• Menu
  • Menu
Panthéon de Rome

Le Panthéon de Rome : un chef-d’œuvre antique au cœur de la Ville éternelle

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » Le Panthéon de Rome : un chef-d’œuvre antique au cœur de la Ville éternelle
0
(0)

Situé au cœur du centre historique de Rome, le Panthéon est sans conteste l’un des monuments les plus incontournables de la « Ville éternelle ». Pourquoi ? Ce chef-d’œuvre architectural est l’édifice antique le mieux conservé de la capitale.

Suivez le guide !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire du Panthéon de Rome

Aux origines du Panthéon

Le Panthéon d’Agrippa

L’histoire du Panthéon débute en 27 av. J.-C., lorsqu’une première version de l’édifice est construite sur les ordres du Consul Marcus Vipsanius Agrippa, un proche conseiller de l’Empereur Auguste.

Mais le Panthéon d’Agrippa ne survit pas à l’épreuve du temps. Il est endommagé par un premier incendie en 80 apr. J.-C. puis un second en 110 apr. J.-C. Il ne reste aujourd’hui que très peu de traces de cette première construction.

Le Panthéon d’Hadrien

Entre 118 et 125 apr. J.-C., l’Empereur Hadrien fait entièrement reconstruire le Panthéon selon un tout nouveau plan. C’est cette deuxième version du temple qui traverse les âges pour nous parvenir presque intacte aujourd’hui.  

Le Panthéon d’Hadrien est une véritable merveille architecturale et témoigne de l’incroyable savoir-faire des bâtisseurs romains. Sa coupole – qui reste aujourd’hui la plus grande coupole en béton non armé au monde – continue d’émerveiller les spécialistes.

L’Empereur Hadrien reconnaît malgré tout l’héritage d’Agrippa et fait inscrire le nom de ce dernier sur le portique d’entrée du temple :  M.AGRIPPA.L.F.COS.TERTIVM.FECIT (« Marcus Agrippa, fils de Lucius, consul pour la troisième fois, le fit construire »).

Si l’identité de l’architecte responsable de la construction du Panthéon demeure inconnue, les rumeurs et spéculations vont bon train. Apollodore de Damas, qui aurait conçu le forum, les thermes et les marchés de Trajan, fait figure de grand favori.

Panthéon de Rome

Un temple à tous les dieux

Petit intermède étymologique. En grec ancien, le mot Πάνθειον (panthéion) est né de la combinaison des mots πᾶν (pan, « tout ») et θεῖος (theíos, « divin »). Le panthéon est donc littéralement le temple de tous les dieux.

Le Panthéon de Rome est donc dédié dès son origine à toutes les divinités païennes romaines, et tout particulièrement à Mars (Arès) et Vénus (Aphrodite), les ancêtres mythiques de la dynastie Julio-Claudienne (la Gens Iulia) à laquelle appartient Jules César.  

De temple romain à église catholique

À la fin du 4ème siècle après J.-C., les cultes païens sont bannis de Rome : les sacrifices sont interdits, tout comme la fréquentation des temples.

Durant près de deux siècles, le Panthéon est donc laissé à l’abandon et pillé, notamment pendant le sac de Rome mené par les Wisigoths au 5ème siècle.

En 608, le temple antique, resté jusqu’alors propriété impériale, est offert par l’empereur byzantin Phocas au pape Boniface IV. Ce dernier fait consacrer le Panthéon comme église chrétienne. L’ancien temple romain devient l’église Sainte-Marie aux Martyrs (Sancta Maria ad Martyres).

Intérieur du Panthéon

Un lieu de sépulture

À partir de la Renaissance, le Panthéon devient un lieu de sépulture où reposent les tombeaux de personnages emblématiques de l’histoire romaine.

Le Panthéon abrite en effet :

  • les tombeaux d’artistes iconiques : Raphaël, Baldassarre Peuzzi, Perin del Vaga, Giovanni da Udine, Taddeo Zuccaro, Annibale Carracci, Arcangelo Corelli
  • le cœur d’un homme d’Église, le cardinal Ercole Consalvi
  • les dépouilles de souverains italiens : Victor-Emmanuel II, son fils Humbert Ier et l’épouse de ce dernier Marguerite de Savoie.

Visiter le Panthéon de Rome

L’architecture du Panthéon

Le Panthéon de Rome est une véritable merveille architecturale qui a su traverser les siècles sans une ride, pour notre plus grand bonheur. Édifice antique le mieux conservé de la capitale italienne, le Panthéon est formé :

  • d’un pronaos : un vestibule qui constitue l’entrée du temple. Il est composé d’un portique comportant 16 colonnes corinthiennes et surmonté d’un fronton triangulaire. C’est là qu’apparaît l’inscription en hommage à Agrippa.
  • d’un bâtiment intermédiaire faisant la transition entre le pronaos et la rotonde. Il est de forme rectangulaire.
  • d’une rotonde : de forme cylindrique, elle abrite la cella (la salle de culte) surmontée d’une immense coupole de 43,30 mètres de diamètre, percée d’un oculus.
Panthéon de Rome - fronton

La rotonde du Panthéon

La rotonde est bien entendu l’élément architectural le plus spectaculaire du Panthéon de Rome.

La coupole est formée de caissons, qui lui apportent une plus grande légèreté… Elle pèse malgré tout quelque 4535 tonnes ! Son diamètre est égal à la hauteur de la rotonde, d’où l’impression d’harmonie qui se dégage de l’édifice.

La coupole est percée en son sommet d’une ouverture circulaire de 8,7 mètres de diamètre :  l’oculus. C’est la seule source de lumière directe à l’intérieur du Panthéon, expliquant le clair-obscur qui y règne.

Panthéon de Rome - coupole

Par temps pluvieux, l’oculus laisse entrer la pluie dans l’édifice. Le sol du Panthéon – constitué de dalles de porphyre et de granite formant des motifs géométriques – est donc légèrement incliné pour permettre l’évacuation des eaux. Le centre de la rotonde est surélevé de 30 centimètres.

Les niches ménagées tout autour de la rotonde abritaient à l’origine des statues de divinités antiques. Elles accueillent désormais les tombeaux de personnages illustres à l’image du peintre Raphaël ou du roi Victor-Emmanuel II.

Panthéon - coupole à caissons

🧐  Le saviez-vous ? 🧐
Le Panthéon et la basilique Saint-Pierre sont étroitement liés.
Michel-Ange s’inspire du Panthéon pour concevoir la coupole de la basilique Saint-Pierre… sans pour autant réussir l’égaler : 42 mètres de diamètre pour la coupole de la basilique contre 43,3 pour celle du temple antique.
Les liens entre les deux édifices ne s’arrêtent pas là. À la demande du pape Urbain VIII (Maffeo Barberini), le bronze ornant le portique du temple est en effet réquisitionné pour permettre au Bernin réaliser le baldaquin de la basilique Saint-Pierre. Ce pillage en bonne et due forme donne d’ailleurs naissance à une célèbre maxime : « Ce que les barbares n’ont pas fait, les Barberini l’ont fait ».
La basilique doit donc une fière chandelle au vieux temple romain !

Informations pratiques

Accès au Panthéon

Le Panthéon est situé sur le Champ de Mars, au nord-ouest du centre historique, à quelques pas de la Fontaine de Trevi, de la Piazza Navona et du Campo de’ Fiori.

La station de métro la plus proche est la station Venezia sur la ligne D, à une dizaine de minutes à pied.

Les lignes de bus 40, 60, 70, 71 et 492 marquent aussi l’arrêt à proximité.

💡   Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires du Panthéon

Le Panthéon est ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h30 (dernière entrée à 19h15) et le dimanche de 9h à 18h (dernière entrée à 17h45).

Tarifs du Panthéon

La visite du Panthéon est gratuite. Pour ne rien manquer, le Capitaine Ulysse vous recommande d’opter pour l’audio-guide en français disponible sur place (5 €) ou réservable en ligne (4 €).
👉  Pour en savoir plus, c’est ici : audio-guide pour le Panthéon

Pour les plus curieux, un arrêt au Panthéon est également prévu au cours de cette visite guidée gratuite de Rome (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous souhaitez laisser au guide.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Hsuanya Tsai | Michael Vadon | AshMarshall | djedj | Victor R. Ruiz

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *