• Menu
  • Menu
Trastevere

Le quartier du Trastevere : ruelles pittoresques et places colorées au cœur de Rome

Accueil » Europe » Europe méditéranéenne » Italie » Rome » Le quartier du Trastevere : ruelles pittoresques et places colorées au cœur de Rome
0
(0)

Niché sur la rive ouest du Tibre, le Trastevere est l’un des très gros coups de cœur du Capitaine Ulysse à Rome.

Suivez le guide, moussaillons : notre marin préféré vous révèle toutes les raisons de son amour pour ce quartier pittoresque et convivial !

💡 Le bon plan 💡
Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rome ? Le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement cette visite guidée gratuite de la ville (en anglais). À vous de choisir le pourboire que vous voulez laisser au guide !

Le quartier du Trastevere en quelques mots

Pour découvrir le Trastevere, cap sur la rive ouest du Tibre, au sud du Vatican.

C’est d’ailleurs à sa position géographique que le quartier doit son nom, dérivé du Latin Transtiberim : « au-delà du Tibre ».

Et si son nom vient du latin, c’est bien que le quartier du Trastevere n’est pas de la première jeunesse : sous l’Empereur Auguste (1er siècle av. J.-C.) déjà, il figure en effet parmi les 14 « régions » (ou quartiers) de la ville antique de Rome. Il est d’ailleurs inclus dans l’enceinte du Mur d’Aurélien, construit pour protéger la ville au 3ème siècle apr. J.-C.

Un peu plus tard, c’est dans ce quartier que les chrétiens construisent certaines des églises les plus anciennes de Rome. Bon nombre des ruelles étroites et des places colorées du quartier datent quant à elles du Moyen-Âge.

Populaire et multiculturel depuis ses origines – il est dès l’Antiquité habité par des communautés juives et syriennes –, le Trastevere est un quartier qui a su conserver une culture qui lui est propre, dont ses habitants – les Trasteverini – ne sont pas peu fiers !

Très touristique, le quartier tend à se gentrifier depuis quelques années, notamment autour de la Place Santa Maria in Trastevere. Les ruelles entourant la Basilique de Sainte-Cécile-du-Trastevere restent quant à elles plus authentiques et paisibles.

Trastevere

Visiter le Trastevere

De tous les quartiers romains, le Trastevere est sans doute le plus propice à la flânerie ! N’hésitez pas à ranger votre carte / votre GPS dans votre sac pour vous perdre dans les ruelles au gré de vos envies.

Cela dit, pensez malgré tout à jeter un petit coup d’œil à votre plan de temps en temps histoire de ne pas passer à côté des sites et monuments incontournables du Trastevere !

💬   Visite guidée dans le Trastevere   💬
Vous voulez en apprendre plus sur la riche histoire du Trastevere ? Le Capitaine Ulysse vous conseille cette visite guidée du quartier (à l’air frais + dans les souterrains / disponible en français).
Et pour les gourmets et les gourmands, le Capitaine recommande chaudement cette visite gastronomique au très bon rapport qualité prix durant laquelle vous pourrez découvrir les merveilles culinaires du Trastevere (en anglais).  

La Piazza di Santa Maria in Trastevere

Absolument incontournable, la Piazza di Santa Maria in Trastevere représente le cœur historique du quartier du Trastevere. Elle doit son nom à la magnifique Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere qui s’y trouve.

Ne manquez pas non plus la très belle fontaine : c’est l’une des plus anciennes de Rome ! Elle doit son apparence actuelle à l’architecte Carlo Fontana, chargé de la restaurer au 17ème siècle.

Le Palais San Callisto (Saint-Calixte), situé à côté de la basilique et construit au 17ème siècle, mérite lui aussi le coup d’œil.

La place ainsi que les ruelles adjacentes regorgent de bars, de boutiques et de restaurants aussi prisés des visiteurs de passage que des Romains.

La Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere (Basilica di Santa Maria in Trastevere)

La Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere est sans doute le joyau du quartier !

Construite au 3ème siècle apr. J.-C. sous le pontificat du Pape Calixte Ier, la basilique est selon toute vraisemblance le premier lieu de culte chrétien officiellement ouvert au public.

Elle est restaurée à de nombreuses reprises au cours des siècles suivants, notamment au 12ème siècle : c’est à partir de ce moment que la basilique est décorée des mosaïques qui font aujourd’hui encore sa renommée. Ajoutées à la même période, les colonnes ioniques et corinthiennes proviennent quant à elles des Thermes de Caracalla.

Le plafond à caissons, le pavement cosmatesque ainsi que la chapelle d’Avila valent aussi le coup d’œil.

Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere

Oyez, oyez matelots !
Pour retrouver tous les conseils du Capitaine Ulysse sur les sites et monuments incontournables de la Ville Éternelle, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son article complet : Que voir et que faire à Rome ?

La Basilique Sainte-Cécile-du-Trastevere (Basilica di Santa Cecilia in Trastevere)

Construite au 5ème siècle, la Basilique Sainte-Cécile-du-Trastevere est l’autre basilique emblématique du quartier. Selon la tradition, elle aurait été construite à l’emplacement exact de la maison de Sainte-Cécile, décapitée pour avoir refusé de renoncer au Catholicisme.

Après avoir été inhumé dans les Catacombes de Saint-Calixte sur la Via Appia Antica, la dépouille de la sainte est transférée dans la basilique en 820.

Très hétérogène, le style architectural de l’église témoigne des nombreux remaniements dont elle a fait l’objet au fil des siècles.

Ne manquez pas la magnifique cour-jardin devant l’église. Le pavement cosmatesque, le baldaquin gothique et la statue de Sainte-Cécile réalisée par Stefano Maderno méritent aussi le coup d’œil, sans oublier bien sûr la célèbre fresque du Jugement dernier réalisée par Petro Cavallini au 13ème siècle.

La Villa Farnesina

Niché le long du Tibre, la Villa Farnesina est un somptueux palais Renaissance dont les murs sont couverts de fresques peintes par des grands-maîtres italiens (Raphaël, Baldassare Peruzzi, Giovanni Antonio Bazzi dit le Sodoma…).

Construite entre 1505 et 1511, elle est l’œuvre de l’architecte Baldassare Peruzzi.

Une halte qui ravira à n’en pas douter les amoureux d’art et d’histoire !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur l’article détaillé du Capitaine Ulysse : la Villa Farnesina.

💡Pour information 💡
Si votre budget vous le permet, sachez qu’il existe une visite guidée en français de la Villa Farnesina et du Trastevere. Pour en savoir plus, c’est ici.  

Villa Farnesina

La colline du Janicule (Gianicolo)

Surplombant les ruelles du Trastevere, la colline du Janicule – qui doit son nom au dieu latin Janus – offre une vue imprenable sur la capitale italienne.

Considérée comme la 8ème colline de Rome – en référence aux 7 collines historiques de la capitale, parmi lesquelles la plus célèbre est sans doute le Palatin – elle marque la limite avec la Cité du Vatican, au nord.

Le Janicule est associé à l’histoire du Général Giuseppe Garibaldi (et de son épouse Anita Garibaldi), dont vous trouverez des statues au sommet de la colline. Pourquoi donc ? Eh bien parce que le Général Garibaldi réussit en 1849 (pendant la Première guerre d’indépendance italienne) l’exploit de résister sur la colline pendant plusieurs semaines face à l’armée française pourtant bien supérieure en nombre (le général et ses combattants finirent malgré tout par être mis en déroute).

⚠️   Remarque  ⚠️
Le chemin qui mène au sommet du Janicule est un peu raide. Mieux vaut donc l’éviter si vous avez du mal à vous déplacer, si vous êtes en mauvaise forme physique ou si vous avez des problèmes cardiaques.

Le Jardin botanique de Rome

Perché sur les pentes du Janicule, le Jardin botanique de Rome prend ses quartiers dans l’ancien parc de la Villa Corsini.

Vaste de 12 hectares, le jardin abrite plus de 3000 espèces de plantes.

Si la visite n’a rien d’incontournable, elle devrait faire le bonheur des amoureux de botanique.

Le Marché aux puces du Trastevere

Tous les dimanches matin, le Trastevere accueille jusqu’à 14h le plus grand Marché aux puces de Rome. C’est l’occasion de découvrir un autre visage de la capitale italienne et de vous glisser l’espace d’un moment dans le quotidien des Romains.

Vous trouverez de tout : meubles, antiquités, objets d’art, mais aussi contrefaçons et vêtements made in China.

Pour explorer le Marché aux puces du Trastevere, rendez-vous dans le sud du quartier, près de la Porta Portese.

Marché aux puces - Rome

Le Trastevere de nuit

Ce n’est un secret pour personne : le Trastevere est un vrai paradis pour les amateurs de bonne chère ! Le soir, les gourmands (Romains comme touristes) s’y donnent rendez-vous autour d’un bon verre de vin et d’une planche de charcuterie locale !

Restaurants, bars, trattorias… vous trouverez dans le quartier de quoi vous faire plaisir et vous régaler !

Un conseil pour éviter les attrape-touristes : ouvrez grand les oreilles et cherchez un restaurant où sont attablés des Italiens !

Informations pratiques

Accès

Le quartier du Trastevere est situé sur la rive ouest du Tibre, au sud du Vatican. La mauvaise nouvelle, c’est que ce petit coin de Rome est assez peu accessible en métro… il va donc falloir marcher, ou vous rabattre sur le bus ou le tramway !

Le Trastevere est desservi par les lignes 23, 280 et 780 du bus et la ligne 8 du tramway.

💡 Pour information 💡
Sachez que l’accès illimité aux transports publics est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Pour en savoir plus, c’est ici.

Visite guidée du Trastevere

Si votre budget vous le permet, sachez qu’il existe une visite guidée en français de la Villa Farnesina et du Trastevere. Pour en savoir plus, c’est ici.  


À la recherche de conseils et de recommandations ? Voici tous les bons plans du Capitaine Ulysse à Rome !

🛏️   Hébergement : pour réserver votre hébergement à Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le site Booking :
les meilleures auberges de jeunesse
les meilleurs hôtels pour les petits budgets
les meilleurs hôtels pour les budgets intermédiaires
les meilleurs hôtels haut-de-gamme

🎟️   Activités : côté visites et activités, le Capitaine Ulysse vous recommande de faire un tour sur les sites GetYourGuideTiqets et Civitatis. Visites guidées, croisières, billets coupe-files, activités insolites… vous devriez amplement y trouver votre bonheur !

🎫   Citypass : si vous restez plusieurs jours à Rome, il peut être intéressant d’investir dans le Roma Pass ou l’Omnia Card. En plus de l’entrée dans certains des sites les plus emblématiques de la capitale, ces pass incluent l’accès aux transports publics.

🚐   Transferts : si vous voulez arriver à Rome en toute sérénité, il est possible de réserver votre transfert depuis l’aéroport à l’avance. Une voiture vous attendra pour vous amener directement à votre hébergement dans la capitale. Pour en savoir plus : transferts à Rome.

🚌   Transports sur place : la ville de Rome possède un système de transport public très complet : métro, bus et tram. L’accès aux transports en commun est inclus dans le Roma Pass et l’Omnia Card. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un bus à arrêts multiples qui fait le tour des sites et monuments les plus emblématiques de la capitale (audioguide inclus).

✈️  Vols et trains : pour réserver vos vols pour Rome, le Capitaine Ulysse vous recommande chaudement le comparateur Skyscanner. Vous pourrez trouver les meilleurs prix à vos dates, ou utiliser l’option « dates flexibles » pour dégoter LE bon plan !
Coté trains, le Capitaine vous conseille de faire un tour sur Trainline pour réserver vos billets.

👉  Évitez les files d’attentes : réservez vos billets et visites à l’avance ! 


Crédits
Mario Sánchez Prada | Caribb | Fineas Anton | Quaritsch Photography

Comment avez-vous trouvé ce post ?

Cliquez sur les étoile pour noter :

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de notes pour le moment. Soyez le premier à donner vote avis !

Le capitaine est ravi que vous aimiez cet article ...

Suivez ses aventures sur les réseaux sociaux !

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *