    • Le Prytanée : c’est là que les athlètes vainqueurs se retrouvaient pour célébrer leur victoire et se divertir.
    • Les thermes : plusieurs thermes ont été découverts sur le site antique d’Olympie. Dans la Grèce antique, ces thermes (qui comprenaient des bains, mais aussi des infrastructures sportives) jouaient un rôle fondamental dans la vie sociale des citoyens.
  • Les autres monuments :
    • L’Atelier de Phidias : c’est dans cet atelier que le sculpteur Phidias réalisa la fameuse statue chryséléphantine de Zeus, véritable chef-d’œuvre du monde antique. Au 5ème siècle apr. J.-C., une église byzantine s’installa sur les ruines de l’atelier, mais elle fut abandonnée en raison des tremblements de terre qui frappèrent la région à de multiples reprises au 6ème siècle.
    • Le Léonidaion : ce vaste complexe, construit en 330 av. J.-C., était une villa de luxe composée de plusieurs appartements et comportant des jardins décorés de fontaines.
    • Le Philippéion : construit sur l’ordre de Philippe II de Macédoine (et vraisemblablement achevé sous le règne d’Alexandre Le Grand), cet édifice circulaire abritait des statues chryséléphantines du roi et de ses proches.

Les musées d’Olympie

Pour compléter la visite du site archéologique, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de faire un tour dans les deux musées d’Olympie : le musée archéologique et le musée de l’histoire des Jeux olympiques antiques.

Si vous n’avez le temps (ou l’envie) de n’en visiter qu’un, privilégiez le premier de deux, qui abrite des pièces d’exception découvertes lors des fouilles des ruines d’Olympie.

Le musée archéologique d’Olympie

À deux pas du site antique, le musée archéologique d’Olympie est l’un des plus beaux musées archéologiques de Grèce. Il expose une pléiade de vestiges découverts lors des fouilles du site, datant de la préhistoire à l’époque romaine.

Vous pourrez entre autres y découvrir l’Hermès de Praxitèle (découvert dans le temple d’Héra), ainsi que les frontons du temple de Zeus, mais aussi une vaste collection d’objets en bronze.

Le musée de l’histoire des Jeux olympiques antiques

Situé entre le site archéologique et la ville moderne d’Olympie, le musée de l’histoire des Jeux olympiques antiques retrace l’histoire des Jeux, au moyen de vestiges et de reproductions. Une visite sympathique à défaut d’être incontournable !

Oyez, oyez, matelots !
Pour retrouver tout les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables du Péloponnèse, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire dans le Péloponnèse ?

Informations pratiques

Se rendre à Olympie

Où se situe Olympie ?

Niché au pied du Mont Cronion, le site archéologique d’Olympie se trouve à l’ouest du Péloponnèse, à une petite vingtaine de kilomètres de la mer Ionienne.

Olympie est située à environ 300 kilomètres d’Athènes, 170 kilomètres de Mycènes et 200 kilomètres d’Épidaure.

Ancienne Olympie - Grèce

Comment se rendre à Olympie ?

 Pour se rendre à Olympie (comme partout dans le Péloponnèse d’ailleurs), le plus simple est de louer une voiture.

Il est également possible de prendre le bus depuis la capitale, mais le trajet n’est pas direct et prend beaucoup de temps. C’est donc une option que le Capitaine vous déconseille.

Si vous ne voulez/ne pouvez pas conduire, vous pouvez aussi opter pour une excursion organisée au départ d’Athènes. Ce n’est pas une option particulièrement bon marché, mais elle a le grand mérite d’être pratique. Pour en savoir plus :

🚘 Visiter le Péloponnèse en voiture 🚘
Si vous comptez explorer le Péloponnèse par vos propres moyens, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement de louer une voiture : c’est de loin la façon la plus pratique de se déplacer dans la péninsule. Sans compter que la location de voiture en Grèce est dans l’ensemble très bon marché !
Pour trouver LE bon plan, le Capitaine vous suggère d’aller faire un tour sur la plateforme Rentalcars, qui compare les offres d’une pléiade de services de location.
Un dernier conseil : le Péloponnèse étant jalonné de petites routes montagneuses, mieux vaut donc opter pour une voiture qui ne consomme pas trop, même si elle est un petit peu plus chère à la location !

Dormir à Olympie : hôtels & hébergements

Si vous prévoyez un road-trip dans le Péloponnèse, le Capitaine vous conseille de faire halte à Olympie pour une nuit. À côté du site antique, la ville moderne propose de nombreux hébergements.

👉 Vous trouverez ici une sélection des meilleurs hôtels et appartements.

Olympie - colonnes - Grèce

Horaires du site antique d’Olympie

Le site archéologique d’Olympie est ouvert :

  • De 8h à 20h d’avril à octobre
  • De 8h à 15h de novembre à mars

Tarifs du site antique d’Olympie

Le billet d’entrée pour Olympie est au prix de 12 € par personne (il est gratuit pour les jeunes de moins de 17 ans). Il inclut l’entrée sur le site et l’accès au musée archéologique.


Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Olympie - Pinterest

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *