• Menu
  • Menu
Bouche de la Vérité - Rome

La Bocca della Verità (Bouche de la Vérité) : une curiosité incontournable à Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Bocca della Verità (Bouche de la Vérité) : une curiosité incontournable à Rome
0
(0)

Avis aux amateurs de curiosités et de légendes énigmatiques ! Nichée devant l’église Santa Maria in Cosmedin, la Bocca della Verità (Bouche de la Vérité) aurait le pouvoir de débusquer les menteurs… Une halte incontournable pour tout visiteur de passage à Rome !

En route, moussaillons !  

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Bocca della Verità

Datant du 1er siècle apr. J.-C. (sous l’Empire romain), La Bocca della Verità est un grand disque en marbre de 1,75 de diamètre pour 1300 kilos. La sculpture représente un visage masculin barbu dont les yeux, la bouche et le nez sont creusés dans la pierre.  

S’il est difficile de déterminer avec précision sa fonction d’origine, les spécialistes s’accordent à dire qu’il s’agirait probablement d’une bouche d’égout, d’une bouche d’impluvium (système de captage des eaux pluviales) ou bien d’une fontaine.

Les bouches d’égout de la Rome antique étant communément sculptées à l’effigie de divinités fluviales, les historiens supposent que le visage de la Bouche de la Vérité pourrait être celui du Titan marin Oceanus.

Quoi qu’il en soit, la légendaire Bocca della Verità dépasse vite sa fonction première pour devenir une curiosité mystérieuse et magique. Au 11ème siècle, elle est même citée dans le document Mirabilia Urbis Romae, un guide de Rome écrit en Latin à destination des visiteurs et des pèlerins.

Mais ce n’est que bien plus tard, en 1485, que ce grand disque en marbre prend le nom de « Bouche de la Vérité ». Longtemps placée à l’extérieur de l’église Santa Maria in Cosmedin, elle est déplacée sous son porche à l’occasion de restaurations menées sur les ordres du Pape Urbain VIII (Maffeo Barberini) en 1631.

Bouche de la Vérité - Rome

La légende de la Bouche de la Vérité

Selon la légende, la Bouche de la Vérité trancherait la main de ceux qui oseraient proférer un mensonge en sa présence. Un véritable détecteur de mensonges surnaturel !

L’histoire veut que les menteurs présumés aient jadis été contraints de glisser leur main dans la bouche de la statue qui se serait chargée de rétablir la vérité… en tranchant la main des coupables !

Mais une femme particulièrement rusée aurait réussi à échapper au courroux sanglant de la Bocca della Verità ! Soupçonnée d’infidélité par son mari, elle aurait fait semblant de s’évanouir devant la sculpture avant qu’un parfait un inconnu – en réalité, son amant – ne la rattrape dans ses bras. Elle put ensuite jurer en toute bonne fois qu’elle n’avait jamais été qu’entre les bras de deux hommes : son mari et l’homme qui venait de la sauver !  

Bocca della Verità - Rome

La Bocca della Verità fait son cinéma

En 1953, la Bouche de la Vérité est immortalisée au cinéma dans une scène mythique du film Vacances romaines réalisé par William Wyler.

Joe Bradley, séduisant reporter interprété par Gregory Peck, entraîne la princesse Ann (Audrey Hepburn) dans une folle escapade en Vespa à travers la capitale italienne. Le reporter se prête au jeu de la vérité devant la Bocca della Verità et prétend se faire avaler la main par la sculpture avant d’éclater de rire.

Une scène de légende qui popularisera la célèbre curiosité romaine dans le monde entier !

Visiter la Bouche de la Vérité dans l’église Santa Maria in Cosmedin

Cap sur l’église l’église Santa Maria in Cosmedin, à deux pas du Circus Maximus ! La Bocca della Verità est située sous le portique de l’église. Les visiteurs les plus téméraires pourront faire la queue devant la célèbre sculpture pour s’essayer au jeu de la vérité.

Ne manquez pas de profiter de votre passage à la Bocca della Verità pour visiter l’église Santa Maria in Cosmedin.

Construite au 6ème siècle sur les ruines d’un autel antique dédié à Hercule, l’église vaut le coup d’œil tant pour son beau campanile que pour son pavement médiéval provenant de l’ancienne basilique Saint-Pierre (remplacée au 16ème siècle par la basilique telle que nous la connaissons aujourd’hui) ainsi que sa belle mosaïque du 8ème siècle nichée dans la sacristie.

Église Santa Maria in Cosmedin - Bouche de la Vérité

Informations pratiques

Accès

La Bouche de la Vérité se trouve sous le portique de l’église Santa Maria in Cosmedin sur la Piazza della Bocca della Verità, non loin du Circus Maximus, des Thermes de Caracalla, du Forum romain et du Palatin.

La station de métro la plus proche est la station Circo Massimo (ligne B). Les bus 23, 44, 81, 95, 160, 280, 628, 715 et 716 font également halte à proximité de l’église.

💡   Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.

Horaires

Si vous pouvez observer la Bouche de la Vérité depuis l’extérieur de l’église, il vous faudra y pénétrer pour vous en approcher.

L’église est ouverte de 9h30 à 17h en hiver (dernière entrée à 16h50) et de 9h30 à 18h en été (dernière entrée à 17h50).

Tarif

L’accès à l’église Santa Maria in Cosmedin est gratuit. Il vous faudra en revanche payer une petite contribution de deux euros pour vous prêter au jeu de la vérité et vous prendre en photo devant la Bocca della Verità.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Tyler | Caetano Candal Sato | Dave Simpson

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *