• Menu
  • Menu
Piazza del Popolo

La Piazza del Popolo : la porte d’entrée historique de Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » La Piazza del Popolo : la porte d’entrée historique de Rome
0
(0)

Nichée au nord du centre historique de Rome, la Piazza del Popolo était jadis la porte d’entrée vers la capitale italienne.

Si elle a depuis bien longtemps perdu ce rôle, la Piazza del Popolo demeure l’une des places les plus emblématiques de la “Ville éternelle” et mérite bien que l’on s’y attarde un peu. En route, moussaillons !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Petite histoire de la Piazza del Popolo à Rome

À la fin du 16ème siècle, le pape bâtisseur Sixte-Quint – Felice Peretti – lance un vaste programme d’aménagement de la Piazza del Popolo.

La Porta Flaminia – renommée plus tard Porta del Popolo –, située sur la place, est en effet jusqu’à l’apparition du chemin de fer la porte d’entrée de la Ville Éternelle pour tous les voyageurs venus du nord, par la Via Flaminia.

La Piazza del Popolo est ainsi la première image de Rome qui s’offre aux visiteurs de passage dans la capitale italienne et se doit bien sûr d’être à la hauteur de la réputation légendaire de la Ville Éternelle.

Au cours de trois siècles suivants, les successeurs de Sixte-Quint poursuivent son grand projet d’aménagement. Au début du 19ème siècle – entre 1811 et 1823 – les papes Pie VII puis Léon XII confient à l’architecte néo-classique Giuseppe Valadier la lourde tâche de remodeler la Piazza del Popolo pour lui donner la physionomie symétrique et harmonieuse que les visiteurs lui connaissent aujourd’hui.

Piazza del Popolo

Jusque-là de forme trapézoïdale, la place adopte un plan elliptique au carrefour entre la Via Flaminia au nord, le Trident formé par les Via di Ripetta, Via del Corso et Via del Babuino au sud, la colline du Pincio à l’est et la Via Ferdinando di Savoia à l’ouest.

Valadier détruit certains des bâtiments bordant la place pour les remplacer par des édifices plus harmonieux, fait planter des arbres et imagine une grande rampe d’escalier pour relier les jardins du Pincio à la Piazza del Popolo en contrebas.

Comme le Campo de’ Fiori, la Piazza del Popolo est aussi un lieu d’exécutions publiques, dont la dernière a lieu en 1826.

🤔  La Place du Peuple ou la Place des Peupliers ? 🤔
Si le nom de la Piazza del Popolo est aujourd’hui traduit en français par « Place du Peuple », il est en réalité dérivé à l’origine du mot latin populus signifiant « peuplier » !

Visiter la Piazza del Popolo à Rome

La Porta del Popolo

Appartenant au Mur d’Aurélien – une muraille défensive construite sous les règnes des empereurs Aurélien et Probus au 3ème siècle apr. J.-C. – la Porta del Popolo telle qu’on la connaît aujourd’hui est édifiée en 1475 sur les ordres du pape Sixte IV, à l’emplacement d’une ancienne porte romaine (la Porta Flaminia).

Au 16ème siècle, la Porta del Popolo est remodelée par l’architecte Nanni di Baccio Bigio qui s’inspire pour ce faire de l’Arc de Titus, construit au 1er siècle apr. J.-C. par l’empereur Domitien.

La façade intérieure de porte – donnant sur la place – est le fruit du travail du sculpteur Gian Lorenzo Bernini – dit Le Bernin – et rend hommage à la Reine Christine de Suède (convertie au catholicisme), qui se rend en visite à Rome en grande pompe en 1655.

En 1879, les deux tours flanquant la porte sont détruites. Huit ans plus tard, la porte est percée de deux arches latérales pour faciliter le passage des voyageurs toujours plus nombreux.

Porta del Popolo - Roma

L’obélisque de la Piazza del Popolo

Dressé au centre de la place, l’obélisque de la Piazza del Popolo est un butin de guerre rapporté d’Égypte par les armées victorieuses de l’empereur Auguste. Construit sous les règnes des pharaons Séthi Ier et Ramsès II, l’obélisque trouve sa place au Circus Maximus avant d’être endommagé lors des invasions barbares de la fin de l’Antiquité.

Il faut attendre plusieurs siècles avant que l’obélisque ne fasse son grand retour. En 1587, l’architecte Domenico Fontana la sort de l’oubli et la restaure sur les ordres du pape Sixte-Quint, qui lance à la même époque un vaste programme d’aménagement de la Piazza del Popolo.   

Haut de 26,90 mètres (36,50 mètres en comptant le socle et la croix au sommet), l’obélisque se voit en 1823 entouré de quatre fontaines représentant des lions à l’image des armoiries du pape Léon XII, alors nouvellement élu.

Obélisque de la Piazza del Popolo

L’Église Santa Maria del Popolo

Située à côté de la Porta del Popolo, l’Église Santa Maria del Popolo (Sainte-Marie du Peuple en français) est construite à la toute fin du 11ème siècle à l’emplacement même du tombeau de l’empereur Néron, sur les ordres du pape Pascal II.

Quatre siècles plus tard, l’église est entièrement reconstruite par les architectes Baccio Pontelli et Andrea Bregnon.

L’Église Santa Maria del Popolo est un véritable petit paradis pour les amateurs d’art. Rénovée au 17ème siècle par Le Bernin, elle compte une chapelle dessinée par Raphaël (la Chapelle Chigi) dont la coupole est décorée d’une immense mosaïque représentant la Création du Monde. L’église abrite également deux œuvres du Caravage : La Conversion de Saint Paul sur le chemin de Damas et Le Crucifiement de saint Pierre.

Bref… autant dire que c’est une halte incontournable pour les amoureux d’art et d’histoire !

Église Santa Maria del Popolo - Piazza del Popolo

Les églises jumelles Santa Maria dei Miracoli et Santa Maria in Montesanto

Construite de part et d’autre de la Via del Corso par Carlo Rainaldi, le Bernin et Carlo Fontana, les églises Santa Maria dei Miracoli (achevée en 1681) et Santa Maria in Montesanto (achevée en 1679) semblent à première vue identiques en tout point.

Mais ne vous laissez pas tromper par les apparences : quelques différences se sont glissées dans le plan, mais aussi sur la façade extérieure de ces deux églises baroques !

Églises jumelles - Piazza del Popolo

Les fontaines de la Piazza del Popolo

Comme bon nombre de places romaines (la Piazza Navona, la Piazza di Spagna…), la Piazza del Popolo est jalonnée de fontaines sculptées par certains des plus grands artistes italiens.

Ne manquez donc pas de vous attarder devant :

  • La Fontana del Nettuno située à l’ouest de la place et représentant le dieu romain Neptune brandissant son trident et entouré de deux dauphins
  • La Fontaine de la Déesse Rome, située en contrebas de la colline Pincio avec à ses pieds la Louve du Capitole allaitant Romulus et Remus, les fondateurs légendaires de la Ville éternelle.

La terrasse du Pincio

Située sur la colline du Pincio et accessible par la large rampe imaginée par Giuseppe Valadier au 19ème siècle, la terrasse du Pincio offre une vue imprenable sur la Piazza del Popolo. Un panorama à ne manquer sous aucun prétexte !

Informations pratiques

À quelques pas de la Galerie Borghèse et de la Piazza di Spagna, la Piazza del Popolo marque la limite nord du centre historique de la capitale italienne.

La station de métro la plus proche est la station Flaminio – Piazza del Popolo sur la ligne A. Le bus 2 dessert également la place (arrêt Flaminio).  

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans l’Omnia Card et le Roma Pass. Pour en savoir plus, c’est ici.


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.


Crédits
Gabriella Clare Marino | Marc H | Benson Kua | Sarahtarno | Olga Kropman

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *